Questions existentielles - page 220

Pour se reposer quelques minutes
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6622
Note: 171

"Vous patachonnez dans la tête !" : qu'a voulu dire Emmanuel Macron à un enseignant en colère ?
LaDepeche
Emmanuel Macron a eu un vif échange avec un enseignant qui l'a interpellé, ce mardi matin, au cours de son déplacement à Pau. Le professeur de collège a eu un échange animé sur les retraites avec le chef de l'Etat.

Il y a presque deux mois qu'Emmanuel Macron n'était plus allé "au contact" des Français. La dernière fois, c'était à Amiens fin novembre. Pour son déplacement à Pau, ce mardi, aucun bain de foule n'était prévu dans l'agenda présidentiel. Pourtant, sur son trajet pour une table ronde sur la transition écologique et énergétique, un enseignant a réussi à apalger le chef de l'Etat. Il avait pu entrer grâce à une accréditation en tant que conseiller municipal.

L'enseignant voulait sensibiliser Emmanuel Macron sur les conditions de travail des enseignants et lui demander le retrait pur et simple de la réforme des retraites. Pierre Coste enseigne au collège de Morlaàs dans la banlieu de Pau, il est aussi syndiqué au Snes-FSU. Pour attirer l'attention d'Emmanuel Macron, il lui a lancé : "Ne donnez pas la légion d'honneur à BlackRock, ce n'est pas exemplaire !" BlackRock, c'est un puissant fond financier américain, dont le président français Jean-François Cirelli a obtenu la Légion d'honneur le 1er janvier. Une décoration qui avait entrainé de vives polémiques en pleine réforme des retraites.
"Vous mélangez tout, lui a répondu du tac-au-tac, Emmanuel Macron. Vous patachonnez dans la tête". L'enseignant, béret sur la tête, a répliqué : "Non, la réforme des retraites est un cadeau pour tous ces gens-là car les gens seront obligés de prendre des retraites à côté, regardez les enseignants". "C'est faux", a rétorqué le Président. L'échange entre les deux hommes s'est poursuivi quelques instants avant qu'ils ne se serrent la main.

Interrogé après cet échange par Sud-Ouest, Pierre Coste a estimé qu'Emmanuel Macron était "resté sur ses positions". Il n'a non plus pas trop apprécié que le chef de l'Etat l'appelle "mon ami" : "Moi je ne suis pas l'ami du Président".

Patachonner, ça veut dire quoi ?
Revenons sur l'expression employée par Emmanuel Macron : "Vous patachonnez dans la tête". Ça veut dire quoi exactement ? Le mot est tellement rare qu'il ne figure même pas dans le Larousse ! Nos confrères du Parisen sont allés interroger la sémiologue Mariette Darrigand pour en savoir plus. Le verbe a été utilisé fin XIXe/début XXe. "Patachonner signifie errer sans rationnalité. Par extension, cela peut vouloir dire être un peu fou. Ce terme peut également avoir une connotation sexuelle : mener une vie de patachon, c'est être un jouisseur". Pour la sémiologue, employé ainsi par Emmanuel Macron, la phrase voulait dire que "l'enseignant zigzague en quelques sorte dans sa tête".

Un habitué des vieilles expressions
Ce n'est pas la première fois qu'Emmanuel Macron emploie de vieilles expressions. Il y a eu "la poudre de perlinpinpin" au cours du débat d'entre deux-tours de l'élection présidentielle face à Marine le Pen. Lors de ce même débat, il avait déclaré qu'il avait "un projet sérieux quo n'est pas du saut de cabri". Emmanuel Macron avait aussi utilisé l'adjectif "croquignolesque" au sujet de la baisse des APL en octobre 2017. En avril 2018, face à Jean-Pierre Pernault dans le journal de TF1, il avait affirmé qu'il ne fallait pas raconter de "carabistouilles" aux Français. Face à Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plénel en 2018, il leur répond : "Votre question a une captatio benevolentiae très précise".
Depuis son élection à l'Elysée en 2017, Emmanuel Macron s'est également fait remarquer par ses répliques face aux Français : "Des Gaulois réfractaires au changement" pour qualifier les Français, "Je traverse la rue, je vous trouve du travail" lancé à un demandeur d'emploi ou encore "On met un pognon de dingue dans les minimas sociaux".
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6622
Note: 171

