Questions existentielles - page 276

Pour se reposer quelques minutes
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

Etats-Unis: Un fourgon de la Brink’s s’ouvre sur l’autoroute, 510.000 dollars s’envolent
OUPS « Jusqu’ici, il manque encore 293.535 dollars », a déclaré la police le lendemain…

20 Minutes avec agences
Un fourgon blindé contenant des sacs de billets s’est malencontreusement ouvert ce jeudi sur une autoroute du New Jersey (Etats-Unis). Les portes du véhicule de la Brink’s se sont ouvertes et deux sacs contenant des billets de 100 dollars se sont vidés sur la chaussée.
L’incident a provoqué embouteillages et accidents sur l’autoroute. De nombreux conducteurs se sont en effet arrêtés pour ramasser les billets, selon un tweet de la police d’East Rutherford
11.000 dollars ramenés par des particuliers
Les deux sacs contenaient 510.000 dollars, selon la police locale citée par NBC News. « Jusqu’ici, il manque encore 293.535 dollars », ont précisé les autorités.
Près de 11.000 dollars ont été ramenés par des particuliers. Récupérer des billets de banque de cette manière s’apparente à un vol, a souligné la police.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

Etats-Unis: Un prisonnier veut envoyer son plan d'évasion à ses complices et il se trompe d'adresse
LA BOULETTE A la suite d'une erreur d’adresse, la lettre qui contenait toutes les instructions en vue de l’évasion a atterri chez un particulier…
20Minutes
Il suffit parfois d’une toute petite erreur pour faire échouer une tentative d’évasion. Sean Damion Castorina, un détenu du centre de détention de Graham, en Caroline du Nord ( États-Unis) en a récemment fait l’amère expérience.
Ce prisonnier de 43 ans, incarcéré pour homicide volontaire, avait pour projet de faire exploser un mur du centre de détention afin de s’échapper, rapporte samedi 15 décembre le site Buzzfeed News. Son projet a échoué à la suite d'une erreur d’adresse
Fabrication d’une bombe artisanale
Pour organiser son évasion, Castorina comptait sur l’aide de deux de ses anciens codétenus, âgés respectivement de 23 et 24 ans. Les deux complices avaient été incarcérés pour des peines plus courtes, pour « possession de drogues » et « entrée par effraction ». Ils avaient récemment été libérés.
Au préalable, ils avaient été chargés par Castorina de fabriquer une bombe artisanale ou de se procurer de la dynamite, afin de faire exploser l’un des murs de la prison.
Une grossière erreur d’adresse
Toujours emprisonné, Castorina a rédigé des instructions à l’attention des deux jeunes hommes. La lettre envoyée depuis sa cellule comprenait les plans de la prison et les consignes qui permettraient d’organiser son évasion.
Malheureusement pour lui, il s’est trompé d’adresse en envoyant ce courrier de la plus haute importance. Comme le raconte Slate, la lettre est arrivée chez un habitant de la ville de Graham. Ce dernier a alerté la police, qui a mené l’enquête pour intercepter les trois malfaiteurs.
« Nous aurions pu perdre des employés »
« Nous aurions pu sûrement perdre un détenu, nous aurions pu perdre des employés et nous aurions pu perdre des salariés dans les bâtiments environnants », a déclaré Terry Johnson, shérif du comté d’Alamance, « soulagé » de voir ce projet déjoué.
Castorina devra répondre des faits de « conspiration en vue de commettre un crime », de « fabrication, assemblage et stockage d’engins explosifs » et de « tentative d’évasion ». Quant à ses deux complices, ils devront répondre de l’usage d’engins explosifs et pourraient bien retourner derrière les barreaux.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

Comment l'IA tente de prédire les séismes
L'express
Des chercheurs franco-américains ont décelé des sons bien particuliers émis avant certaines secousses.

