Questions existentielles - page 210

Pour se reposer quelques minutes
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6162
Note: 164

À Marseille, dans les chipolatas du boucher, une substance issue du cannabis
Ouestfrance
Il a ouvert sa boucherie à 21 ans à Marseille. Et à 22 ans, il a tenu son pari. Luca Morand propose désormais, depuis quelques semaines, des chipolatas au CBD, cette substance autorisée issue du cannabis.

Effet relaxant garanti. À Marseille, Luca Morand, 22 ans, propose depuis quelque temps des saucisses d’un genre nouveau. Des chipolatas en l’occurrence, mais au… Cannabidiol ! Une recette tout à fait légale qui fait fureur. Le cannabidiol, aussi appelé CBD, est un composant présent dans le cannabis qui n’a pas, pour autant, ses effets psychotropes.
Recette sans risque

Malgré tout, Luca Morand assure qu’après un barbecue avec ces chipolatas, chacun devrait se sentir plus détendu. Ce que confirme sa mère Karine à La Provence : « J’ai superbien dormi après y avoir goûté. » Toute cette histoire est d’ailleurs née d’un barbecue entre amis qui s’est soldé par un pari. « Le jour où j’aurai mon magasin, je tenterai ce coup ! », a-t-il également indiqué à La Provence.

Il a ouvert sa boucherie à 21 ans à Marseille. Et à 22 ans, il a tenu son pari. Luca Morand propose désormais, depuis quelques semaines, des chipolatas au CBD, cette substance autorisée issue du cannabis.

Effet relaxant garanti. À Marseille, Luca Morand, 22 ans, propose depuis quelque temps des saucisses d’un genre nouveau. Des chipolatas en l’occurrence, mais au… Cannabidiol ! Une recette tout à fait légale qui fait fureur. Le cannabidiol, aussi appelé CBD, est un composant présent dans le cannabis qui n’a pas, pour autant, ses effets psychotropes.

Recette sans risque

Malgré tout, Luca Morand assure qu’après un barbecue avec ces chipolatas, chacun devrait se sentir plus détendu. Ce que confirme sa mère Karine à La Provence : « J’ai superbien dormi après y avoir goûté. » Toute cette histoire est d’ailleurs née d’un barbecue entre amis qui s’est soldé par un pari. « Le jour où j’aurai mon magasin, je tenterai ce coup ! », a-t-il également indiqué à La Provence.

Le jeune homme certfifie sa recette sans risque et indique qu'il achète le cannabidiol chez un fournisseur agréé.
L’élaboration de la recette lui a pris un certain temps et il n’a pas hésité à lui donner un petit nom : Ouidi. Il estime que d’autres n’hésiteront pas à lui emboîter le pas. Encore faut-il qu’ils trouvent la bonne recette. Parce que les chipolatas de Luca Morand semblent d’ores et déjà avoir leur clientèle.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6162
Note: 164

Les Rolling Stones ont désormais une pierre qui roule à leur nom sur Mars
Ouestfrance
Un rocher martien, repéré en novembre dernier lors de l'atterrissage de la sonde InSight, a été baptisé « Rolling Stones Rock » par la Nasa. Par ce geste, l'agence spatiale américaine rend hommage au fameux groupe de rock, tout en s'assurant une visibilité auprès d'un large public. Mick Jagger et ses comparses ont apprécié le geste.
Le 26 novembre 2018, la sonde InSight de la Nasa se posait sur Mars. Sa mission : étudier en détail la structure interne de la planète rouge. Au moment de l'atterrissage de la sonde, un gros caillou aurait roulé sur une distance d'environ un mètre, entraîné par les propulseurs de l'appareil. Selon la Nasa, il s'agirait de la plus longue distance parcourue par un morceau de roche au moment de l'atterrissage d'un engin spatial sur une autre planète.
Cette pierre roulante a été baptisée « Rolling Stones Rock », d'après le célèbre groupe de rock éponyme, rapporte Le Parisien ce vendredi 23 août. L'acteur Robert Downey Jr l'a annoncé officiellement en marge d'un concert des célèbres rockeurs, qui se produisaient ce soir-là au Stade Rose Bowl de Pasadena (Californie) dans le cadre de leur tournée « Stones No Filter »