Enquête sur un cochon mort tombé du ciel en Uruguay
OuestFrance
Une vidéo sur les réseaux sociaux montre un hélicoptère survolant la villa d’un entrepreneur en Uruguay, puis la chute dans une piscine du corps d’un animal qui s’est révélé être un cochon mort.

Une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux montre un hélicoptère survolant la villa, puis la chute dans une petite piscine, et dans une gerbe d’eau, du corps d’un animal qui s’est révélé être un cochon mort, sous les rires des spectateurs.

L’étrange affaire, survenue à José Ignacio - une station balnéaire huppée à 160 km à l’est de Montevideo - « fait l’objet d’une enquête », a indiqué à la chaîne Canal 10 la procureure Ana Dean, qui a recueilli le témoignage du propriétaire de la maison, un homme d’affaires argentin.

Il a entendu « un vacarme »
Selon la procureure, l’homme a déclaré qu’il « était chez lui avec sa famille » quand il a entendu « un vacarme ».

En sortant, ils ont vu « un cochon dans la piscine, ils ont ensuite retiré et l’ont mangé, ils l’ont fait rôtir et ils l’ont mangé », a relaté la procureure.

L’armée de l’air uruguayenne, qui contrôle les vols au-dessus de ce pays d’Amérique latine frontalier de l’Argentine, a annoncé dans un communiqué mener « une enquête afin de recueillir tous les détails techniques du vol », après « le lancement d’un animal depuis un hélicoptère civil à José Ignacio ».

L’enquête vise notamment à déterminer si un délit ou une violation du code de l’aviation a été commis.

En pleine saison touristique estivale, l’affaire a fait le buzz sur les réseaux sociaux en Argentine et en Uruguay. L’identité de l’auteur du lancement est inconnue à ce stade.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6622
Note: 171

Un écran diffuse du porno dans une gare suédoise
Ouestfrance
Émoi en Suède : un écran de la gare centrale de la ville de Kalmar a diffusé des images pornographiques en lieu et place des horaires des trains.
Un écran interactif dans la gare d’une ville suédoise a diffusé des images pornographiques au lieu des habituels horaires et publicités, a-t-on appris vendredi auprès de l’opérateur des transports publics locaux.

L’incident survenu au cours d’une opération de maintenance jeudi 16 janvier dans l’après-midi en gare centrale routière et ferroviaire de Kalmar, dans le sud-est de la Suède, a duré une quinzaine de minutes avant l’intervention des techniciens.

Des hackers sans doute à l’origine de l’incident
Nous avons été informés par un chauffeur de bus que quelqu’un diffusait des images pornographiques sur un de nos écrans, a indiqué Karl-Johan Bodell, directeur du trafic à la régie des transports publics de la région, KLT.

Le sous-traitant responsable des écrans a ouvert une enquête interne pour déterminer les causes du fâcheux dysfonctionnement et empêcher qu’il ne se reproduise, a précisé KLT.
Des médias locaux affirment que des hackers en sont à l’origine. La régie n’a pas confirmé cette hypothèse mais Karl-Johan Bodell a reconnu que c’est la première chose qui [lui était venue] à l’esprit.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6622
Note: 171

États-Unis. Une église propose à ses fidèles d’assister nu à la messe
OuestFrance
La White Tail Chapel d’Ivor, en Virginie, a mis en place des offices religieux d’un genre particulier. Son pasteur invite ses fidèles à venir en tenues d’Adam et Eve.
C’est une invitation que les fous de la messe auront du mal à refuser. Aux États-Unis, une église invite ses fidèles à venir exactement comme Dieu les a créés. C’est-à-dire entièrement nu.