Les géologues connaissent par coeur cette question : peut-on prédire un tremblement de terre ? Elle leur est souvent posée car l'enjeu dépasse le cadre de la science. Les plus importants séismes du monde sont parfois synonymes de bilans humains catastrophiques : 2256 morts en Indonésie en septembre dernier, 370 morts au Mexique un an plus tôt, ou encore 668 morts en Équateur sept mois auparavant. Pourtant, invariablement depuis des décennies les chercheurs répondent : non, la science comprend mieux, mais ne sait pas prédire les séismes. Du moins, pas encore... car les progrès se multiplient vite grâce à l'emploi notable de l'intelligence artificielle (IA).
Deux nouveaux articles publiés dans la revue Nature Geoscience, le 17 décembre, confirment l'espoir placé en ces méthodes pour faire avancer nos connaissances. Ils sont signés par un groupe de sept chercheurs américains et français, travaillant pour la plupart au Los Alamos National Laboratory. Leur idée : éduquer une IA pour écouter attentivement une zone sismique, afin d'y trouver les signes d'une activité future. Les scientifiques ont testé avec succès cette technique en laboratoire, puis ont essayé de la transposer sur le terrain.

Séisme en laboratoire
Au départ, il a fallu simuler des séismes en laboratoire. Pour ce faire, les auteurs ont utilisé une technique classique avec des blocs de matières synthétiques, mis sous forte pression et séparés par une poudre de silice. Bardé de capteurs, ce modèle réduit reproduit la résistance puis les décrochements en saccades qui surviennent lors d'un tremblement de terre. "Les auteurs ont enregistré des émissions acoustiques, comme des petits 'crac' de fissures et de déformations, avant les déplacements brutaux", explique Yann Klinger, chercheur à l'Institut de physique du globe de Paris (CNRS/université Paris-Diderot).

C'est à ce moment précis que l'IA entre en jeu. Les scientifiques ont entraîné un modèle informatique capable d'évoluer en se nourrissant des nombreuses données fournies (méthode appelée machine-learning). Celui-ci est alors devenu assez bon pour reconnaître les signes acoustiques précurseurs. Mieux encore : le modèle montre que plus le bruit est fort, plus la secousse finale de leur expérience est rapide et puissante. "C'est nouveau et surprenant de trouver un signal aussi informatif de l'état d'une faille dans cette expérience pourtant classique, puisqu'elle existe depuis une vingtaine d'années", raconte l'un des chercheurs, Bertrand Rouet-Leduc.

Armés de ces découvertes, l'équipe a étudié une situation réelle, où deux des plaques tectoniques constituant la surface de la Terre s'affrontent : la faille de Cascadia, au large du Canada et des Etats-Unis. "Il s'agit d'un système bien étudié, extrêmement régulier, et c'est surtout l'exemple emblématique de ce qui produit des séismes lents, c'est-à-dire des glissements entre des surfaces durant des jours voire des semaines, imperceptibles pour l'homme", précise Yann Klinger.

Or cette action produit des ondes acoustiques constantes, considérées jusqu'ici comme un bruit de fond permanent peu exploitable. C'est exactement ce que les chercheurs ont fait écouter à une version améliorée de l'IA mise au point en labo. "Le machine-learning nous a révélé tout le comportement de Cascadia, caché dans ces données", résume Paul Johnson, l'un des auteurs de l'étude. Dans le détail, leur système permet de prévoir les lents déplacements des plaques et ses déformations progressives.

"Une boîte noire" empirique
Suffisant pour prédire les séismes catastrophiques ? Pas tout à fait. "Ils arrivent à le deviner en laboratoire, dans une expérience extrêmement contrôlée dont ils connaissent tous les paramètres, commente Yann Klinger. Mais la réalité n'est pas un échantillon isolé sans interférences." La technique de l'IA ouvre cependant une voie prometteuse, même si elle est soumise à un autre problème de fond. "C'est un peu une boîte noire qui reconnaît simplement des choses qui se sont déjà passées, c'est d'ailleurs le propre de cette approche, poursuit le scientifique. Le machine-learning n'est donc pas capable d'écrire la théorie qui nous explique exactement ce qui provoque un séisme, ou encore d'écrire son équation."