Un rocher martien, repéré en novembre dernier lors de l'atterrissage de la sonde InSight, a été baptisé « Rolling Stones Rock » par la Nasa. Par ce geste, l'agence spatiale américaine rend hommage au fameux groupe de rock, tout en s'assurant une visibilité auprès d'un large public. Mick Jagger et ses comparses ont apprécié le geste.

PUBLICITÉ

Le 26 novembre 2018, la sonde InSight de la Nasa se posait sur Mars. Sa mission : étudier en détail la structure interne de la planète rouge. Au moment de l'atterrissage de la sonde, un gros caillou aurait roulé sur une distance d'environ un mètre, entraîné par les propulseurs de l'appareil. Selon la Nasa, il s'agirait de la plus longue distance parcourue par un morceau de roche au moment de l'atterrissage d'un engin spatial sur une autre planète.
Cette pierre roulante a été baptisée « Rolling Stones Rock », d'après le célèbre groupe de rock éponyme, rapporte Le Parisien ce vendredi 23 août. L'acteur Robert Downey Jr l'a annoncé officiellement en marge d'un concert des célèbres rockeurs, qui se produisaient ce soir-là au Stade Rose Bowl de Pasadena (Californie) dans le cadre de leur tournée « Stones No Filter ».


Une excellente opération de communication

Avec cette opération de communication bien huilée, la Nasa espère toucher un large public. « Lorsque nous avons appris que les Stones étaient à Pasadena, il nous a paru amusant de leur rendre hommage pour nouer des liens avec des fans du monde entier », a déclaré Lori Glaze, directrice de la division Sciences planétaires de l'agence américaine à Washington.
De leur côté, les indéboulonnables rockeurs semblent avoir apprécié cet hommage original : « Quelle merveilleuse façon de célébrer la tournée 'Stones No Filter' qui se débutera à Pasadena. Il s'agit d'une étape très importante de notre longue histoire riche en événements. Un grand merci à tous les membres de la NASA pour l'avoir réalisée », ont commenté les Rolling Stones
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6162
Note: 164

ISS: La Nasa enquête sur l'éventuel premier délit dans l'espace
SPACE JUSTICE Une astronaute américaine est accusée par son ex-conjointe d'avoir accédé à leur compte bancaire conjoint depuis l'espace, sans sa permission

20 Minutes avec AFP
La Nasa enquête sur ce qui pourrait être le premier délit commis dans l'espace, a rapporté le New York Times samedi. L'astronaute Anne McClain est accusée d'usurpation d'identité et d'accès irrégulier aux dossiers financiers de son ex-épouse depuis la Station spatiale internationale (ISS) où elle se trouvait pour une mission de six mois, selon le quotidien new-yorkais.
L'ancienne conjointe d'Anne McClain, Summer Worden, a déposé plainte cette année auprès de la Commission fédérale du commerce (FTC), une agence indépendante, après avoir appris qu'Anne McClain avait accédé à leur compte bancaire conjoint sans sa permission. La famille de Summer Worden a également déposé plainte auprès de l'inspection général de la Nasa, selon le journal.
Surveiller le compte joint du couple
Pour l'avocat d'Anne McClain, sa cliente n'a rien fait de mal et a accédé aux comptes bancaires pendant qu'elle se trouvait à bord de l'ISS afin de surveiller le compte joint du couple, ce qu'elle faisait au cours de leur relation.
Les enquêteurs de l'agence spatiale américaine ont contacté les deux femmes, selon le New York Times. Summer Worden a indiqué que la FTC n'avait pas répondu concernant l'usurpation d'identité, mais un enquêteur spécialisé ainsi que l'inspection générale de la Nasa examinent l'accusation, selon le New York Times.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6162
Note: 164

photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6162
Note: 164

Un nouveau test sanguin pourra-t-il prédire votre mort ?
LaDepeche
Un institut allemand a mis au point un test sanguin d'un genre nouveau. Il permettrait de prédire un éventuel décès dans les 10 ans
Des scientifiques allemands de l'Institut Max Planck ont mis en place un test sanguin étonnant. Celui-ci permettrait de pronostiquer les évolutions sur la santé et même de prédire un éventuel décès. Pour ce faire, des analyses des informations que contient le sang sont établies,et permettent ensuite d'établir des pronostics sur l'évolution de notre santé, rapporte l'étude publiée dans Nature Communications.

Ces données peuvent être récoltées par des biomarqueurs présents dans l'organisme. Ils sont liés à de nombreux facteurs, comme l'immunité, les graisses en circulation, l'inflammation ou le contrôle du glucose, dont les données permettent d'estimer l'évolution de la santé et un éventuel décès. "Nous avons montré que l’exactitude de la prédiction de la mortalité dans un délai de cinq à dix ans, basée sur un modèle contenant les biomarqueurs identifiés et le sexe, était meilleure que celle d'un modèle contenant des facteurs de risque conventionnels de moralité", indique l'étude.
Ces tests sanguins sont encore au stade d'expérimentation. Pour l'heure, ces analyses ont été effectuées sur 44 168 participants âgés de 18 à 109 ans, d'origine européenne. Au cours de l'expérience, 5 512 d'entre eux sont décédés. Les scientifiques ont ainsi précisé qu'il était encore "nécessaire de poursuivre les travaux" afin de "développer un score individuel qui pourrait être utile dans des situations réelles", a déclaré Amanda Heslegrave, chercheuse au Dementia Research Institute au Royaume-Uni.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6162
Note: 164

Twitter. Jugés offensants, les pis d’une vache laitière victimes de censure
OuestFrance
Le 20 août, une éleveuse bovine de Pruines (Aveyron) a été victime d'une drôle de mésaventure. Sur Twitter, une photo des pis de sa vache Meringue a été censurée par l'algorithme de modération du réseau social. La situation a fait réagir de nombreux internautes.

Installée dans le village de Pruines (Aveyron), Marie-Amélie Viargues élève des vaches laitières, et elle a pris pour habitude de partager les moments les plus cocasses de son métier avec les internautes. Meringue, l'une de ses jeunes vaches, est née avec une particularité anatomique étonnante : l'animal a cinq pis au lieu de quatre.
Mardi 20 août, sa propriétaire a posté une photo de l'animal sur Twitter, accompagné d'un commentaire amusé : « Première traite pour Meringue. Elle va être facile à reconnaître celle là » .
« Le contenu de ce média est susceptible d'être sensible »

Mais aussi absurde que cela puisse paraître, le cliché a été jugé offensant et censuré à ce titre par le réseau social, rapporte France 3 Occitanie. L'affaire, peu banale, a suscité tantôt l'amusement, tantôt l'indignation chez les Twittos.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6162
Note: 164

Un alignement de monolithes millénaires découvert dans le Puy-de-Dôme
ouestFrance
Une trentaine de gros blocs de pierre alignés sur 150 mètres ont été mis au jour à Veyre-Mouton, en Auvergne. Cette découverte exceptionnelle est une première dans le centre de la France.

Un alignement d’une trentaine de monolithes multimillénaires, le premier de ce type dans le centre de la France, vient d’être mis au jour dans le Puy-de-Dôme, a annoncé lundi 26 août l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap).
La découverte a eu lieu à Veyre-Monton, entre Clermont-Ferrand et Issoire, dans le cadre des travaux d’élargissement de l’autoroute A75. Elle a révélé des monolithes en basalte « de 1 mètre à 1,60 mètre » dont l’alignement s’étire « sur 150 mètres dans l’emprise de la fouille et vraisemblablement au-delà », poursuit-on de même source.
Ces monolithes sont bordés d’un autre alignement de gros blocs de pierre, dans la continuité duquel cinq pierres composent un ensemble en fer à cheval. Enfin, six autres blocs « régulièrement espacés » forment un cercle de 15 m de diamètre.
« À l’image de certains monuments, dont Belz dans le Morbihan, les menhirs de Veyre-Monton ont été abattus afin de les faire disparaître du paysage. Poussés dans de grandes fosses, parfois mutilés ou recouverts de terre, ces monolithes ont fait l’objet de gestes iconoclastes, sorte de condamnation peut-être liée à quelque changement de communauté ou de croyances », explique encore l’Inrap.
Une statue et une sépulture découvertes

Cet ensemble, qui suit un « axe nord-sud » et « évoque les grands monuments mégalithiques armoricains » comme celui de Carnac (Morbihan), présente également une « étonnante perspective » : les plus grands menhirs sont principalement en haut de pente au nord, les plus petits, moins espacés, au sud.
Plus surprenant encore, la présence au sein de l’alignement principal d’un menhir « sculpté » et « grossièrement anthropomorphe ». Cette « statue », le « seul exemplaire connu en Auvergne » présente « une éminence arrondie, posée sur des épaules sommairement dégrossies, ainsi que deux petits seins ».
Plus surprenant encore, la présence au sein de l’alignement principal d’un menhir « sculpté » et « grossièrement anthropomorphe ». Cette « statue », le « seul exemplaire connu en Auvergne » présente « une éminence arrondie, posée sur des épaules sommairement dégrossies, ainsi que deux petits seins ».
Une sépulture accueillant « les restes d’un homme de grande taille » a été également mise au jour, recouverte d’un cairn « quadrangulaire » de 14 mètres de long et 6,50 mètres de large. Ce dernier, à l’instar de l’alignement des monolithes, a été « délibérément effacé du paysage », selon l’Inrap.
« Peu d’indices de datation » ont été laissés sur place par les communautés qui se sont succédées pour établir une « chronologie précise », indique encore l’Inrap, qui compte y parvenir avec une prochaine série d’analyses, notamment celle du squelette.
Pour l’heure, l’Inrap estime que l’occupation principale du site couvrirait une période allant du Néolithique à l’âge du Bronze.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6162
Note: 164

Examiné pour une douleur au genou, un homme découvre que son pénis se transforme en os
LaDepeche
Après s'être rendu aux urgences pour une simple blessure au genou, un américain de 63 ans a découvert que son pénis se transformait en os. L'homme souffre d'une forme extrêmement grave de la maladie de La Peyronie, qui entraîne une calcification et une déformation du pénis.
Au début du mois d'août 2019, un homme de 63 ans s'est présenté aux urgences de l'hôpital Lincoln à New York pour une simple douleur au genou consécutive à une chute sur un trottoir. Les médecins ne détectent alors aucun traumatisme mais décident tout de même d'effectuer une radio pelvienne, le patient affirmant être tombé sur les fesses. C'est là qu'ils découvrent avec une stupeur non pas une fracture du bassin mais une importante déformation de la hanche droite et une calcification complète du pénis. L'intégralité du corps de son pénis est en train de se transformer en os.

Il s'agit d’une forme extrêmement rare de la maladie de La Peyronie, explique la revue Urology Case Reports dans un article à paraître en septembre. "Une simple radiographie aux rayons X a montré une ossification pénienne de la totalité du corps du pénis qui pourrait être secondaire à la maladie de Lapeyronie", écrivent les médecins auteurs de l’article.
Malgré ce diagnostic inquiétant et une douleur persistante, le patient décide de quitter l'hôpital contre l'avis médical et disparaît dans la nature, déplorent les spécialistes. Impossible donc de lui faire passer des examens complémentaires, de réaliser une biopsie de la masse calcifiée ou même d'organiser un suivi médical.