La White Tail Chapel d’Ivor, en Virginie, a mis en place ces offices religieux à l’initiative de son pasteur Allen Parker, raconte le HuffPost . Celui-ci dit avoir été inspiré par l’histoire d’Eve et d’Adam. Si Dieu nous a fait ainsi, comment cela peut-il être mauvais ?, se demande-t-il, rappelant que Jésus était nu aux moments les plus importants de sa vie. Il voit aussi dans son initiative un moyen de mettre tout le monde sur un même pied d’égalité.

« Les gens sont plus ouverts »
Le White Tail Resort se décrit comme une communauté nudiste familiale, où les visiteurs peuvent profiter de toutes sortes d’activités, y compris le culte spirituel, complètement au naturel.

Les gens sont plus ouverts pour entendre et prononcer la parole de Dieu, explique Robert, un fidèle au HuffPost. Autre avantage, selon lui, il devient impossible de juger quelqu’un sur ses vêtements.
Aux États-Unis, pays profondément croyant, cette initiative n’a rien de farfelue. Les églises rivalisent souvent d’imagination pour attirer de nouveaux fidèles. Ainsi, la Christian Drive-In Church de Daytona Beach (Floride), par exemple, permet de suivre la messe depuis sa voiture stationnée sur le terrain d’un ancien cinéma de plein air…
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6622
Note: 171

photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6622
Note: 171

Clermont-Ferrand : 25 avocats se présentent pour défendre un prévenu à la place d’un collègue en grève
RÉFORME DES RETRAITES Le bâtonnier a convoqué 19 avocats pour remplacer celui en grève, mais 25 se sont présentés d’eux-mêmes pour investir la salle d’audience

20 Minutes
C’est une scène absurde qui s’est déroulée ce jeudi au tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Pas moins de 25 avocats ont assuré ensemble la défense d’un homme, poursuivi pour l’enlèvement de son fils, en l’absence de son avocat attitré, en grève.

Leur initiative a été provoquée par la décision de la présidente du tribunal de maintenir le procès, alors que tous les avocats de ce dossier étaient en grève. Le bâtonnier de Clermont-Ferrand avait désigné 19 avocats en grève pour assurer la défense de Jason Lopez. Ils sont finalement 25 à s’être présentés à l’audience.

Une « grève du zèle »
« Nous intervenons pour faire une défense digne et de qualité », a indiqué le bâtonnier. « Ce n’est en aucun cas du cirque. Je déplore que ça tourne au rapport de force dans la juridiction. »

« On a préparé les conclusions et nous allons plaider chacun notre tour », a ajouté Me Sabrina Oulmi. L’avocate a reconnu qu’il s’agissait là d’une « grève du zèle ». Les avocats, qui disposent d’un régime de retraite autonome et autofinancé, sont hostiles à la réforme des retraites. La grève est suivie par la quasi-totalité des 164 barreaux de France.

Il kidnappe son fils et violente son ex-compagne
Jason Lopez est poursuivi pour « arrestation, enlèvement, séquestration ou détention arbitraire », pour évasion et pour « violences par une personne étant ou ayant été conjoint, concubin ou partenaire de la victime ». Le 30 mars 2017, alors qu’il était en cavale, l’homme a fait irruption sur un parking de Clermont-Ferrand et s’est emparé de son fils aîné, menaçant et frappant la mère de l’enfant avec une arme de poing alors qu’elle tentait de s’interposer.

