Questions existentielles - page 199

Pour se reposer quelques minutes
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

Un Chinois annonce avoir découvert le corps d'un extraterrestre
Par Gentside
Un Chinois a provoqué l'effervescence sur les réseaux sociaux de son pays. En assurant avoir mis la main sur le cadavre d'un extraterrestre, M.Li espérait faire le buzz. C'était sans compter sur l'avis critique et éclairé des autorités.
Un homme chinois a publié des photos de lui posant à côté d'un "visiteur". Il assure haut et fort l'avoir piégé après que son vaisseau s'est crashé à l'atterrissage. Les clichés présentent un Mr.Li fier de sa trouvaille et prenant la pose à côté de ce qui apparaît comme un extraterrestre. Les images ont provoqué une frénésie sans pareille et des spéculations du même acabit sur les réseaux sociaux chinois. Il avance qu'il a pu observer une formation d'ovnis qui bourdonnaient au dessus de la rivière Jaune dans la province du Binzhou Shandong.
Alors qu'il regardait la, il a vu l'un des appareils de l'escadron chuter brusquement. Peu après, M.Li explique être tombé nez à nez avec les restes calcinés d'une créature venue d'ailleurs coincé dans un piège à lapin. M.Li insiste en précisant qu'il s'est saisi des restes de la créature pour les entreposer dans son congélateur, alors que le crash d'ovni aurait eu lieu en mars, comme le précise le Dailymail.
Le monde n'est pas dupe, ni en danger
Cependant, ses assertions douteuses ont très vite été tempérées. Suite à la découverte de Mr. Li, la police a publié une déclaration disant que l'alien, peu convaincant au fond du congélateur, n'était pas une autre forme de vie mais caoutchouc de haute qualité. "Le prétendu extraterrestre électrocuté et découvert par un homme à Binzhou est une imitation de haute qualité", a affiché la police de Jinan sur leur microblog Sina. "Le corps est composé de caoutchouc de haute qualité."
Il est évident que M.Li ne pensait pas à mal mais plutôt à faire le buzz, mais malgré du caoutchouc de bonne facture, la morphologie de l'alien a tous les traits du cliché que nous nous en sommes fait depuis des décennies. Une farce un peu grosse au même titre que les explications fournies par le "chasseur d'extraterrestre en caoutchouc". Il est vrai que même l'explication de la capture est bancale. Comment une forme d'intelligence qui serait supérieure à la nôtre se laisserait piéger dans un piège à lapin ?
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

Grenoble : mauvaise surprise au réveil
Le Point.fr
Des Grenoblois n'ont pu ni boire ni se laver à leur réveil. Les canalisations de leur immeuble avaient été volées durant la nuit.
Les habitants d'un immeuble de Grenoble ont été privés d'eau mercredi matin après un vol de canalisations en cuivre. "À 10 heures, les habitants du 42, rue Diderot à Grenoble n'avaient plus d'eau. Ils se sont aperçus qu'on leur avait dérobé dans la nuit 50 mètres de canalisations en cuivre", a précisé la police, confirmant une information de France 3 Alpes.
Les cambrioleurs ont pris soin de couper l'alimentation générale en eau avant de procéder à la découpe des tuyaux dans les sous-sols de l'immeuble. Le montant du préjudice n'était pas connu mercredi soir.
Les vols de cuivre se sont multipliés ces dernières années du fait de la montée des cours mondiaux de ce métal. EDF, France Télécom et la SNCF sont très touchés par ce type de vols, qui frappent leurs câbles électriques en cuivre.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

Un distributeur de charcuterie en France vous propose des merguez ou du bifteck 24h/24
Par Gentside
Le premier distributeur automatique délivrant de la charcuterie a ouvert en France dans l'agglomération d'Angoulême en Charente
Une envie pressante d'une bonne merguez, d'un sandwich au "grillon charentais" mais pas le temps de faire un crochet par la charcuterie ? Il existe une solution pour vous ! Seulement, il faudrait que vous habitiez non loin de la ville de Sainte-Catherine, en Charente.
La charcuterie-boucherie Lafaye, située à Soyaux et qui fait aussi traiteur, a pris le pari d'implanter un distributeur automatique qui propose de la charcuterie et autres produits. Ainsi depuis 10 jours, 19 produits "artisanaux et locaux" sont proposés. Des saucisses nature, des merguez, des steaks ou encore des côtes de porc peuvent vous tomber "tout cuit dans le bec" pour moins de 6 euros par article. Et ce n'est pas tout puisque la maison Lafaye propose aussi des plats cuisinés, des bocaux de bolognaise entre autre. C'est France 3 qui a mis en lumière ce mode de distribution audacieux dans un reportage.
Un semestre pour faire ses preuves
L'emplacement de la machine n'a pas été laissé au hasard. Le distributeur de charcuterie est situé sur le "bord d'une route très passagère dans le sens de la débauche". Approvisionné quotidiennement, il est par définition ouvert 24h sur 24 pour permettre aux clients au timing le plus serré de s'improviser un repas de qualité sur le pouce.
Mais proposer des produits alimentaires différents des snacks que l'on voit dans chaque gare ou station de métro n'est pas une nouveauté. Depuis quelques temps, des distributeurs de légumes frais ou encore de laits cru sont en test à travers l'Hexagone, le concept est donc mis à l'épreuve. La maison Lafaye se donne 6 mois pour voir si elle arrête ou étend ses distributeurs de charcuterie 24/24. Cette façon de vendre tout et n'importe quoi est très populaire en Allemagne, d'où nous vient cette idée. D'autres distributeurs tout aussi insolites De plus, des distributeurs insolites fleurissent de part le monde. En Angleterre, vous pouvez acheter de la littérature comme des canettes de soda, au Japon et aux USA ce sont les oeufs que vous pouvez récupérer en distributeurs. Et tenez vous bien, vous pouvez même obtenir un vélo en distribution libre aux Pays-Bas.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

Les hommes responsables de la ménopause ?
Le Point.fr
Leur préférence pour les jeunes femmes pourrait être à l'origine de la baisse de la fertilité.
Si les femmes ne peuvent pas procréer ad vitam c'est à cause de leurs compagnons, selon les résultats d'une étude publiée par des chercheurs canadiens cette semaine. La préférence des hommes pour des compagnes plus jeunes pourrait être à l'origine de la ménopause, assure une étude publiée par un institut de recherche canadien. "Si les femmes pouvaient se reproduire tout le temps, et s'il n'y avait pas de préférence à l'encontre des femmes âgées, les femmes pourraient se reproduire comme les hommes pendant toute leur vie", affirme un généticien de l'évolution, Rama Singh, professeur à l'université canadienne de McMaster.
Selon lui, la traditionnelle "théorie de la grand-mère", selon laquelle les femmes plus âgées deviennent infertiles pour participer à la survie de leur famille en aidant à élever la progéniture de leurs enfants, n'a pas de sens. Au lieu de l'âge qui conduirait à l'infertilité, M. Singh affirme que la baisse du vivier d'hommes disponibles pour les femmes à mesure qu'elles vieillissent --parce que beaucoup d'hommes plus âgés cherchent à se mettre en couple avec des femmes plus jeunes-- a entraîné un défaut de fertilité et provoqué la ménopause. Son travail, qui s'appuie sur des modèles informatiques, suggère que la préférence des hommes pour des femmes plus jeunes a conduit à une accumulation de mutations génétiques qui a nui à la fertilité et déclenché la ménopause.
Pas l'homme mais la science
Mais cette théorie est loin de faire l'unanimité. "Je ne peux pas être d'accord avec (cette) théorie", estime Steven Goldstein, professeur d'obstétrique et de gynécologie à l'école de médecine de l'université de New York, interrogé par l'AFP. "D'autres primates expérimentent la ménopause, bien que leur espérance de vie après celle-ci soit extrêmement limitée", affirme-t-il. "Ce fut la même chose chez les humains jusqu'aux environs de 1850. En 1850, l'âge moyen de la ménopause est de 46 ans et l'espérance de vie de 50 ans, ce qui se rapproche des estimations pour les chimpanzés et les gorilles".
Pour lui, c'est moins ce comportement des hommes que les progrès de la science, notamment en médecine, qui expliquent que la ménopause soit plus marquée chez les femmes que chez les primates. "La cessation des capacités reproductives chez les primates est toujours arrivée peu avant la fin de la vie. C'est juste que les progrès de la société moderne font désormais vivre les femmes plus longtemps", estime-t-il.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

Le ventre à bière est un mythe !
- Metronews
Avec l'arrivée de l'été et la multiplication (avec modération) des bières fraîches en terrasses, hommes et femmes s'inquiètent d'hériter d'un "ventre à bière". N'ayez crainte, il n'existe pas... vraiment.
C’est officiel et c'est même scientifiquement prouvé : le ventre à bière n'est qu'un mythe. Pourquoi, comment ? C'est Charles Bamforth, professeur en science de l'alimentation et technologie à l'université Davis de Californie et professeur en science du brassage. "La principale source de calories dans toute boisson alcoolisée est l'alcool. Il n'y a rien de magique dans l'alcool d'une bière, c'est juste de l'alcool", a-t-il expliqué au site Popular Science.
Alors d'où vient ce mythe ? Sans aucun doute du fait que "les buveurs de bière absorbent plus de calories", déclare le docteur Aliyah Sohani, chercheur au Massachusetts General Hospital. Une bouteille de bière représente 33 cl de boisson en moyenne, contre 15 cl pour un verre de vin. "Vous buvez une plus grande quantité que dans un verre de vin ou d'alcool fort, donc vous absorbez plus de calories.On parle d'une différence pouvant aller jusqu'à plusieurs centaines de calories en une soirée", précise Aliyah Sohani à popular Science.
Arrêter de se goinfrer en buvant sa mousse
Alors d'où vient ce gros ventre ? Charles Bamforth suggère que les habitudes de buveurs de bière n'y sont pas étrangères. Il est fréquent que ces derniers accompagnent leur mousse d'une saucisse, de chips, de cacahuètes ou d'un hamburger. Il n'y a pas de miracle, ce n'est pas la bière qui fait "pousser" le ventre mais tout ce qu'on ingurgite en buvant de la bière qui y contribue.
Il n'y a finalement que pour les buveurs extrêmes qu'un ventre proéminent peut s'expliquer. Il s'agirait là d'une pathologie, l'ascite, c'est-à-dire un épanchement liquidien dans l'abdomen et plus précisément dans la cavité péritonéale. Cette présence de liquide, et non de graisse, est causée notamment par une maladie du foie et les personnes souffrant de cette maladie ont tendance à avoir un ventre protubérant. La morale de l'histoire ? Si vous avez un gros ventre, soit il faut courir chez le médecin, soit il faut lever le pied sur l'assiette de charcuterie ou de fromages.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

La NASA vous appelle à l'aide pour chasser les astéroïdes qui menacent la Terre
Par Gentside
L'agence spatiale américaine a décidé de lancer un défi aux adorateurs de l'espace : aider à la détection des météores qui menacent la Terre. Un vaste programme en perspective.
Pour mener la vie dure aux astéroïdes, La NASA a besoin de vous ! L'agence spatiale américaine, qui planchait récemment sur une imprimante 3D capable de fabriquer de la nourriture, a lancé ce lundi un appel à la communauté scientifique, à l'industrie et aux astronomes amateurs, afin de développer des moyens de protection contre les météorites représentant une menace potentielle pour notre planète. Une initiative qui s'inscrit dans le cadre des "Grands Défis" de la Maison-Blanche, une série d'objectifs ambitieux à l'échelle nationale et internationale.
"Mettre à profit l'engagement public"
"La Nasa travaille déjà pour trouver les astéroïdes pouvant présenter un danger pour notre planète et bien que nous ayons trouvé 95 % des plus gros de ces objets (...), nous devons les détecter tous. Nous allons dans ce cadre mettre à profit l'engagement du public et sa capacité d'innovation pour nous aider à résoudre ce problème planétaire", a déclaré l'administratrice adjointe de l'agence, Lori Garver. Cette "traque" aux météores s'appuiera donc sur de multiples partenariats -plus ou moins professionnels- et sera le complément de la mission récemment annoncée par l'agence, consistant à aller capturer un astéroïde, le remorquer et le mettre en orbite autour de la Lune afin que des astronautes puissent l'analyser.
Une situation urgente La chasse aux astéroïdes est devenue une priorité depuis le 15 février dernier, jour de la chute surprise d’un météore 15 mètres de diamètre en Russie. En se désintégrant, ce dernier avait provoqué une onde de choc faisant exploser de nombreuses vitres et blessant de centaines de personnes. Pour éviter que ce genre de situation ne se banalise, et malgré un budget sur le déclin, la NASA finance notamment un projet à l’université de Hawaï, permettant de scruter l’ensemble du ciel et détectant des astéroïdes de 45 mètres de diamètre une semaine avant leur impact sur la Terre. Ce système devrait être mis en place d’ici 2015.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

États-Unis : contre les djihadistes, des munitions au porc
LePoint.fr
South Fork Industries, basée dans l'Idaho, propose des munitions qu'elle estime dissuasives. Une trouvaille qui repose sur un contresens.
Aux États-Unis, des amoureux des armes à feu islamophobes, très en colère contre le projet d'un centre culturel musulman à Ground Zero, ont eu une idée, rapporte une chronique du Washington Post : mettre au point des munitions enduites d'une peinture à base de porc. Bref, des balles "haram" pour infliger en quelque sorte une double peine aux djihadistes. L'entreprise South Fork Industries affirme que ces munitions, appelées Ammo Jihawg, seraient un moyen de "dissuasion défensive", puisqu'elles empêcheraient leurs cibles d'entrer au paradis. "Cela devrait faire réfléchir les martyrs avant qu'ils lancent une attaque", indique la compagnie dans un communiqué au début du mois de juin. Très fier de cette trouvaille, le site de l'entreprise la vend avec un sens aigu du marketing : "Vrai porc pour la paix" ou "Dissuasion paisible et naturelle de l'islam radical" sont ainsi les slogans qu'on peut lire sur les boîtes.
Cité par le Washington Post, Shannon Dunn, professeur adjoint de sciences religieuses à l'université Gonzaga (État de Washington), affirme pourtant que l'initiative de South Fork est basée sur une compréhension inexacte du Coran. En effet, "les musulmans ne sont pas privés de paradis pour avoir mangé ou avoir été touchés par du porc s'ils ne l'ont pas voulu. Des exégètes suggèrent que les musulmans devraient manger du porc plutôt que de mourir de faim s'ils étaient confrontés à cette initiative", affirme ainsi le professeur.
Malgré tout, ces "balles au porc" sont mises en vente sur le site de l'entreprise et la page Facebook recueille plus de 5 600 "j'aime". Parmi les commentaires, un internaute espère que ces munitions seront introduites clandestinement dans les bases américaines.
ImageImage
GoLDoZ Avatar de l’utilisateur

Posts: 35680
Note: 1288

La connerie n'a pas de limites. :dur:
"Je n'ai pas de rancune contre les imbéciles, s'ils font des progrès" (Coluche)

"The greatest enemy of knowledge is not ignorance, it is the illusion of knowledge." (Stephen Hawking)

"L'authenticité de cette anecdote est en effet plus que douteuse, mais ça ne retire rien à sa validité !" (Sheldon "Obs" Cooper)
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