Notre connaissance du mécanisme des tremblements de terre provenant déjà de l'observation, l'outil ne fait que poursuivre ce raisonnement... Il se nourrit d'ailleurs des mêmes mesures que l'homme, dans un volume toutefois incomparable ! Ici, les chercheurs ont par exemple utilisé la masse de quatre années d'enregistrements sismiques et GPS en continu, provenant de six stations distinctes, afin d'éduquer leur IA. "Nous les avons analysées en seulement quelques jours sur des ordinateurs puissants, sans même avoir besoin d'un supercalculateur", détaille une autre chercheuse de l'équipe, Claudia Hulbert. Désormais rodée à cette pratique, l'équipe se penche depuis plus d'un an sur de multiples zones sismiques intéressantes, du Mexique au Japon en passant par la Nouvelle-Zélande ou le Chili, à la recherche de résultats similaires.


Cet été, un autre groupe de chercheurs - dont deux employés de Google - a publié dans la revue Nature une troisième étude associant, ici encore, l'IA aux séismes. Leur technique a par exemple servi à établir une prévision de la localisation des répliques, après un premier fort tremblement de terre. "Nous avions d'ailleurs lu et étudié cet article, affirme Claudia Hulbert. C'est une très bonne chose que ces outils se répandent, spécifiquement en sismologie où la quantité de données est énorme à analyser". Et son confrère Bertrand Rouet-Leduc d'ajouter : "Je suis convaincu que c'est l'une des méthodes les plus prometteuses pour tenter d'anticiper un jour les séismes, le machine-learning est vraiment l'avenir."
Bardé de capteurs, ce modèle réduit reproduit la résistance puis les décrochements en saccades qui surviennent lors d'un tremblement de terre. "Les auteurs ont enregistré des émissions acoustiques, comme des petits 'crac' de fissures et de déformations, avant les déplacements brutaux", explique Yann Klinger, chercheur à l'Institut de physique du globe de Paris (CNRS/université Paris-Diderot).
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

Rétro-2018 : découvrez les infos les plus insolites qui ont marqué cette année !
LaDepeche
L'année 2018 se termine, et c'est le moment de revenir sur ces événements qui ont marqué l'actualité, mais à leur façon... Pas de drame ou de tragédie, laissons plutôt place à l'insolite, au mystérieux et à la légèreté.

De temps à autre, on découvre des histoires insolites, qui nous interpellent, nous font rire ou nous impressionnent. Ladepeche.fr a donc décidé de compiler les dix informations insolites qui ont le plus marqué nos internautes. Les animaux font généralement la Une des infos insolites : un chien qui vient au secours d'une fillette, un anaconda qui s'est perdu dans un village, ou un dauphin en rut qui perturbe la tranquillité d'un petit village breton.
Mais l'insolite, c'est aussi des histoires cocasses : comme un couple qui découvre, quatre ans plus tard, qu'il s'y prend mal pour faire l'amour, ou un homme qui a publié une photo de sa femme nue par erreur sur LeBonCoin. L'insolite peut parfois nous écœurer, comme l'histoire de ce couple dont les pieds étaient infestés de vers après un voyage. Et enfin, l'insolite c'est aussi l'inexplicable, comme l'histoire de ce père de neuf enfants qui découvre qu'il est stérile depuis toujours.
Marié depuis trente-cinq ans et père de neuf enfants, un enseignant marocain apprend qu’il a, en réalité, toujours été stérile, rapporte le quotidien Al Massae, ce lundi 16 avril.

Lors d'une consultation chez un urologue, un enseignant marocain, père de neuf enfants et marié depuis trente- cinq ans, apprend qu'il est en réalité stérile depuis toujours. Le médecin lui aurait expliqué qu’il souffrait d’une varicocèle au niveau du testicule droit depuis plus de cinquante ans et de ce fait, qu’il ne pouvait pas avoir d’enfant, a relayé Cnews ce mercredi.