Un dispositif alerte enlèvement avait été activé puis levé sans succès au bout de 24 heures. Le prévenu avait finalement été interpellé cinq semaines plus tard au sud de Toulouse. L’enfant était sain et sauf. Jason Lopez est connu pour ses provocations sur les réseaux sociaux. Ses vidéos, où il exhibe ses muscles et insulte à tour de bras, ont été vues plusieurs millions de fois sur Internet.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6622
Note: 171

Il achète un canapé d’occasion et trouve une fortune cachée à l’intérieur
Ouestfrance
Un Américain a trouvé des liasses de billets dissimulées à l’intérieur d’un canapé d’occasion qu’il avait acheté. Au total, il y en avait pour plus de 43 000 dollars ! Honnête, l’homme a restitué cette somme à sa propriétaire
En décembre dernier, Howard Kirby, un Américain de 54 ans, se rend dans un magasin solidaire de revente de produits d’occasion à Owosso, dans le Michigan, aux États-Unis. Il achète un ensemble de meubles à 70 dollars (63 €). Quelques semaines après son achat, il s’interroge : il trouve l’ottomane qui va avec le canapé vraiment inconfortable, mais il ignore pourquoi.

L’équivalent de 38 900 €

Alors, sa belle-fille décide d’ouvrir la housse et de regarder ce qu’il y a dedans. Et là, surprise : ils découvrent une boîte contenant 43 170 dollars (un peu plus de 38 900 €), rapporte la chaîne de télévision locale WNEM.

À la vue de ces liasses de billets, « tout m’a traversé l’esprit, dit-il, maintenant, je peux payer la maison, je peux avoir un toit et je peux prendre ma retraite en beauté », confie-t-il à la chaîne de télévision américaine ABC 12. Il se demande s’il peut garder cet argent et joint un avocat. Ce dernier lui indique qu’il n’a aucune obligation légale de rendre l’argent.

Mais après réflexion, Howard Kirby préfère remettre l’argent à son propriétaire. Il demande alors aux gérants du magasin de seconde main de chercher la personne qui avait fait don de ce canapé.

Il s’agit de Kim Fauth-Newberry. Elle avait reçu ce canapé après le décès de son grand-père, en juillet 2019. Elle raconte à l’agence de presse Associated Press qu’il était frugal et qu’il avait pour habitude de payer en liquide. Et explique qu’elle ignorait qu’il y avait de l’argent à l’intérieur.

« Je suis content pour eux »

Howard Kirby l’a rencontrée jeudi, au magasin, pour lui remettre l’argent (il a gardé le canapé). Rick Merling, le gérant du magasin, a trouvé la décision de l’homme inspirante : « Pour moi, c’est quelqu’un qui, en dépit de ce qu’il vit, en dépit de ses propres besoins, a dit : Je vais juste faire ce qu’il faut », rapporte CNN.

Cet argent « leur appartenait, et je suis heureux d’avoir pu le leur rendre », explique Howard Kirby au site d’informations locales MLive. Et d’ajouter auprès d’Associated Press : « Cela va les aider. Je suis content pour eux. »

Pour saluer l’honnêteté de Howard Kirby, un homme a lancé une cagnotte en ligne. Il en appelle à la générosité des internautes, dont les dons seront reversés à Howard Kirby. Ce lundi 20 janvier à 17 h, 1 000 dollars avaient été récoltés.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6622
Note: 171

Un village pittoresque italien met en vente 90 maisons à 1 € (prévoir travaux)
OuestFrance
Bisaccia, un village pittoresque du sud de l’Italie, propose 90 maisons pour 1 € symbolique. Des bâtisses délabrées, dans lesquelles il faut entreprendre des travaux, mais qui sont situées en plein centre historique.
Des ruelles pittoresques, un château médiéval au cœur du centre historique, une vue imprenable sur les collines alentour… et des maisons abandonnées. Bienvenue à Bisaccia.

À un peu moins de deux heures de route de Naples, ce village italien de 4 000 âmes se dépeuple. Pour attirer de nouveaux habitants et lutter contre les logements vacants et vétustes, la municipalité a décidé de mettre en vente 90 maisons délabrées au prix symbolique de 1 €.

