Retour.... - page 3

Une introduction en douceur
Carlbarks Avatar de l’utilisateur

Posts: 11458
Note: 2191

Je n'ai pas dit que le scénario était bête : désespérant certainement. Ce père enfermé toute sa vie dans le même sillon est dur à supporter.
C'était la même chose avec Marjane Satrapi celle qui a dessiné Persepolis, la révolution iranienne. Dessin moche et idées bien tristes malheureusement.
GoLDoZ Avatar de l’utilisateur

Posts: 33590
Note: 1525

Je vous accorde que je préfère des sujets plus légers, ou traités de manière plus légère. Et surtout j'ai du mal avec les dessins.
C'est sûr, c'est plus triste que Spirou ::D:
"Je n'ai pas de rancune contre les imbéciles, s'ils font des progrès" (Coluche)

"The greatest enemy of knowledge is not ignorance, it is the illusion of knowledge." (Stephen Hawking)

"L'authenticité de cette anecdote est en effet plus que douteuse, mais ça ne retire rien à sa validité !" (Sheldon "Obs" Cooper)
Dernière édition par GoLDoZ le 30 Jan 2017, 16:03, édité 1 fois.
Papillonbleuazur Avatar de l’utilisateur

Posts: 13
Note: 0

Coucou Pontikas on se croise avec quelques jours d'écart :flo: J'espère que tout va bien pour toi !
Bernard, c'est vraiment dommage que nous soyons si éloignés oui, j'adorerai m'asseoir dans votre fauteuil et parler BD avec vous ! J'ai toujours aimé la BD, ça a même été une grande passion: avant l'arrivée de notre petite fille, nous avions une très belle et conséquente collection: la quasi totalité des vieux Dupuis - des grands classiques, ah les Vieux Nick, Isabelle et autres Spirou :B): , un bon stock d'historiques et tout le reste en fantasy, SF ou aventure modernes diverses... Bref, 2 pièces entières, pas mal de dédicaces... Il fallu tout vendre - besoin de place on ne s'en sortait plus... J'ai juste gardé ce qui était vraiment trop cher à mes yeux, ou très personnalisé...
Goldoz, si je n'accroche pas au dessin, je ne peux même pas lire la BD, et Johan Sfar me désespère... Un gros succès de ces dernières années : les vieux fourneaux de Paul Cauuet et Lupano m'ont vraiment tentée, mais rien à faire, et pourtant l'argumentaire est alléchant.
Mais c'est valable dans l'autre sens: parfois les dessins sont à tomber mais le scénario est navrant de stupidité... ou tellement compliqué et mal fichu que la BD me tombe des mains.
Et parfois, là où on ne l'attend pas, un petit bijou: L'homme qui tua Lucky Luke de Mathieu Bonhomme ! un bel hommage à Morris !
Image
Papillon, ce billet doux plié cherche une adresse de fleur.
[ Jules Renard ]
Précédent

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité