Questions existentielles - page 267

Pour se reposer quelques minutes
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 7542
Note: 232

photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 7542
Note: 232

Présidentielle 2022 : que se passe-t-il en cas d'égalité parfaite ?
RTL
Le scénario tout à fait improbable d'une égalité parfaite entre deux candidats à l'élection présidentielle ne dispose d'aucune règle ni loi spécifique.

Si Emmanuel Macron et Marine Le Pen parviennent à récolter le même nombre de votes, le Conseil constitutionnel serait alors chargé de trancher, explique CNews. Guy Carcassonne, célèbre constitutionnaliste, s'est posé la question 20 ans plus tôt. Selon lui, ce vide juridique pourrait mener à un nouveau vote. Les électeurs seraient alors invités à se rendre aux urnes une nouvelle fois.

Pour les élections locales, une autre règle s'applique en cas d'égalité : le candidat le plus âgé l'emporte. Si cette règle, totalement injuste, s'appliquait, la candidate d'extrême droite remporterait alors l'élection présidentielle. Marine Le Pen est en effet âgée de 53 ans contre 44 ans pour Emmanuel Macron.
Image
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 7542
Note: 232

Licencié pour avoir donné 5 000 amendes, ce contrôleur de train va retrouver son poste
OuestFrance
Un contrôleur de train de Trenitalia vient d’obtenir gain de cause auprès de la Cour suprême, en Italie. Licencié en 2017 pour avoir distribué des amendes avec un zèle jugé excessif à l’époque, il va être réintégré par la compagnie de chemins de fer dans les prochains jours.
« Le cauchemar est terminé. » Ce sont les premiers mots prononcés par Francesco Bonanno à la sortie du tribunal, vendredi 22 avril 2022, rapporte le journal italien Corriere della Sera . Ce contrôleur de 61 ans de la société des chemins de fer italiens Trenitalia avait été licencié en 2017. Sauf que la Cour suprême d’Italie a estimé que ce licenciement était abusif et qu’il fallait réintégrer le cheminot.
Trop d’amendes

Revenons à 2017. Cette année-là, Trenitalia décide de licencier Francesco Bonanno. Le motif ? Le contrôleur aurait fait preuve d’un peu trop de zèle à verbaliser les passagers. Le quotidien évoque le chiffre de 5 000 amendes distribuées sur des lignes du nord de l’Italie. Par exemple pour des trajets sans billet, avec un billet pour une autre destination ou portant une autre date…

À la suite de très nombreuses plaintes de voyageurs mécontents, la compagnie ferroviaire italienne avait déclenché une procédure de licenciement à l’encontre de Francesco Bonanno. Elle l’accusait notamment d’avoir commis des erreurs dans l’établissement de 175 amendes. Celles-ci avaient dû être remboursées par Trenitalia aux voyageurs, pour un total avoisinant les 10 000 €. ​Employé depuis 38 ans au sein de cette compagnie, le contrôleur en avait été renvoyé en janvier 2017 pour « faute grave.
La justice a tranché

Originaire de Sicile, le cheminot avait alors saisi la justice pour contester ce licenciement, estimant faire correctement son travail. Devant les juges, il a expliqué que les faits qui lui avaient été reprochés ne représentaient que 3,5 % des milliers d’amendes qu’il avait dressées au cours des deux dernières années.

Au terme d’un long feuilleton judiciaire, la Cour suprême italienne lui a finalement donné gain de cause et a obtenu sa réintégration pleine et entière. Elle l’a décrit comme « un contrôleur de train d’un zèle peu commun, inflexible et extrêmement méticuleux dans son travail », soulignant qu’il ne cherchait pas à en tirer un profit personnel. Le jugement définitif a mis en lumière que « les erreurs commises lors du contrôle des billets » sont « le résultat indirect d’un excès de zèle ».

De son côté, Francesco Bonanno a indiqué qu’il « n’était pas un chasseur de primes ». Mais au travail, a-t-il ajouté, « il faut de la rigueur et on se doit de s’assurer que les voyageurs soient tous porteurs d’un billet valide ». On peut supposer qu’il continuera donc à faire preuve du même zèle maintenant qu’il a été réintégré.
Image
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 7542
Note: 232

Présidentielle 2022 : ces bulletins insolites repérés dans les urnes
RTL
Des bulletins au nom de Zinédine Zidane, Louis de Funès ou encore Mylène Farmer ont été dépouillés.
Les Français étaient appelés aux urnes pour le second tour de l'élection présidentielle, dimanche 24 avril. Si Emmanuel Macron a été réélu pour un nouveau mandat, le président de la République n'a obtenu aucune voix dans deux communes : en Haute-Corse, à Alzi, et dans la commune d'Ornes dans la Meuse.
En Haute-Corse, 34 électeurs étaient attendus pour voter à Alzi et aucun n'a tranché entre les deux candidats en lice. Sur les 34 inscrits, 33 se sont abstenus et un électeur a glissé un vote nul dans l'urne, d'après l'Obs. Dans la commune d'Ornes, sept électeurs se sont exprimés, et ils ont tous voté pour Marine Le Pen.