Obésité, diabète et tabac : responsables ?

La maladie de La Peyronie, ou fibrose du pénis, se caractérise par l'apparition de plaques fibreuses au niveau de l'albuginée, la membrane entourant les corps caverneux du pénis. Le développement de la fibrose peut entraîner une déformation du pénis (courbure, rétrécissement, étranglement ou raccourcissement) et des érections douloureuses. Conséquence de quoi les rapports sexuels peuvent être rendus difficiles, voire impossibles. D'autant que des dysfonctions érectiles sont aussi notées dans 20 à 50 % des cas. Dans les cas les plus sévères, la maladie entraîne une calcification de la verge.

Entre 3,4 % et 9 % des hommes, principalement âgés de 55 à 65 ans, seraient touchés par la maladie de La Peyronie. Des calcifications et ossifications ne se forment toutefois que dans 20% des cas, et aboutissent à un durcissement du pénis qui devient similaire à un os. Les cas d'ossification complète sont, eux, extrêmement rares. D'après l'article d'Urology Case Reports, moins de 40 ont été recensés dans la littérature médicale internationale.
Cette sclérose du corps caverneux serait liée à une inflammation et à la formation de plaques apparaissant à la suite de microtraumatismes répétés du pénis, survenant lors de rapports sexuels. D'autres hypothèses évoquent également les conséquences d'une réaction auto-immune. Alors que certaines études épidémiologiques montrent une corrélation avec l'obésité, le diabète, le tabac ou un déficit en testostérone, le patient de New York présentait "un historique médical d’alcoolisme", rapportent les médecins.

Un traitement prometteur

Autorisé sur le marché européen depuis fin 2015, un médicament nommé Xiapex s'injecte directement dans la plaque en formation, où il va dissoudre les fibres de collagène. Le traitement semble montrer des résultats prometteurs lorsqu'il est administré à temps, avec des réductions de courbure de 20 à 30° et une amélioration notable chez deux tiers des patients, selon l'Association française d'urologie.

Lorsque la courbure est trop importante, le traitement chirurgical consiste à retirer les plaques fibreuses et insérer un greffon pour compenser le creux.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6162
Note: 164

Pas-de-Calais : A Lens, on peut désormais se baigner dans un bus
20Minutes
INSOLITE Un bus destiné à partir à la casse a été transformé en piscine. Et n'importe qui peut venir s'y baigner gratuitement
L’artiste lyonnais Benedetto Bufalino a transformé un vieux bus en piscine.
Une œuvre d’art réalisée dans le bassin minier qui permet à n’importe qui d’aller se baigner dans des conditions insolites.
Cet été dans le bassin minier, ils sont nombreux à être allés se baigner dans un bus. Non, ceci n’est pas une hallucination mais bien la conséquence d’une idée originale lancée par EuraLens, une agence de développement du territoire du pôle métropolitain de l’Artois. Dans le cadre de l'opération Odyssée, qui raconte dix ans de transformation urbaine dans le bassin minier, la structure a eu l’idée de contacter Benedetto Bufalino pour créer une œuvre insolite.
Cet artiste lyonnais réalise des œuvres d’art originales dans l’espace public. Peletteuse-aquarium, voiture-table de ping-pong ou voiture de course-friterie, il donne une deuxième vie aux objets. Et pour Odyssée, il a décidé d’utiliser un élément du paysage local. « Il a transformé un bus en piscine. C’est un ancien bus Tadao, du nom du réseau de bus du bassin minier, qui partait à la casse. Il lui a donné une deuxième vie. », se réjouit Julien Carrel, le directeur de l’opération Odyssée pour EuraLens.
Une piscine qui répond aux normes traditionnelles de sécurité et d’hygiène
Et pas question de simplement observer l’œuvre d’art. N’importe qui est invité à aller se baigner gratuitement dans cette piscine pour le moins originale. Haut de 2,30 mètres, long de 9 mètres et profond d’1,50 mètre, le bus-piscine propose une eau entre 27 et 29 degrés. Il peut accueillir dix personnes en même temps qui tournent toutes les demi-heures.
Et comme dans n’importe quelle piscine municipale, il y a des règles de sécurité et d’hygiène à respecter. « On respecte le cahier des charges de l’Agence Régionale de la Santé (ARS) en termes de qualité de l’eau, de température. Il y a aussi un maître nageur, des vestiaires aménagés pour se changer. On est vraiment dans la législation d’une piscine publique », poursuit Julien Carrel.
Un vrai succès populaire
Sauf que la forme de la piscine interpelle et connaît un vrai succès populaire. Itinérant, le bus s’est déjà déplacé à trois endroits différents cet été et il se trouve actuellement au Louvre-Lens jusqu’à ce dimanche 25 août. Après, ce sera la fin de l’opération Odyssée mais pas de celle du bus-piscine qui continuera de se déplacer en fonction des demandes dans le Pas-de-Calais et plus largement dans toute la France.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6162
Note: 164