« Nous sommes ici confrontés à une situation très particulière. La zone abandonnée s’étend sur la partie la plus ancienne du village. Les maisons abandonnées sont regroupées les unes à côté des autres le long des mêmes routes. Certaines partagent même une entrée commune », explique l’adjoint au maire de la ville, Francesco Tartaglia, interrogé par le média américain CNN Travel.

La municipalité invite « les familles, les groupes d’amis, les parents, les personnes qui se connaissent ou les investisseurs à unir leurs forces. Nous les encourageons à acheter plus d’une maison pour avoir un impact réel et insuffler un nouveau dynamisme. »
De gros travaux à effectuer

À noter que les futurs propriétaires devront entreprendre d’importants travaux. « De l’herbe épaisse a poussé autour des portes dégondées, des escaliers rouillés et des fenêtres cassées. On trouve encore des objets oubliés et des cuisines détruites dans des pièces remplies de tas de débris », indique CNN.

Bisaccia n’est pas le seul village à proposer des maisons à 1 € dans le pays. Mais la municipalité a deux avantages. Le premier : les autorités locales sont propriétaires de toutes les maisons vides, abandonnées il y a des années par les résidents qui sont partis. « Cela garantit que le processus d’aliénation sera rapide et sans heurts, que nous n’aurons pas à rechercher les descendants des anciens propriétaires et que nous n’aurons pas de problèmes avec des tiers », fait valoir Francesco Tartaglia auprès de CNN.

En effet, dans la plupart des autres villages italiens qui proposent des maisons à 1 € symbolique, la transaction peut parfois impliquer des tractations délicates avec les propriétaires d’origine. En outre, certaines municipalités italiennes qui vendent des biens à seulement 1 € demandent aux nouveaux propriétaires d’achever les travaux dans un certain délai. Ce n’est pas le cas à Bisaccia.
Francesco Tartaglia souligne que les nouveaux propriétaires seront bien accueillis par les locaux. « Bisaccia est surnommée « le village de la gentillesse » parce que, malgré les difficultés, ses habitants ont toujours été respectables, accueillants, travailleurs et résilients. Les nouveaux arrivants y sont choyés et pris en charge. Nous voulons que cet endroit rayonne à nouveau. »

Ce concept de maisons à 1 € a traversé les frontières. Roubaix, dans le nord de la France, a également proposé des logements vacants à 1 €, en 2018. Idem à Liverpool, en Royaume-Uni.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6622
Note: 171

Var. Les pompiers prennent un PV pour stationnement gênant, la mairie assume
OuestFrance
Les pompiers du Beausset ne décolèrent pas après avoir reçu une contravention pour stationnement gênant le 17 décembre 2019. De son côté, la mairie de la commune assume cette verbalisation, jugeant qu’ils n’étaient pas en intervention.


Les pompiers du Beausset (Var) l’ont mauvaise. Ils ont reçu une contravention pour stationnement gênant concernant un véhicule de la caserne, rapporte Var Matin jeudi 23 janvier.

Et même s’ils n’étaient effectivement pas en intervention, le lieutenant Michel Mazzoni, chef du centre de secours, estime qu'« il y a la loi et l’esprit de la loi ».

Le PV a été dressé le 17 décembre dernier, alors qu’un pompier de garde faisait une « course pour la caserne, explique le lieutenant. Il peut être appelé à tout moment et n’a pas le loisir de se balader à pied. Il s’est garé deux minutes […]. Il s’est mis devant le commerce, s’il s’est mis là c’est qu’il ne pouvait pas se mettre ailleurs ».

La mairie assume
Michel Mazzoni a indiqué que l’Amicale allait régler l’amende mais il ne décolère pas : « Nous avons des contraintes logistiques et opérationnelles qui ne nous permettent pas de nous déplacer à pied de la caserne au centre-ville ».
La Ville assume de son côté cette verbalisation. « La contravention a été dressée car les pompiers n’étaient pas en intervention. Si ça avait été le cas, il n’y aurait évidemment pas eu de PV, a confié la mairie contactée par Var Matin. Ils se sont garés au milieu de la route pour aller au tabac. Ce n’était pas la première fois qu’on leur faisait la réflexion, il y a donc eu sanction ».
ImageImage
Alphabis Avatar de l’utilisateur

Posts: 8272
Note: 2497

Sainte Mère des cons, priez pour ce Maire !
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6622
Note: 171

Floride : Les iguanes tombent du ciel à cause de la baisse des températures
ANIMAUX Ces variation de températures peuvent provoquer l'immobilisation de ces reptiles et par conséquent leur chute, s'ils se trouvent dans un arbre

20 Minutes
« Ne soyez pas étonnés si vous voyez des iguanes tomber des arbres, ce soir ». C’est l’étonnante recommandation envoyée par le Service Météorologique National de Miami aux habitants de la Floride (Etats-Unis). Les météorologues mettent en garde contre les conséquences des basses températures constatées dans cet État au sud du pays, rapporte CBS News.

Les températures basses vont tomber entre 0 et 5° C., a écrit ce lundi le National Weather Service de Miami sur Twitter. Celles-ci pourraient perturber la vie des iguanes.
Les plus petits peuvent mourir
Le service de météo a fourni une explication à ce phénomène. Les iguanes ont le « sang froid » et la température de leur corps est capable de s’adapter à leur environnement. Ils avancent lentement ou restent immobiles quand la température tombe en dessous de 5° C. C’est dans ce cas qu’ils peuvent tomber des arbres. Pas d’inquiétude cependant, cela ne signifie pas qu’ils sont morts.

Si les températures demeurent toutefois très basses pendant plus de huit heures, certains iguanes – les plus petits d’entre eux – pourraient mourir, comme l’indique CNN. « D’une manière générale, plus l’iguane est grand, plus il peut tolérer le froid pendant de longues périodes » explique Ron Magill, le directeur des communications du zoo de Miami.
La chute des reptiles pourrait également favoriser la prédation de leurs chasseurs. Ces derniers auraient alors davantage de facilité à capturer un animal incapable de fuir
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6622
Note: 171

photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6622
Note: 171

Des chercheurs britanniques reconstituent la voix d'un prêtre ayant vécu il y a plus de 3 000 ans
LaDepeche
Faire parler les morts. C'est ce qu'ont littéralement réussi à accomplir des chercheurs britanniques. Daniel Howard et John Schofield, respectivement des universités de Londres et d’York, ont reconstitué l'appareil vocal du prêtre de l'Egypte ancienne Nesyamun, une des momies les plus célèbres du monde, inhumée il y a 3 000 ans à Karnak. Une prouesse, décrite dans la revue Nature du 23 janvier, où l'on peut entendre la reproduction de la voix
Cet écho du passé a traversé les âges, et représente une expérience inédite. Nesyamun aurait vécu sous le règne de Ramsès XI, entre 1099 et 1069 avec Jésus-Christ. Pour lui rendre sa voix, les chercheurs ont d'abord procédé à un scan de la dépouille, bien conservée, qui leur a permis de reproduire le larynx et la gorge du prêtre. Le résultat a ensuite été imprimé en 3D puis placé dans un système de synthèse de la voix. Cet appareil a permis de reproduire l'empreinte vocale de Nesyamun.

Une syllabe pour redonner voix à l'Histoire
Pour le moment, il ne s'agit bien entendu que d'une seule syllabe. Encore beaucoup d'informations restent inaccessibles aux chercheurs. Mais l'étude est porteuse d'espoirs et ouvre la porte à de futurs développements. L'analyse des longueurs d'onde pourrait d'ailleurs permettre de synthétiser fidèlement toute la gamme des sons produits par une voix.

Comme l'indique le HuffPost, jusque-là, nous ne pouvions reproduire uniquement le son des voix éteintes en se basant sur des enregistrements. La voix des personnes mortes il y a plus de mille ans était donc hors de portée. Or, aujourd'hui, cette frontière a disparu, dans la mesure où le corps a été incroyablement bien conservé.

Cette expérience serait, selon les explications de Joann Fletcher à la BBC, la réalisation du vœu du prêtre. "C'était écrit dans son cercueil, c'est ce qu'il voulait. D'une certaine façon, nous avons réussi à réaliser ce souhait", conclut-il.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6622
Note: 171

Six grosses bourdes qui montrent que Donald Trump a un peu de mal avec l’histoire
OuestFrance
Lors du Forum économique mondial de Davos, en Suisse, Donald Trump a revisité l’histoire en évoquant l’invention de l’électricité et de la roue. Ce n’est pas la première fois que le président américain commet une bourde historique. Il n’est pas à un anachronisme près, la preuve…

1. « Il faut protéger l’inventeur de la roue »

Le président américain est le roi des phrases à l’emporte-pièce. Sa dernière sortie vaut encore son pesant de cacahuètes. Elle date du forum économique mondial à Davos, en Suisse, où Donald Trump a voulu rendre hommage à Elon Musk, le créateur des voitures électriques Tesla et de la société spatiale Space X. « Il est bon en fusées, a-t-il dit sur CNBC. Je n’avais jamais vu de moteurs atterrir sans ailes, sans rien et ils atterrissent. »

Il a ajouté qu’il s’inquiétait pour Elon Musk. « Car c’est l’un de nos grands génies, a ajouté Trump, et il faut qu’on protège notre génie. Il est l’un des plus intelligents parmi nous, nous voulons chérir ces gens-là. Il faut protéger Thomas Edison et il faut protéger tous les gens qui ont inventé l’ampoule… Et la roue… »

Ce qui est sûr, c’est que « Trump n’a pas inventé la roue », se sont amusés les détracteurs du président américain : en effet, Thomas Edison, pionnier de l’électricité, est mort depuis 1931. Quant à l’invention de la roue, elle remonte à 3 500 ans avant Jésus-Christ, à l’époque mésopotamienne.

Du coup, nombreux sont ceux qui se demandent ce que cette sortie déconcertante voulait bien dire. Peut-être estime-t-il sincèrement qu’il faut protéger tous les génies et leurs inventions qui leur ont survécu, surtout s’ils sont Américains ? Ou alors peut-être pense-t-il réellement que l’inventeur de la roue est Américain, imaginent d’autres. À moins qu’il ait réellement fait preuve d’humour dans l’optique de faire comprendre que le monde entier doit beaucoup au génie américain…

2. « Notre armée a pris le contrôle des aéroports en 1775 »
Ce n’est pas la première fois que Donald Trump s’arrange avec l’histoire. Souvenez-vous : à l’occasion de son discours du 4 juillet dernier, lors de la Fête nationale américaine, il avait rendu hommage à son armée en affirmant dans son discours que les aéroports existaient pendant la guerre d’Indépendance… cent ans avant la création des avions.

L’erreur était d’autant plus grosse que, dans le même discours, il avait aussi cité l’exploit des frères Wright, pionniers américains de l’aviation qui n’ont réalisé le premier vol motorisé, devant témoins, qu’en 1903. Soit plus d’un siècle après le début de la guerre d’Indépendance américaine.

Des auditeurs attentifs ont également pointé une autre erreur historique dans ce même passage : Donald Trump y a cité la bataille pour le contrôle du Fort McHenry, qui s’est en fait déroulée pendant la guerre anglo-américaine (1812-1815) et non pendant la guerre d’Indépendance des États-Unis.

3. Il confond les dirigeants iraniens
Dans un style mêlant vantardise, approximations et digressions incessantes, Donald Trump a également fait fort en juin 2019 alors que les relations avec l’Iran se dégradaient. Lors de la signature d’un décret imposant de nouvelles sanctions à la République islamique, il a confondu l’actuel guide suprême Ali Khamenei avec l’ayatollah Khomeini, mort en 1989.