Au contraire, dans trois communes de France, à Caubous et à Baren dans le département de la Haute-Garonne ainsi qu'à Le Clat dans l'Aude, 100% des électeurs ont voté pour Emmanuel Macron. Aucune voix n'a été octroyée à la candidate du Rassemblement national. Dans le département de la Haute-Garonne à Caubous, 6 personnes étaient inscrites sur la liste. Trois ont voté Macron, trois ont voté blanc. Sur les douze personnes inscrites sur la liste électorale de Baren, huit sont allées voter pour le second tour. Et aucune pour Marine Le Pen. À Le Clat, 26 électeurs ont voté, dont 25 pour Emmanuel Macron et un vote blanc.
Enfin, les deux candidats n'ont pas pu être départagés dans 66 communes de la région Occitanie. Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont également arrivés à égalité dans une commune des Pyrénées-Orientales, tel que le souligne L'Indépendant. Même résultat dans l'Aude, où les candidats sont arrivés avec le même nombre de voix dans 14 communes.

Zidane, Yoda, Farmer, Poutine... Ces bulletins de vote insolites
Lors du second tour de l'élection, plus de 3 millions de votes blancs et nuls ont été comptabilisés. Parmi eux, des bulletins plutôt originaux. Un bulletin au nom de Mylène Farmer a été retrouvé dans un bureau de vote de la ville de Verneuil-sur-Seine (Yvelines). Un autre électeur a cité Yoda, écrivant sur le bulletin : "Toujours par deux ils vont. Ni plus, ni moins. Le maître et son apprenti", comme l'a rapporté BFMTV. À Paris, dans le XVe arrondissement, un bulletin pour le chef d'État russe Vladimir Poutine a été dépouillé. À Tassin-la-Demi-Lune dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, un électeur a voté pour le président de l'Ukraine Volodymyr Zelensky, a relevé Le Progrès.

Des votants de la commune des Ulis (Essonne) ont préféré glisser un bulletin dans l'urne pour les footballeurs Kylian MBappé et Zinédine Zidane, tel que l'a relevé Konbini. À Bron près de Lyon, un électeur a voté pour Karim Benzema, comme l'a indiqué Le Progrès.

D'autres électeurs ont donné leur voix à Dewey, le personnage de fiction de la série Malcom, pour Ralph Wiggum, le personnage des Simpson, ou encore pour Jeff Tuche où deux bulletins ont été repérés à Hénin-Baumont, d'après Le Monde. La photo de Louis de Funès a aussi remplacé un bulletin de vote dans le Rhône.
Anticipation des législatives, retour dans le passé pour d'autres
Sur Twitter, un assesseur a remarqué que "plusieurs électeurs ont souhaité anticiper les législatives" en votant pour Jean-Luc Mélenchon, l'ex-candidat insoumis qui s'était placé en troisième place du scrutin lors du 1er tour le 10 avril dernier. Sur le bulletin, il était inscrit "Jean-Luc Mélenchon Premier ministre", faisant référence à l'appel que le leader LFI avait lancé aux Français leur demandant de l'élire chef du gouvernement en votant pour ses députés de la France insoumise lors des élections législatives.

Un autre bulletin nul a été retrouvé, avec un centime collé "pour Valérie Pécresse, la pôvre", répondant à l'appel aux dons que la candidate des Républicains avait lancé "pour boucler le financement de sa campagne". Elle assurait par ailleurs s'être endettée personnellement à hauteur de cinq millions d'euros.
Un électeur a souhaité faire passer un message à Emmanuel Macron, écrivant sur le bulletin : "Tu es le robin des bourges, tu voles les pauvres pour donner aux riches". Un autre a écrit sur son bulletin de vote : "Je vote pour ma machine à laver, c'est la seule qui respecte le programme".
Certains inscrits ont préféré retourner dans le passé en glissant un bulletin de vote pour les anciens président de la République Charles de Gaulle et François Mitterrand
Image
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 7542
Note: 232

La Bretagne a son champion de l’œuf mayonnaise : « ça paraît simple, mais c’est très technique »
Pour mettre en valeur cette entrée typique des bistrots français, un Costarmoricain a organisé le premier championnat breton de l’œuf mayonnaise à Taden, près de Dinan, vendredi 29 avril 2022.