L’instituteur a alors porté plainte auprès du procureur du roi Kénitra pour adultère, puni au Maroc, afin de demander le divorce et de rompre juridiquement tous liens de parenté avec les neufs enfants.Un choc psychologique terrible pour cet homme originaire de Sidi Slimane, au nord-est de Rabat. Alors qu’il confie avoir toujours eu des doutes sur la fidélité de sa femme, avec qui il est marié depuis 1983, l’homme explique cependant qu’il n’aurait jamais imaginé qu’elle ait pu le tromper autant de fois et surtout mettre au monde neuf enfants de ces relations extraconjugales.
ImageImage
Chimène Avatar de l’utilisateur

Posts: 7062
Note: 712

un peu con quand meme, non ??? :sif: :sif:
" un jour j'irais vivre en Théorie,
car en Théorie tout se passe toujours bien "

photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

Allemagne: Un enfant, mécontent de ses cadeaux de Noël, déclenche une opération de police
COLERE NOIRE Les policiers ont alors décidé de jouer le jeu : examen de la liste initiale, comparaison avec les cadeaux offerts et médiation familiale...

20 Minutes avec AFP
Ses parents auraient dû respecter la liste qu’il avait faite au père Noël. En Allemagne, un petit garçon de neuf ans, mécontent des cadeaux qu’il a reçu, a appelé la police, déclenchant une intervention à son domicile, a raconté le commissariat local, ce mercredi.
Ce petit garçon vivant à Zetel, sur les rives de la mer du Nord, a composé mardi le numéro d’appel d’urgence de la police. Hors de lui, il a expliqué aux policiers qu’il n’avait pas du tout reçu les cadeaux qu’il avait commandés pour Noël.
« Les fonctionnaires sont arrivés et ont trouvé un petit garçon très en colère »
« Les fonctionnaires sont arrivés et ont trouvé un petit garçon très en colère », a expliqué un porte-parole de la police locale cité par le journal Nordwest Zeitung. Profitant d’une journée très calme, les policiers ont alors décidé de jouer le jeu : examen de la liste initiale, comparaison avec les cadeaux offerts et médiation familiale.
Ils ont ainsi réussi à régler le conflit en expliquant à l’enfant que le Père Noël avait probablement confondu sa liste avec celle d’un autre enfant… Le commissariat d’Oldenburg, n’a pas souhaité dévoiler le contenu de la liste de l’enfant au Père Noël.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

Fin du monde , extraterrestres ? De mystérieux éclairs bleus ont affolé New York
LaDepeche
Ambiance fin du monde ou débarquement d’aliens, ce jeudi soir à New York, où de mystérieux éclairs bleus ont déchiré le ciel de Big Apple. Les rumeurs les plus folles ont circulé et les réseaux sociaux ont, bien sûr, surchauffé.

Un incendie et une explosion dans une centrale électrique de la compagnie d’électricité ConEdison dans le quartier d’Astoria, situé dans le Queens, juste en face de Manhattan, se sont produits peu après 21 heures.

Une série d’éclairs bleus ont alors illuminé le ciel de New York, déclenchant très vite des tweets annonçant, avec humour ou inquiétude, la venue d’extraterrestres ou de super-héros.
Au bout du compte, les New-Yorkais ont dû accepter une réalité plus prosaïque. « Pas d’extraterrestres », a réagi Eric Phillips, porte-parole du maire de New York, également sur Twitter, simplement « un transformateur explosé dans la centrale de ConEd dans le Queens ».
Le trafic à l'aéroport de La Guardia, situé non loin de là et utilisé essentiellement pour des vols intérieurs américains, a quand même été brièvement interrompu, de même que le trafic sur la ligne 7 du métro, qui traverse ce quartier.
"Il y a eu un bref incendie électrique dans notre sous-station d'Astoria ce soir, qui a causé une chute de tension dans le secteur", a expliqué dans la soirée la compagnie Con Edison.

"Pas de blessure, pas de feu, pas de preuve d'une activité extraterrestre", a tweeté le compte officiel de la police new-yorkaise.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

Réussirez-vous à résoudre les énigmes du service de renseignement ?

LINFO.RE
Un défi a été lancé par le service de renseignement de l’armée à la population belge. Sur le site internet du ministère de la Défense, il propose de résoudre des énigmes sous la forme d’un puzzle.

Le Service Général du Renseignement et de la Sécurité s’est investi à fond dans des casse-tête de fin d’année. Il s’agit d’un jeu amusant pour se divertir, mais aussi pour travailler les méninges.

Dans un communiqué publié jeudi dernier, la Défense a indiqué : "A l’image de ce qui se fait déjà dans nos pays voisins, le Service général du Renseignement et de la Sécurité (SGRS) met la population belge au défi".

Trente-six énigmes y sont proposées. Le défi sera de haut niveau mais, comme "L’union fait la force", il peut être relevé avec des amis ou en famille. Les règles sont à découvrir sur le site mil.be. Les participants pourront s’attendre à "une belle récompense", selon 7sur7.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

Alertés de la présence d'une grenade, des gendarmes découvrent une pomme de pin
LaDepeche
C'est une "intervention à haut risque" qu'ont dû réaliser les gendarmes de Matignon, dans les Côtes-d'Armor. Mercredi 26 décembre, ils sont contactés par une passante qui signale la présence d'une grenade sur la plage de Saint Cast-le-Guildo. "Les investigations sont donc lancées avec prudence..." raconte la gendarmerie sur son compte Facebook.

Mais après plusieurs minutes de recherche les militaires ne parviennent pas à trouver l'explosif. Ils recontactent donc la passante qui leur montre précisément l'emplacement de la grenade et tombent nez à nez avec une pomme de pin...

"Elle a donc été prélevée en toute sécurité, et la plage est à nouveau praticable", conclut la gendarmerie des Côtes-d'Armor.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

La ville de Montauban teste un passage piéton en 3D
LaDepeche
À l'instar de Paris ou Toulouse, la Ville de Montauban s'est dotée d'un passage piéton en trois dimensions. Installé sur l'avenue de Mayenne, où d'importants travaux ont été réalisés, ce dispositif innovant a pour objectif de faire ralentir les automobilistes et d'améliorer la sécurité de ses usagers. Réalisé en blanc, gris et noir (le gris et le noir permettant d'offrir l'effet de perspective), ce passage piéton en trompe-l'œil donne en effet à l'automobiliste l'impression d'être surélevé lorsqu'il s'en approche. Testé depuis mi-décembre, il fera l'objet d'un suivi auprès de la Sécurité routière et du CEREMA (centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement) et de nouveaux comptages de vitesse seront réalisés au mois de février pour valider son efficacité. Par ailleurs, l'avis des usagers sera recueilli, notamment dans le cadre des réunions de quartier ou les mercredis matin au camion du service Vie des quartiers sur le marché de la place Lalaque.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

Barbie a 60 ans : les secrets de la plus célèbre poupée au monde
LaDepeche
Des millions de petites filles, mais aussi des petits garçons, ont joué avec elle dans le monde entier. La célèbre poupée Barbie fête son 60e anniversaire en 2019. 58 millions d'exemplaires sont vendus tous les ans sur la planète.

Nous sommes le 9 mars 1959. Le fabricant Mattel présente une nouvelle poupée au salon du jouet de New-York. C'est Ruth Handler, la dirigeante de l'entreprise amériacine, qui trouve dommage que sa fille ne puisse jouer qu'avec des poupons et se projeter uniquement dans le rôle de maman, qui en eu l'idée. Nom de la poupée ? Barbie. Un diminutif du prénom de sa fille Barbara. Elle s'inspire d'un modèle inventé en Allemagne.

Le succès est immédiat : il s'en vend 300 000 exemplaires dès la première année. Les petites filles peuvent alors devenir qui elles veulent dans leur imaginaire. Avec ses allures de pin-up, Barbie est l'archétype de la blonde californienne et correspond aux canons de beauté de l'époque. Elle mesure 28 cm de haut, une taille qui n'a pas changé.

En 1961, Barbie a un petit ami, Ken, qui correspond au prénom du fils de la dirigeante de Mattel. Dès 1965, Barbie est astronaute, quatre ans avant le premier pas de Neil Armstrong sur la lune. Cette même année ses jambes deviennent pliables.
En 1967, Barbie subit un lifting pour apparaître plus jeune. Elle se met à parler un an plus tard avec un modèle qui contient des phrases pré-enregistrées.

