Qu'il dit mimile !

Pour se reposer quelques minutes
Page 1 sur 1
jules Avatar de l’utilisateur

Posts: 15700
Note: 6093

https://www.emilemagazine.fr/article/20 ... democratie
Je vécus nul, et certes je fis bien
Car après tout bien fou qui se propose
Venant de rien pour retourner à rien
De vouloir être entre temps quelque chose

PIRON
Carlbarks Avatar de l’utilisateur

Posts: 17930
Note: 3242

Oh que je me méfie...
Nos chers politicards veulent accroître leur pouvoir, l’Europe et les banques leur en ont piqué beaucoup et ont fait d’eux les exécuteurs de leurs quatre volontés. Aussi, de l’extrême gauche à l’extrême droite en passant par les tièdes, ils ne rêvent que de légiférer, taxer, fiscaliser.
En gros augmenter leur pouvoir, leur nuisance (parce qu’on a systématiquement vu toutes leurs belles idéologies faire des catastrophes). Les uns veulent rétablir le rideau de fer, les autres faire un open space où les couillons comme toujours doivent travailler pour entretenir les mendiants et leurs pistonnés.

L’écologie est pour eux une opportunité merveilleuse. Comme l’avait prévu l’un des créateurs du GIEC Stephen Schneider : « Nous devons présenter des schémas effroyables, proférer des affirmations simplistes et catastrophiques sans prêter attention aux doutes que nous pourrions avoir. Chacun d’entre nous doit choisir entre l’efficacité et l’honnêteté ».
L’opinion publique a marché et chacun chante sa partie en l’honneur de la nature, de la planète et du climat, rien que de petites Astrées et de petits Céladons…

Le socialisme y voit une façon de tout règlementer de tout freiner grâce à ses fonctionnaires innombrables. Grâces aux taxes le monde va devenir un paradis. Toujours aussi proche en définitive du totalitarisme le pire, il voue les capitalistes et autres actionnaires aux gémonies, curieusement c’était le point XI du National Socialisme de ce cher Adolf « abolition des revenus acquis sans travail et sans peine» on croit entendre Mitterrand et «ceux qui s’enrichissent en dormant».

L’extrême droite y voit le retour au féodalisme local le Bon Seigneur régnant sur sa terre où on ne mange que ce qu’elle produit en empêchant le voisin de venir y vendre sa récolte. On habille les pauvres de couleur caca d’oie pour pouvoir à la grand messe reconnaître ses pauvres à soi… disait Brel.
Rousseau et ses rêves imbéciles de l’homme bon gambadant dans une nature idyllique n’est pas loin. Le couillon moyen n’imagine pas si loin ce que coûterait alors son portable et sa bagnole… ne parlons pas de sa chère piscine.

L’écologisme personne ne semble le comprendre conduit à une société coincée par l’état, devant se contenter du magasin d’État, de la bagnole d’État (et encore si on est bien vu), des transports d’État, et des logements d’État.
L’écologisme a remplacé le communisme que craignait dans les années 70 Jean François Revel dans «la tentation totalitaire» ce sont les mêmes qui se déguisent, mais l’idée est dans une belle continuité.

Le pire c’est qu’avec l’écologisme, le politique doit non seulement dominer le peuple l’économie etc mais aussi science et technologie, liberté de recherche et de création. Seul le grand Timonier de service doit diriger, on en revient à du déjà vu…Ils règnent par la peur, peur de la science, peur des technologies, peur du progrès. Le Lysenko nouveau ne va pas tarder à arriver !

Pour en revenir à la réalité en 2005 le «Machin» prévoyait au moins 50 millions de personnes forcées de déménager. Dans la réalité la plupart des îles menacées de destruction sont toujours là. Les Bahamas comptent 50 000 habitants de plus sur les dix dernières années, les Seychelles, les Îles Salomon voient leur population augmenter.

Un Américain André Bolt, n’a rien trouvé de mieux à faire qu’à compiler les prophéties catastrophistes des écolos de salon, dans les rangs desquels on retrouve le célèbrissime milliardaire Al Gore, et à noter les dates des prédictions. C’est assez comique, au final : en décembre 2008, le Gore nous annonce donc que la calotte arctique sera totalement fondue dans les cinq ans, soit … 2013.
En avril 2009, il déplace un chouilla sa prophétie en 2014.
En octobre de la même année, Gore recalibre sa boule de cristal en repoussant la date de déglaçage total pour 2019.
Bref : le réchauffement climatique est de plus en plus rapide, qu’on vous dit, il est de plus en plus catastrophique, qu’on vous dit, et il va nous faire de plus en plus mal, mais en attendant, on repousse un peu plus toutes les prédictions au fur et à mesure que le temps passe.
Mais les dictateurs en puissance se frottent les mains : ça marche !
Page 1 sur 1

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invité(s)