Pendant une heure, le jury a goûté et noté les œufs mayo confectionnés par huit restaurateurs.
Ouest-France
« Ça paraît simple, mais c’est très technique », assure Olivier Gousset en plongeant quelques œufs dans l’eau bouillante. Habitué à cuisiner l’œuf mayo, qu’il a mis à sa carte depuis un an, le chef du Poisson Ivre, sur le port de Dinan (Côtes-d’Armor), en avait trente à faire vendredi 29 avril. Car il était l’un des huit restaurants dinannais candidats au championnat breton de l’œuf mayonnaise.
Un concours « très sérieux »
Le concours mondial existe depuis 2018, porté par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom). Ce très sérieux collectif, né à la fin des années 1980, souhaitait mettre en valeur cette entrée typique de la cuisine des bistrots. Pour la première fois, la déclinaison régionale de cette compétition était organisée à Taden, lors du tournoi de tennis de l’Open Guindé.
À 17 h, pendant qu’un match est en cours, les huit chefs en lice finalisent le montage de leur recette sur un terrain annexe derrière les tribunes. Les trois cuisiniers du restaurant Colibri ont opté pour une recette originale : de la poudre de réglisse, des copeaux de bonite fermentée, du citron vert et du chicharrón (friture de poulet).
Pendant ce temps-là, les dégustations anonymes commencent dans une petite salle. Au bout de la table, Pascal Gloriant préside le jury composé d’une douzaine de personnes : des partenaires, des restaurateurs, un joueur de tennis… Couvreur le jour et fervent défenseur de l’œuf mayo, il est l’organisateur de ce concours breton, adoubé par l’Asom.

« Une religion »
Les plats s’enchaînent pendant une heure, le tout arrosé d’un bon vin. « La mayo relève l’œuf », commente le couvreur. « Le mien était trop cuit, juge Denis Leroy, un commerçant. Le chips au sarrasin est meilleur que le feuilleté. » Me Bertrand, de Bretagne Huissiers, veille pendant que chacun goûte et note. « C’est un concours en bonne et due forme. Je garantie sa régularité, l’anonymat des candidats et les résultats. »
Pascal Gloriant avait le sourire à l’issue de la dégustation. « On a eu des choses magnifiques dans l’assiette. Et mon but est atteint : en convertir quelques-uns à ma religion : celle de l’œuf mayo. » Un peu avant 20 h, le résultat tombe : le restaurant Miette remporte le concours avec son œuf, accompagné d’une mousse aux petits pois et mayo au curcuma.
Image
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 7542
Note: 232

photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 7542
Note: 232

Le Canada va autoriser les poursuites judiciaires sur la Lune et en orbite
RTL
Les députés canadiens ont modifié leur Code pénal pour autoriser les poursuites judiciaires des crimes qui seraient commis sur la surface de la Lune ou à bord d'un vol spatial.
Les députés canadiens ont approuvé jeudi 28 avril une motion comprenant des modifications du Code criminel pour permettre des poursuites concernant des crimes commis sur la Lune ou en orbite.
Les modifications se trouvent dans un projet de loi, long de 443 pages, portant principalement sur le budget. L'un des amendements prévoit que "le membre d'équipage canadien qui est l'auteur, hors du Canada et au cours d'un vol spatial (...) d'un fait - acte ou omission - qui, s'il était commis au Canada, constituerait un acte criminel, est réputé avoir commis ce fait au Canada". Autrement dit, tous les crimes commis dans l'ISS seront considérés comme ayant été commis sur le territoire canadien.

Le texte, qui a été approuvé à la Chambre des communes par 181 voix contre 144, vise à autoriser des poursuites concernant des crimes ayant lieu au cours d'un vol spatial ou sur la surface de la Lune.

Les membres d'équipage étrangers pourraient aussi être poursuivis
Outre les ressortissants canadiens, les membres d'équipage étrangers pourraient également être poursuivis par le pays si les actes qu'ils commettaient portaient "atteinte à la vie ou à la sécurité d'un membre d'équipe canadien" ou étaient commis à bord d'un appareil canadien.
'adoption du texte survient alors qu'un astronaute canadien doit participer pour la première fois en mai 2024 à un vol en orbite lunaire, dans le cadre du projet de construction de la future station lunaire Gateway, mené à l'initiative de la NASA. Il fera partie de l'équipage d'Artemis II, la première mission lunaire habitée depuis 1972.
Image
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 7542
Note: 232

Près de Toulouse. Un étudiant bat le record de France de lancer d’avions en papier
OuestFrance
Lors de la finale nationale de lancer d’avions en papier, samedi 30 avril 2022 à Blagnac (Haute-Garonne), un étudiant parisien a battu le record de France de distance parcourue. Il s’est qualifié avec un autre étudiant à la finale internationale qui aura lieu en Autriche.
La finale des championnats de France de lancer d’avions en papier a eu lieu à Aeroscopia, le musée de l’aéronautique de Blagnac (Haute-Garonne) samedi 30 avril 2022, rappelle La Dépêche du Midi. Une compétition organisée tous les trois ans par Red Bull Paper Wings. 42 étudiants étaient en lice pour tenter de décrocher une place pour le championnat du monde. Parmi eux, Erwan, étudiant à l’école d’ingénieurs ECAM Strasbourg dont l’interview a été publiée récemment sur le site de Ouest France.
Les lanceurs se sont affrontés sur deux épreuves : l’une liée à la distance et l’autre au temps. Pour obtenir le meilleur résultat, les concurrents n’avaient le droit qu’à une feuille A4 de 100 grammes, modifiable seulement par le pliage.


La finale des championnats de France de lancer d’avions en papier a eu lieu à Aeroscopia, le musée de l’aéronautique de Blagnac (Haute-Garonne) samedi 30 avril 2022, rappelle La Dépêche du Midi. Une compétition organisée tous les trois ans par Red Bull Paper Wings. 42 étudiants étaient en lice pour tenter de décrocher une place pour le championnat du monde. Parmi eux, Erwan, étudiant à l’école d’ingénieurs ECAM Strasbourg dont l’interview a été publiée récemment sur le site de Ouest France.

Les lanceurs se sont affrontés sur deux épreuves : l’une liée à la distance et l’autre au temps. Pour obtenir le meilleur résultat, les concurrents n’avaient le droit qu’à une feuille A4 de 100 grammes, modifiable seulement par le pliage.


Record de France battu
Julien Mathieu, étudiant à l’ECE Paris, a réussi à propulser son avion à 40,71 mètres. Il a ainsi battu le record de France. Paul Brebinaud de l’Estia Bidart a, lui, réussi à faire voler sa création 9,72 secondes. Les deux étudiants représenteront tous les deux la France pour la finale internationale.
Ils retrouveront les autres finalistes du 12 au 14 mai 2022 à Salzbourg en Autriche dans le Hangar-7, le musée d’aéronautique de Red Bull. Un tout autre niveau de compétition, puisque là-bas, les records à battre seront de 69,14 mètres et de 29,2 secondes.
Image
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 7542
Note: 232

Pour un euro, il est possible de dormir une nuit au Moulin Rouge
OuestFrance

Dormir dans le moulin du Moulin Rouge, adresse mythique du quartier de Montmartre à Paris, c’est bientôt possible. En partenariat avec le célèbre cabaret, la plateforme d’hébergements Airbnb proposera à la location en juin 2022 trois nuitées dans une chambre atypique, au prix symbolique d’un euro.
La plateforme de location de logements entre particuliers, Airbnb, ne rate pas une occasion de faire parler d’elle. Dernier événement en date ? La possibilité de passer une nuit sur le toit du Moulin Rouge, à Paris. Et plus précisément dans une pièce secrète aménagée à l’intérieur du célèbre moulin.
Dormir dans le moulin du Moulin Rouge
Une expérience inédite à condition de réserver l’une des trois dates disponibles : 13 juin, 20 juin et 27 juin. Ce sera la première fois que le célèbre cabaret ouvrira cet espace au public, depuis 1889. L’endroit surplombe le quartier et sert de débarras en temps normal. Mais le prestige de l’endroit devrait attirer de nombreux candidats.
Le prix ? Un euro ! Les réservations seront lancées le 17 mai 2022, dans le monde entier, à partir de 19 h, heure française. Pour les plus motivés, il faudra être très rapide puisque les premiers arrivés seront les premiers servis.

Le débarras a été réaménagé par la plateforme d’hébergement pour l’occasion, dans le style de la « Belle Époque ». « La Belle Époque était une période où la culture et les arts étaient florissants à Paris – et aucun lieu n’est plus emblématique de cette période que le Moulin Rouge, relate Jean-Claude Yon, historien et consultant du projet, sur le site de la plateforme américaine. Cette pièce secrète aménagée à l’intérieur du célèbre moulin a été conçue pour proposer un envoûtant voyage dans le temps, à la redécouverte de ce qui fut autour de 1900 la capitale mondiale des arts et des plaisirs. »

« Donner sa chance à tout le monde »
Les heureux voyageurs auront un programme chargé avant de pouvoir profiter de la chambre. Au programme : une visite privée du cabaret, un dîner sur le thème de la « Belle Époque » préparé par le chef Arnaud Demerville, un accès au spectacle Féerie, ou encore une rencontre avec Claudine Van Den Bergh, l’une des meneuses de revue du lieu emblématique.