« Où va la mer quand elle descend ? » : les perles des touristes en vacances à Saint-Malo
Ouestfrance
Les touristes qui viennent à Saint-Malo ont parfois de drôles de questions. On est allé récolter les perles de l’été auprès des acteurs du tourisme malouin.
Restaurateurs, hôteliers, boutiques de souvenirs ou surveillants de plage, tous ont un point en commun. Pour eux, l’été est la saison de la récolte… des perles de touristes, à Saint-Malo. On a été en dénicher quelques-unes, assez savoureuses.
« On a eu une dame qui pressait son mari de régler, et qui voulait savoir quand les portes de la ville allaient fermer. Je lui ai répondu, ‘quand vous entendez les chiens aboyer !’ Coïncidence, un peu plus haut dans la rue, deux gros chiens se sont mis à japper. Je peux vous dire qu’ils ont réglé en vitesse ! », sourit cette gérante de bar, à Intra-muros, qui a aussi eu la question : « Est-ce que vous démontez tout en hiver ? » Jusqu’à preuve du contraire, non, la ville historique fortifiée n’est pas un parc à thème comme le Puy du Fou (qui ne se démonte pas l’hiver non plus, d’ailleurs). Même si des touristes cherchent en ville « les corsaires ».
Soucis de géographie

Certains autres touristes, eux, semblent avoir laissé leurs notions de géographie au placard pour les vacances. « Est-ce que Saint-Malo est en Bretagne ? », a-t-on demandé dans une boutique de souvenirs. Sur la plage, on confond le fort de la Conchée avec fort Boyard. Pourtant, la Charente-Maritime, c’est un peu plus bas, sur la carte… « On m’a aussi demandé s’il y avait accès aux remparts, et s’il y avait la mer à Intra-muros », ajoute-t-elle.
A priori, oui, la mer n’est pas loin, surtout quand les goélands sont dans les parages. « De gros pigeons », s’étonnent certains, voire des empêcheurs de dormir tranquille pour des clients d’un hôtel. « J’ai des clients qui se sont plaints du bruit », assure une hôtelière.
Un mojito sans menthe ! ?
Quand ce ne sont pas les goélands, les questions sont sur les chiens. Ceux qui gardaient la ville ? Pas tout à fait. La perplexité vient des panneaux de signalisation au bord de la plage où l’on voit un chien tenu en laisse barré d’un trait. « Mais pourquoi c’est interdit d’avoir son chien en laisse ? » Réponse des surveillants de plage : « Ce sont les chiens tout court, qui sont interdits », expliquent-ils à ceux qui prennent le panneau un peu trop au pied de la lettre.
Il y a aussi ceux qui ont des goûts un peu particuliers. Dans un restaurant, on se souvient d’une dame qui a commandé un verre d’eau pour se faire un jus… Avec ce qui restait dans son assiette de moules. Et dans un bar, on garde en mémoire la commande d’un mojito, sans menthe. Compliqué, quand on sait que ce cocktail est à base de menthe, justement.
La mer, inépuisable source de questions
Évidemment, la mer soulève beaucoup de questionnements. On se demande : « Où va la mer quand elle descend ? », mais on s’inquiète aussi de savoir « si elle monte bien sur toutes les plages de Saint-Malo ». Enfin, il semblerait que les brise-lames nécessitent quelques explications, d’après les surveillants de plage. « Comment a-t-on réussi à faire pousser des troncs d’arbres comme ça ? » Difficile de ne pas sourire.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6162
Note: 164

photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6162
Note: 164

À Tarascon-sur-Ariège, apprenez à vivre comme nos ancêtres cro-magnons
LaDepeche
Ouvert depuis 1994 à Tarascon-sur-Ariège, le parc de la préhistoire propose de découvrir la vie quotidienne des hommes habitant la terre entre 19 000 et 12 000 ans en arrière.
Centre de restitution préhistorique, le parc de Tarascon-sur-Ariège propose un voyage dans le temps. L'explorer, c'est découvrir la vie de ceux qui ont peint dans la grotte de Niaux. La visite se fait en deux temps. Une partie est en intérieur dans les 2 500 m2 du grand atelier, accompagné par un audio guide dont les commentaires sont adaptables à l'âge des visiteurs. Et l'exposition «Les géants de l'âge de glace» permet notamment une rencontre avec les animaux de l'époque.
La plus grande partie de la visite se fait en extérieur. Après un chemin de pierre entre cascade et cours d'eau, 13 ha de parc s'étendent, à parcourir en totale autonomie. Plusieurs ateliers sont à tester : démonstration de feu, archéologie, art pariétal, etc. Toutes ces activités ont un but : celui de casser les préjugés liés à cette période de l'histoire. «On pense souvent que les hommes préhistoriques vivaient affamés et frigorifiés, ça n'est pas du tout la vérité», explique Cécile Sarrail, chargée de communication des sites touristiques de l'Ariège.
Chasser comme à la préhistoire

Tout au bout du parc, c'est le stand de chasse, étape incontournable de la visite, qui se dresse. Jacques, l'animateur, replace rapidement les enfants assis devant lui dans le contexte. Bois de rennes dans la main, il raconte : «À la préhistoire, les hommes chassaient pour manger, mais aussi pour fabriquer leurs armes avec ces bois.» Tous captivés par ses mots, les enfants découvrent que bouquetins, chèvres et rennes étaient les proies des cro-magnons. Mais aujourd'hui, ce sont seulement des cibles qu'ils vont tenter d'atteindre avec les armes préhistoriques : une sagaie (grande flèche) et un propulseur pour décupler la force. Jacques invite alors les enfants à se placer en ligne, face aux cibles, pour s'essayer à la chasse. Chacun attrape minutieusement la sagaie en bois de rennes, toujours pointe vers le bas. «Tant que je suis devant vous, vous ne levez pas la sagaie, rappelle Jacques, je ne suis pas à manger !» Après avoir placé le crochet de l'arme dans le trou du propulseur, la main doit pincer la sagaie avec l'index et le pouce. De profil, jambe gauche devant et jambe droite derrière pour les droitiers, épaule ouverte et coude cassé : voilà la position idéale pour réussir son tir. Ensemble, les enfants lèvent leur flèche au niveau des yeux et au signal de Jacques, c'est le smash : ils lancent le plus loin possible. Après plusieurs tentatives, certains parviennent à atteindre les cibles. Ils sont alors fin prêts à vivre comme les cro-magnons.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6162
Note: 164