4. « Les Kurdes ne nous ont pas aidés pendant la Seconde Guerre mondiale »

En octobre 2019, pour justifier l’absence de réaction américaine à l’offensive turque dans le nord-est de la Syrie, Donald Trump a expliqué que les Kurdes n’avaient « pas aidé » les États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale et le « D-Day » en Normandie. Certes, Trump avait raison de dire que les Kurdes n’ont pas pris part au débarquement en Normandie le 6 juin 1944. En revanche, la première partie de sa justification, elle, est erronée. Contrairement à ce qu’a énoncé le président des États-Unis, des soldats kurdes ont bien participé à des opérations fomentées par les Alliés pendant ce conflit mondial.

5. Il se trompe sur la Russie
En août 2019, lors d’un rassemblement à Cincinnati, dans l’Ohio, le chef d’État américain évoque l’Union soviétique au lieu de la Russie en voulant parler du pays de Vladimir Poutine. Se rendant compte de son erreur, il tente de revenir sur ses propos. « Anciennement, s’est repris Donald Trump, vous vous souvenez de l’Union soviétique ? Quand ils étaient tous ensemble. Avant qu’ils se disent nous devons nous appeler Russie… »

6. Il se trompe sur la date des attentats du 11 septembre
Alors qu’il était candidat à la primaire républicaine, Trump s’est trompé de date en évoquant les attentats du « 11 juillet », au lieu du 11 septembre 2001, lors d’un meeting à Buffalo, dans l’État de New York. Le candidat à la primaire républicaine pour l’investiture américaine voulait rendre hommage à New York et à ses habitants lorsqu’il a commis cette bourde.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6622
Note: 171

Le marié organise son enlèvement pour échapper à son mariage
OuestFrance
En Colombie, un homme de 55 ans a demandé à ses amis de faire croire à son kidnapping pour échapper à son mariage. La ville a été bouclée pour le retrouver, avant que ses amis avouent la tromperie. Et ce n’est pas une première pour lui…
L’histoire, rocambolesque, s’est déroulée le 11 janvier à Pitalito, ville colombienne d’environ 100 000 habitants. Ce jour-là, alors que la cérémonie religieuse devait avoir lieu dans une dizaine d’heures, un homme de 55 ans a avoué à ses amis qu’il ne voulait plus se marier. Il cherche alors comment faire machine arrière… et propose à ses amis de simuler un kidnapping.

Ces derniers appliquent le plan et, au petit matin, ils appellent le 123, la ligne d’urgence locale pour déclarer que leur ami a été enlevé par des hommes armés à moto.

Un enlèvement orchestré

Les policiers mettent en place un dispositif exceptionnel. Rues, accès à la ville, centres commerciaux… Tout est bloqué. Jusqu’à ce que les amis du futur marié prennent conscience de l’ampleur de leur tromperie, et décident de tout avouer à la police.

Les forces de l’ordre, qui venaient de repérer l’homme s’étant en réalité caché chez ses parents, suspendent alors leurs recherches. Mais le mal a été fait : beaucoup de moyens ont été déployés et ce marié en fuite a provoqué beaucoup de bazar à Pitalito. Le bureau du procureur général du pays va mener une enquête pour voir quelles suites donner à cette affaire.

Silence radio

L’homme, dont l’identité n’a pas été révélée, a finalement échappé à son mariage, et s’est enfermé chez lui pendant plusieurs jours pour échapper aux commentaires qui étaient faits sur lui. Discrètement, il a ensuite réussi à décamper et à s’installer dans la ville de Florencia, à plus de 100 kilomètres du lieu du mariage. De son côté, la mariée a aussi disparu des radars, et a tenu à garder l’anonymat, pour fuir les moqueries.

Dans la ville, les rumeurs les plus folles tournent autour de cet événement. Il se murmure même que l’homme serait un récidiviste : il aurait déjà échappé au dernier moment à un mariage il y a quelques années…
ImageImage
PrécédentSuivant

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invité(s)