« On a voulu donner sa chance à tout le monde, confie Emmanuel Marill, le directeur général Europe d’Airbnb. Après la chambre sous la pyramide du Louvre, on fait entrer dans le moulin du Moulin Rouge… On voulait trouver quelque chose qui ne s’est jamais fait, qui fait voyager immédiatement et fait rêver les gens. »
À la différence de la pyramide du Louvre, mais aussi de l’aquarium de Paris ou encore de la coupole des Galeries Lafayette, la plateforme d’hébergement n’organise cette fois pas de tirage au sort pour désigner les heureux élus. Il faudra être tout simplement le plus rapide pour espérer séjourner dans ce lieu mythique du quartier de Montmartre.

Et Virginie Clerico, directrice de la marque Moulin Rouge, de conclure : ​« . L’idée, c’est qu’on le pérennise pour accueillir d’autres événements à l’avenir. »
Image
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 7542
Note: 232

Doubs : comment une mobylette a-t-elle pu être flashée à 122km/h ?
RTL
Un individu a été interpellé par les gendarmes du Doubs. Il roulait à 122km/h sur une Peugeot 103, une mobylette atteignant normalement 50km/h en vitesse de pointe.
Un chauffard flashé à 122km/h sur une route limitée à 90km/h, certes il s'agit d'une infraction mais rien de particulier, ce genre d'excès de vitesse est malheureusement assez commun. Sauf que, le 22 avril dans le Doubs, le chauffard en question roulait sur une Peugeot 103, la mobylette mythique du constructeur français.
Le bolide, fabriqué dans les années 90, reste d'habitude assez modeste, avec une vitesse de pointe d'environ 50km/h. Les gendarmes ont eu du mal à le croire quand ils ont vu la mobylette passer à une telle allure.

Le pilote a bien sûr été interpellé. "On n'a pas l'habitude de voir de tels véhicules à cette vitesse. Il a boosté un petit le moteur, même un peu beaucoup", explique le commandant Jean-François Monot, un brin émerveillé. "Un joli travail somme toute, mais malheureusement c'est un véhicule qui n'a pas le droit de rouler sur la route étant donné qu'il a été modifié".

Passionné de mécanique
Afin de pousser ce petit engin à plus de 122km/h, il faut être expert en mécanique. Il s'agit par ailleurs du métier de l'interpellé, passionné par les mobylettes. À noter qu'il était plus facile de trafiquer ces véhicules à l'époque.
"Au niveau du piston, du cylindre, on travaillait les moteurs pour qu'ils aient plus de puissance", nous explique un garagiste. "Au lieu d'avoir un carburateur de 14mm, on pouvait mettre des carburateurs de 22mm. On pouvait jouer sur les carburants, sur les huiles, sur le taux de compression du véhicule pour que ça tourne plus vite. Celui qui est vraiment féru, comme ça a l'air d'être le cas, il va rouler facilement jusqu'à 140km/h".

L'amateur de mobylettes devra s'expliquer devant un juge, il passera devant un tribunal de police où une bonne amende devrait l'attendre. Cette passion doit déjà lui coûter un paquet d'argent car avec un véhicule trafiqué de la sorte, vous doublez environ votre consommation de carburant.
Image
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 7542
Note: 232

Le Havre : Des milliers d’abeilles squattent une voiture, pompiers et apiculteur interviennent
SURPRISE C’est de saison, mais elles ont fait sensation. Des milliers d’abeilles se sont agglutinées sur une voiture garée dans une rue du Havre (Seine-Maritime)

20 Minutes
Tuning original, mais piquant. Au Havre (Seine-Maritime), des milliers d’abeilles ont décidé de faire une pause… sur une voiture vendredi dernier.

L’image des insectes recouvrant une Peugeot 2008, diffusée par un apiculteur appelé à la rescousse, et repérée par Actu.fr, a fait mouche sur les réseaux sociaux.

C’est Brice Carron, pompier dans la ville normande et autoentrepreneur à la tête de « Bribees apiculture », qui est intervenu pour déloger « ce nuage d’abeilles » qui n’avaient pas choisi l’habitat le plus adéquat.
Pourquoi la reine a-t-elle décidé de se poser là ? Il l’ignore, évoquant éventuellement « la chaleur de la tôle de la voiture » qui a pu l’attirer.

« Nous sommes en pleine période d’essaimage, le modèle naturel de reproduction des colonies : la reine, accompagnée des butineuses (l’essaim) quitte la ruche pour reconstruire un nouvel habitat ailleurs et pondre », explique Brice Carron, contacté par 20 Minutes.

« Elles se déplacent alors de point en point, jusqu’à ce qu’elles trouvent un endroit »
« C’est un processus qui permet la régénération et la multiplication de leur population. Elles se déplacent alors de point en point, jusqu’à ce qu’elles trouvent un endroit », détaille-t-il. Vendredi, c’était donc une Peugeot.