Allemagne : Les hérissons sont trop bruyants pendant leurs ébats, ils appellent la police
20Minutes
EBATS Le grondement du hérisson est considéré comme l'un des bruits les plus forts parmis les animaux nocturnes
Après le coq Maurice qui réveille des riverains en Charente-Maritime, les cigales dont le chant exaspère les touristes dans le Var, les cris trop bruyants des hérissons en chaleur ? La police d’Augsbourg, en Allemagne a reçu des appels de riverains pour tapage.
Des habitants de cette ville de Bavière ont été réveillés en pleine nuit par des bruits stridents provenant d’une école primaire faisant penser à un cri de détresse, selon le rapport de police cité par le magazine Der Spiegel. Le système d’alarme et des lumières automatiques s’étaient également déclenchés.
Troubles du voisinage
Arrivés sur place, les policiers ont pris les auteurs de ces troubles du voisinage sur le fait : il s’agissait d’une paire de hérissons en plein accouplement. Le magazine allemand relève que la police est souvent appelée en renfort pour des bruits du même genre.
Le cri de ce petit animal de plus en plus menacé est inversement proportionnel à sa taille: son étant considéré comme l’un des bruits les plus forts parmi les animaux nocturnes.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6162
Note: 164

Prénoms des bébés en 2020: Les Français seraient-ils à court d'inspiration ?
20Minutes
PRENOMS Peu de surprises dans le top 20 des prénoms des nouveaux nés français. Et ce que ce soit une petite fille ou un petit garçon
A l’occasion de la publication de L’Officiel des prénoms 2020, jeudi prochain, 20 Minutes vous révèle le palmarès des prénoms qui seront les plus donnés l’année prochaine.
Gabriel, Emma, Jade ou encore Léo… Les prénoms courts sont toujours à la mode et comme l’an dernier, ils occupent toujours les mêmes marches sur le podium du top 10. Depuis 2017, Emma et Gabriel restent les chouchous des parents pour baptiser leur progéniture. Ces prénoms ont une force, leur possibilité de s’adapter à la fois à une culture religieuse par leurs racines hébraïques mais aussi leur signification profane qui en font des noms tout-terrain appelés aussi « caméléons ».
Prénoms musulmans en hausse
Selon l’étude prédictive qui s’appuie sur l’évolution des données de l’Etat civil​ et de l’INSEE, un petit nouveau est à prévoir dans le top 20 des prénoms : Mohamed. Le prénom arabe a été donné à 2.500 petits garçons en 2019. Ce qui lui permet de se classer pour la première fois dans le top 20 des prénoms les plus populaires dans l’Hexagone. D’après, Pew Research Center, un centre de recherche américain, il y aurait entre 8,6 millions et 13,5 millions de musulmans en France en 2050. Le prénom « Mohamed » pourrait alors encore grimper dans le palmarès les plus donnés d’ici quelques années.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 6162
Note: 164

Record mondial : une Indienne accouche de jumeaux à 74 ans
LaDepeche
En accouchant de jumeaux à 74 ans, Mangayamma devient la femme la plus âgée au monde à avoir donné naissance à un enfant.
C'est un record mondial. À 74 ans, une Indienne vient de donner naissance à des jumeaux, deux petites filles. Managayamma e eu recours à la fécondation in vitro et a accouché par césarienne. "C'est un miracle médical", ont déclaré les médecins aux médias indiens, précisant "qu'il n'y avait pas de complications". Une équipe de dix médecins s'est mobilisée pour encadrer la grossesse et vérifier que la maman ne courrait aucun risque.
La nouvelle maman, elle, est aux anges. "Je suis très heureuse. Dieu a répondu à nos prières", a-t-elle déclaré. Cette dernière, ainsi que ses deux enfants, devaient rester en observation plusieurs jours.
Un scénario fréquent en Inde

Deux ans auparavant, une Indienne de 70 ans avait donné naissance à son premier enfant. Un scénario fréquent dans le pays, précisent nos confrères de Sciences et avenir. "Quand on a vu la publicité pour la FIV, on s'est dit que l'on devrait essayer, étant donné que je voulais vraiment avoir un bébé", avait alors déclaré la mère.

Le précédent record était détenu par une autre Indienne, âgée de 72 ans au moment de l'accouchement.
ImageImage
PrécédentSuivant

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)