Première Barbie noire en 1980

En 1970, la poupée devient complètement articulée. Il faut attendre 1980 pour que Mattel commercialise la première Barbie noire. En 1992, Barbie se présente à la Maison Blanche.
Barbie n'hésite pas à changer de petit ami. Finie la relation avec Ken en 2004. Elle sort alors avec un surfeur australien prénommé Blaine. La relation durera deux ans. Avec les années, la firme américaine adapte la poupée à la société et brise les tabous. Une première Barbie chauve voit le jour en 2014 pour être distribuée gratuitement aux enfants qui font une chimiothérapie.

Deux ans plus tard, Barbie évolue encore pour être déclinée en femme menue, grande ou ronde ("Barbie curvy") avec plus de ventre et moins de poitrine. Le magazine Time lui dédie alors sa Une.
58 millions de Barbie vendues chaque année

Pour imaginer l'univers de Barbie, Mattel emploie une centaine de personnes dans des locaux situés près de l'aéroport de Los Angeles. Le processus de création dure de 12 à 18 mois puis les nouveaux prototypes sont envoyés dans les usines du groupe en Chine et en Indonésie.

Aujourd'hui, même si de multiples poupées la concurrencent, Barbie est encore vendue à 58 millions d'exemplaires dans le monde chaque année. Elle a même un dessin animé à son nom ("Barbie dreamhouse adventures") sur Netflix et un compte Instagram (@barbiestyle) suivi par plus de 2 millions de personnes dans le monde. Pas mal pour une jeune sexagénaire !
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

Donald Trump: Des claquettes avec ses tweets contradictoires font un carton
GENIE En à peine un mois, 1.000 paires de claquettes qui soulignent les contradictions du président américain ont été vendues…

20 Minutes
Ce n’est plus un secret, Donald Trump adore s’exprimer sur Twitter. Le président américain poste des centaines de messages qui deviennent une source d’inspiration inépuisable pour les internautes.
Un jeune Américain de 27 ans a ainsi décidé de commercialiser, en septembre dernier, des claquettes soulignant les nombreuses contradictions du locataire de la Maison Blanche.
« Ce projet a nécessité beaucoup de temps »
Sam Morrison a créé des claquettes sur lesquelles il peut y avoir écrit d’un côté « le collège électoral est un désastre » et de l’autre « le collège électoral relève en réalité du génie ». Deux tweets du président à quelques semaines d’intervalle. Sur une autre paire figure un post où Trump affirmait qu’il était « stupide » de frapper la Syrie, et un autre où il se félicitait de l’opération qu’il venait de mener à Damas.
Au total, l’entrepreneur a écoulé 1.000 paires sur le site PresidentFlipFlops.com en à peine un mois et il est actuellement en rupture de stock. « J’ai imprimé à la main les 1.000 paires avec une presse à chaud, emballé et expédié tout moi-même, donc ce projet a nécessité beaucoup de temps », a expliqué Sam Morrison à Business Insider en précisant que 10 % des recettes avaient été reversées à l’Union américaine des libertés civiles.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

Dordogne: Des fèves à l'effigie de Johnny Hallyday dans les galettes des rois
20Minutes
EPIPHANIE Un tirage au sort pour remporter une guitare est également prévu par la boulangerie
A Saint-Vincent-de-Connezac dans le Périgord vert, l’unique boulanger-pâtissier du village, Eric Perrier, va rendre hommage à Johnny Hallyday, disparu en décembre 2017, rapporte France Bleu.
Mille figurines glissées dans les galettes des rois
En exercice depuis 38 ans, l’homme qui tient depuis onze ans « L’Ami du Pain » dans la commune de 640 habitants est fan du chanteur depuis l’adolescence. Cette année, il a souhaité rendre l’Épiphanie plus rock’n’roll en cachant des fèves à l’effigie de son idole dans ses galettes des rois. Mille figurines de porcelaine ayant trait à l’univers du Taulier ont été commandées. Le 6 janvier, des heureux pourront ainsi découvrir dans leurs parts de galette des miniatures d’albums du chanteur, des guitares, des vestes en cuir, une santiag ou encore une moto, préciseOuest France.
« C’est une fierté car avec tout ce qu’il a fait pour nous, je lui dois bien ça », s’est exprimé Eric Perrier sur les ondes de la radio locale. Un tirage au sort pour remporter une guitare est également organisé par la boulangerie.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

Japon : un thon vendu aux enchères au prix record de 2,7 millions d'euros
Ladepeche
Après l'entrecôte "en or" commandée par le footballeur Franck Ribéry, c'est au tour du poisson de faire monter les prix.

Un thon rouge de 278 kilos s'est vendu samedi à un prix record de 2,7 millions d'euros à Tokyo, un succès inattendu pour les premières enchères du Nouvel An au nouveau marché de Toyosu, encore en phase de rodage.

"C'est un beau thon, plus cher que prévu", a commenté l'acheteur Kiyoshi Kimura, patron de la chaîne de restaurants Sushi Zanmai. Ce restaurateur détenait déjà le précédent record en 2012, pour un thon un peu moins gros, seulement 269 kg...

Celui du jour sera découpé avant midi et vendu en sushi au prix habituellement pratiqué par l'enseigne.

10 000 euros le kilogramme

Cette année encore, la bête a été pêchée au large de la préfecture d'Aomori dans le nord du Japon. La somme à laquelle elle a été vendue équivaut à près de 10.000 euros le kilogramme, ce qui est du jamais vu et ce prix élevé peut aussi choquer.

D'après M. Kimura, le nombre de thons proposés à Toyosu est inférieur à ce qu'offrait le marché de Tsukiji, et cette rareté de très belles pièces est l'une des raisons du tarif atteint.

"J'espère que la première vente du Nouvel an qui suscite un immense intérêt deviendra un symbole pour l'année de l'enthousiasme sur ce marché de Toyosu", a pour sa part déclaré la gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike.

Il s'agissait de la première vente à la criée de début d'année à Toyosu, le marché inauguré le 11 octobre pour succéder au légendaire Tsukiji, qui a fermé en octobre 2018 après plus de 80 ans d'histoire.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

Etats-Unis : une vache s’enfuie d’un camion et met bas dans un refuge

LINFO.RE
Brianna, une vache en route pour l’abattoir, a échappé à la mort jeudi 27 décembre aux Etats-Unis. Découvrez l’histoire de cet animal qui s’est échappé du camion qui le transportait

Une évasion à 3 heures du matin
Alors qu’elle devait finir à l’abattoir, Brianna, une vache enceinte, a réussi à s’enfuir du camion qui l’amenait jeudi 27 décembre. Il était vers 3 heures du matin, heure locale, lorsque l’animal s’est enfui du véhicule entraînant ainsi une interruption du trafic routier. Sauvée d’une mort incertaine, la vache a été conduite dans un refuge du New Jersey aux États-Unis après quelques heures où elle a mis bas.

Naissance de Winter
Une fois arrivée au refuge, Brianna a été examinée par un vétérinaire qui avait constaté qu’elle était enceinte. "Il a dit qu’il y avait un gros veau là-dedans et qu’elle allait mettre bas la semaine prochaine", a raconté le fondateur du refuge sur CBS New York, propos relayés par le Huffington post. Winter, le petit de la vache, est née deux jours plus tard, le 29 décembre, en parfaite santé. Tous les deux resteront ensemble dans le refuge.

Un appel à devenir vegan
Dans un post Instagram, le fondateur du refuge a partagé une vidéo de la naissance de Winter. "C’est sans doute une des choses les plus incroyables que j’ai vécues, mais j’étais aussi très nerveux, car le docteur n’était pas encore arrivé", a confié Mike Stura en commentaire. Il a profité de l’occasion pour fustiger le système agricole. "Si le destin de Brianna et Winter vous a ému, vous savez quelle est la chose à faire (...). Devenez vegan pour toutes les Brianna et Winter, c’est la seule façon de dire que vous êtes vraiment un amoureux des animaux", a-t-il écrit.
ImageImage
PrécédentSuivant

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invité(s)