Si vous tombez nez à nez avec une colonie, « pas de panique », insiste néanmoins Brice Carron, les abeilles ne piquent pas si on ne les dérange pas. Il vous suffit d’appeler un apiculteur.

Vendredi, Brice Carron a débarqué avec une ruchette, qu’il a positionnée près de la colonie. Et après avoir capturé la reine, il a vu tout le monde battre le rappel. Obéissantes. Et il a soulagé un automobiliste.
Image
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 7542
Note: 232

Ces frères inventent des chaussettes très spéciales pour ne plus les perdre mystérieusement en les lavant
OuestFrance
Après avoir créé leur marque de vêtements en 2016, Foucaud Magnon-Pujo et son frère ont décidé de s’attaquer à un mystère du quotidien : les chaussettes orphelines. Les Lyonnais leur proposent une seconde vie en les recyclant pour fabriquer de nouvelles paires. Ils ont aussi imaginé un système d’attache aimantée pour les lier entre elles.

Tout le monde a déjà connu cette situation. Après un passage en machine à laver, nos chaussettes ont perdu leur jumelle. Et cela sans aucune explication. Pour remédier à ce mystère du quotidien, deux frères Lyonnais se sont mis en quête de trouver une solution. Ils se sont d’abord amusés à réaliser un micro-trottoir auprès de 150 personnes dans différents endroits de leur ville.
« Neuf personnes sur dix ont reconnu avoir déjà été confrontées à ce problème », nous confie Foucaud Magnon-Pujo. Un résultat sans appel qui a poussé les frangins à trouver un remède. Ils se sont aussi inspirés de leur histoire familiale. « Nous sommes cinq enfants alors les chaussettes qui se perdent, on connaît bien. À la maison, notre mère possédait une boîte à chaussettes orphelines qui se remplissait mais ne se vidait pas beaucoup. »

Récupérées, broyées et transformées en fils de coton
C’est après une discussion avec leur maman, justement, que le duo a naturellement décidé de se lancer. Ils se sont creusé les méninges pendant plus de dix mois pour tenter de trouver « la solution idéale ». Aujourd’hui, leur projet est de récupérer les chaussettes esseulées pour leur donner une seconde vie. « Elles sont acheminées dans un centre de tri et broyées pour être ramenées à l’état initial de matière première », explique l’homme de 29 ans.

Elles sont retransformées en fils de coton qui sont utilisés pour fabriquer de nouvelles pièces. « On fixe ensuite un petit aimant thermocollé sur chaque nouvelle chaussette. Il est placé à l’extérieur pour éviter tout contact avec la peau. » Pourquoi un aimant ? L’équipe avait bien pensé à d’autres solutions. Des boutons en bois d’abord. « C’était sympa et esthétique mais ça s’arrachait facilement et c’était difficile à attacher. » Puis des boutons-pression. « Une solution ergonomique mais qui fragilisait le coton et abîmait les chaussettes. » Ils ont donc opté pour les aimants.
Des chaussettes vendues 15 €
Lorsqu’ils se sont lancés dans cette aventure, Foucaud Magnon-Pujo et son frère pensaient que cela allait leur prendre « trois semaines maximum ». Au final, ils ont mis dix mois à trouver le système d’attache le plus performant. « Nous avons testé huit prototypes et il nous a fallu trois mois pour trouver la bonne puissance de l’aimant. Elle devait être suffisamment forte pour coller mais pas trop pour ne pas tenir au tambour. »

Pour amortir une partie du développement de leur projet, les Lyonnais ont lancé un appel à contributions sur la plateforme de financement participatif Ulule, a repéré Le Progrès. Celle-ci a pris fin le 29 avril 2022. « Nous avons récolté 4 500 € sur les 18 000 € espérés », nous confie le jeune homme. Il se réjouit tout de même car près de 300 précommandes ont été réalisées. La production des chaussettes, qui seront commercialisées à 15 €, devrait débuter mi-mai 2022 pour une réception prévue en juillet 2022.
Un comité de lutte contre la chaussette orpheline
Les frangins proposent quatre modèles avec des couleurs et des motifs variés. « Des petits pois pour les fans de montagne ou des chaussettes unies pour jouer la sécurité », plaisantent-ils. Il faut dire que Foucaud et Théo Magnon-Pujo ne manquent pas d’humour. Pour présenter leur projet insolite, ils ont même fondé le Comité de lutte contre la chaussette orpheline qui a notamment pour objectif de lutter contre le gaspillage.
Une ligne de conduite que suivent les deux frères depuis la création de leur marque de vêtements, Maison FT, en 2016. « Nous voulons apporter une touche de mieux dans la mode et qu’elle devienne plus responsable. » Ils optent ainsi pour le circuit court pour fabriquer leurs vêtements, leurs sacs cabas ou alors leurs coques pour téléphones.
Image
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 7542
Note: 232

Un avion fait demi-tour car le copilote n'avait pas fini sa formation
ROYAUME-UNI Le copilote n’avait pas encore effectué son « vol d’évaluation finale »

20 Minutes
Un avion de Virgin Atlantic reliant Londres à New York a été contraint de faire demi-tour 40 minutes après avoir quitté l’aéroport d’Heathrow, ce lundi 2 mai. Le copilote n’aurait pas dû se trouver dans la cabine de cet Airbus A 330 car il n’avait pas achevé sa formation, rapporte The Independent dans un article relayé par Slate.

Le vol VS3 survolait l’Irlande quand le commandant de bord a amorcé la manœuvre. Son copilote n’avait pas encore effectué son « vol d’évaluation finale », pourtant indispensable pour respecter les standards de la compagnie.

Trois heures de retard
Une fois l’appareil de retour sur le tarmac de l’aéroport londonien, les passagers ont dû attendre que la compagnie trouve un nouveau copilote pour assurer le vol. Ils ont finalement atterri sur le sol américain avec trois heures de retard.
Virgin Atlantic a fait savoir que les deux pilotes présents initialement en cabine étaient bien qualifiés pour leur mission d’après la réglementation de l’aviation britannique. C’est donc pour respecter ses propres standards que la compagnie a rappelé son avion.
Image
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 7542
Note: 232

Attention à cette nouvelle arnaque sur internet, qui vous demande de partager votre écran
OuestFrance

Un nouveau type d’arnaque se propage sur internet. Grâce aux outils de partage d’écran, les escrocs peuvent prendre le contrôle de votre ordinateur, et ainsi récupérer des informations sensibles, comme vos coordonnées bancaires. Selon l’instance de régulation du secteur financier britannique, plus de 29 millions d’euros auraient ainsi été dérobés depuis le mois de janvier 2021
Ce sont nos voisins d’Outre-Manche qui ont été les premiers à tirer le signal d’alarme. La Financial Conduct Authority (FCA), instance de régulation du secteur financier britannique, a déclaré le 5 mai 2022 avoir repéré une nouvelle arnaque en ligne, qui aurait permis à des escrocs de voler plus de 25 millions de livres (environ 29 millions d’euros) depuis janvier 2021. Ces derniers se font passer pour des conseillers en investissement et vous proposent d’installer sur votre ordinateur de nouveaux dispositifs, avec un logiciel d’accès ou partage d’écran à distance.

Un outil déjà très utilisé dans le monde professionnel

Cet outil, vous l’utilisez peut-être au travail. C’est un logiciel qui permet notamment aux supports informatiques de prendre la main sur votre poste, pour résoudre vos problèmes informatiques sans avoir besoin d’être présents. Ce logiciel peut s’appeler AnyDesk, TeamViewer, Teams ou encore Zoom.

Ce sont des programmes informatiques communs et connus, dont les noms peuvent mettre en confiance. Mais les escrocs ont eux aussi vu les possibilités offertes par ce contrôle à distance. Grâce à lui, ils peuvent naviguer à leur souhait sur votre machine, et récupérer les informations qu’ils cherchent…
56 000 € envolés

C’est ce qui est arrivé à Angela Underhill, une Britannique de 59 ans. Après avoir cliqué sur une publicité pour une cryptomonnaie, elle a reçu un appel d’une personne prétendant être conseiller financier. Il a persuadé cette dame d’installer sur son ordinateur l’application de partage de contrôle d’écran AnyDesk, ce qui lui a permis d’accéder librement aux données financières stockées sur son ordinateur.

Le malfrat a ainsi dérobé les coordonnées bancaires d’Angela Underhill, volé sa pension, et souscrit plusieurs prêts à son nom. Au total, elle se serait fait voler plus de 48 000 livres (environ 56 000 €).

Lire aussi : Bretagne. L’escroc ouvrait des comptes bancaires avec de fausses identités

« Un contrôle total »

« Les escroqueries en matière d’investissement peuvent se produire sur plusieurs mois, mais le fait de partager votre écran sans effectuer les vérifications nécessaires peut tout changer en un instant, explique Mark Steward, directeur exécutif de la FCA, chargé de l’application de la loi et de la surveillance du marché. Une fois que les escrocs ont accès à votre écran, ils en ont le contrôle total. Cela signifie qu’ils ont accès à vos informations bancaires et d’investissement sensibles, qu’ils sont libres de naviguer à leur guise et qu’ils peuvent prendre tous les détails qu’ils veulent. »

Lire aussi : Une arnaque à la carte Vitale cible les victimes par SMS

Des arnaques en forte hausse

Ces arnaques ont pris de plus en plus d’importance ces derniers mois, explique la FCA. Environ 2 100 cas lui ont été signalés depuis juillet 2020. L’instance de régulation a vu une augmentation de 86 %, pour atteindre 683 entre juillet et décembre 2021, contre 367 pour la même période l’année précédente.

Et ces arnaques peuvent être difficiles à déceler. « Les escroqueries par partage d’écran sont souvent incroyablement sophistiquées et, comme le reconnaît à juste titre la FCA, même les investisseurs les plus expérimentés peuvent se faire avoir par ces escrocs », ajoute Rocio Concha, de l’organisation britannique de défense des consommateurs Which ?, interrogé par la radiotélévision britannique BBC .

« Si vous avez partagé votre écran avec un escroc, essayez de reprendre le contrôle de votre appareil en utilisant le bouton de déconnexion, vous permettant de mettre fin à la session, conseille-t-il. Par précaution, vous pouvez désactiver le wifi ou débrancher le câble réseau pour vous déconnecter complètement de toute connexion externe. »
Image
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 7542
Note: 232

Les animaux peuvent-ils ingérer de l’alcool et s’enivrer ?
OuestFrance

Au printemps, de nombreux chevreuils donnent l’impression d’être ivres. Un état d’ébriété lié à une ingestion massive de bourgeons, que l’on observe aussi chez d’autres espèces. Les animaux peuvent-ils naturellement consommer de l’alcool et s’enivrer, comme les êtres humains ? Éléments de réponse.
En ce début du mois de mai 2022, la Fondation 30 millions d’amis alerte sur le problème des chevreuils en état « d’ébriété ». Si le sujet peut prêter à sourire, il n’en reste pas moins très sérieux. Au printemps, des cervidés désorientés peuvent se retrouver « sur le bord des routes ou près d’habitations » avec un comportement inhabituel, donnant l’impression qu’ils sont ivres. Un comportement qui peut provoquer des accidents en cas de rencontre fortuite avec un automobiliste, notamment.
2 000 bourgeons par jour

S’ils sont comme « ivres », c’est à cause de l’ingestion de bourgeons. C’est un phénomène observé par les spécialistes chaque année. Au printemps, les chevreuils peuvent consommer jusqu’à 2 000 bourgeons par jour. Ces derniers « sont fortement chargés en sucre », détaille Nicolas Villerette, du centre de soins du parc Argonne Découverte, situé dans les Ardennes.

Une fois ingérés par le chevreuil, ils fermentent dans sa panse et provoquent les mêmes effets que l’alcool.  Une ivresse qui peut également arriver en septembre-octobre lorsque les chevreuils, « mangent beaucoup de pommes », ajoute le spécialiste.
Mais les animaux peuvent-ils réellement consommer de l’alcool ? Publiée dans la revue The Royal Society Open Science , une étude américaine datant de mars 2022 avance que certains animaux, en particulier les singes qui ont été les cobayes de cette étude, consomment bel et bien des fruits trop mûrs contenant « 1 à 2 % d’alcool ».

Une découverte qui tend à valider une vieille hypothèse : celle du « singe ivre ». C’est-à-dire la propension des humains à consommer de l’alcool qui viendrait « de l’affinité de nos ancêtres pour les fruits trop mûrs », expliquent nos confrères de FranceInfo.

Existe-t-il d’autres animaux qui peuvent avoir des comportements similaires ou proches de l’ivresse ?

Dauphins, rennes, éléphants… tous accros ?

De fait, les chevreuils et les singes ne sont pas les seuls animaux à avoir un léger penchant pour l’alcool. Les rennes raffolent par exemple de l’amanite tue-mouche, un champignon toxique et… psychotrope.

Dans les océans les dauphins sont remarquables dans ce domaine. Selon un documentaire de la BBC diffusée en 2014, ces mammifères marins peuvent avoir un comportement surprenant. Des images ont montré des dauphins jouant, sans jamais les blesser, avec des poissons-globes. Ces derniers, stressés face à un prédateur, ont sécrété une neurotoxine mortelle pour éloigner la menace. Toutefois, à faible dose, cette neurotoxine est hallucinogène pour les dauphins. Dans le documentaire, « on voyait ainsi les dauphins ingérer la substance toxique et devenir complètement stone », relève le magazine GEO .
Enfin, l’éléphant est un grand amateur d’iboga, une plante hallucinogène, ainsi que des fruits fermentés du marula, un arbuste dont les fruits sont utilisés pour fabriquer en Afrique du Sud une liqueur appelée amarula.
Image
Dernière édition par photos le 12 Mai 2022, 08:59, édité 1 fois.
PrécédentSuivant

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invité(s)