Du Japon au Canada, un pigeon traverse le Pacifique
Un intrépide pigeon japonais qui a survolé l'océan Pacifique sera recueilli par un éleveur de pigeons de course au Canada, où il a atterri, dans l'espoir que sa progéniture soit particulièrement douée pour la course de fond, ont annoncé lundi des responsables locaux.
Le pigeon, frêle et fatigué, avait été découvert dans une base de l'Armée de l'air canadienne sur l'île de Vancouver, en Colombie-Britannique (ouest du Canada), puis emmené dans un refuge pour animaux, où il a été guéri d'une maladie commune chez les oiseaux.
"Nous pensons qu'il s'est envolé du Japon et s'est perdu ou a été happé par une tempête avant de parvenir au Canada en se reposant sur des cargos tout au long de son vol", a indiqué à l'AFP Reg Westcott, de la Mountainaire Avian Rescue Society.
Âgé de un an, le pigeon avait été lâché le 9 mai dernier avec 8.000 autres par des colombophiles du nord du Japon pour une course de 1.000 km, a expliqué mardi à l'AFP son propriétaire, Hiroyasu Takasu.
Cet homme d'affaire retraité de 73 ans, qui possède dix autres pigeons voyageurs, n'en revient toujours pas: "Je n'avais jamais entendu parler de pigeons qui ont voyagé jusqu'au Canada. C'est inimaginable!".
"Il a dû se poser sur un cargo pour finir dans un port là-bas", a-t-il poursuivi.
Généralement, un pigeon peut parcourir 650 km au plus. Celui-là en a fait 8000. Son propriétaire d'origine, dont l'oiseau portait une étiquette avec le numéro de téléphone, n'a pas voulu le faire rapatrier par avion car cela lui coûterait trop cher, a dit M. Westcott.
L'association locale de colombophilie a donc fait des démarches pour adopter l'oiseau, espérant pouvoir le faire se reproduire. "Je suis convaincu que ses petits seront très bons en course de longue distance", a commenté M. Westcott, qui a dû d'abord compter avec la méfiance des autorités canadiennes.
"On nous a demandé s'il avait des documents de voyage, et nous avons répondu qu'il était arrivé tout seul. Il a été classé comme oiseau migrateur, ce qui nous a permis de le donner, sans (avoir à remplir) les paperasses de la douane", a dit M. Westcott.
Takasu, lui, espère, que son pigeon aura une nouvelle vie au Canada. "Je serais ravi si quelqu'un prend soin de lui".
En 17 ans dédiés au sauvetage des animaux, M. Westcott dit n'avoir vu qu'une fois un pigeon qui avait réussi la traversée de l'océan Pacifique, un périple de deux ou trois semaines. L'autre pigeon avait atterri sur un vaisseau des garde-côtes canadiens en pleine pandémie de grippe aviaire, époque où de nombreux oiseaux avaient été abattus pour enrayer la propagation de la maladie.
L'oiseau avait été rapatrié vers le Japon aux frais de son propriétaire. Reg Westcott se souvient avoir également secouru un pélican brun égaré de Californie et une bergeronnette citrine venue d'Asie, qui s'était attirée à l'époque des foules d'amateurs d'oiseaux venus des quatre coins de l'Amérique, affirme-t-il.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

A 16 ans, Elif Bilgin invente un moyen de transformer les peaux de banane en plastique
Par Gentside
Les jeunes scientifiques ont parfois de la suite dans les idées, preuve en est avec cette adolescente de 16 ans qui a trouvé une formule chimique permettant de transformer les peaux de bananes en matière plastique. Un système qui permettra de réduire la pollution due à ces matières plastiques beaucoup trop présentes dans la Nature.
L'écologie est au centre de la problématique de la bonne conscience de la société d'aujourd'hui et les organisateurs de concours scientifiques encouragent de plus en plus les jeunes étudiants à imaginer de nouvelles pratiques respectant notre bonne vieille planète bleue. Elif Bilgin fait partie de ces lauréates ayant réussi à imaginer un système pour confectionner du plastique à partir d'éléments entièrement naturels.
Alors qu'on avait déjà réussi à fabriquer du plastique à partir de déchets alimentaires comme les pelures de mangue, Elif Bilgin, a prouvé qu'on pouvait le faire également à partir d'épluchures de banane. Âgée de 16 ans, cette étudiante d'origine turque prétend que "la science est [sa] vocation". Jeudi dernier, elle a été distinguée par le magazine Scientific American pour ce projet de fabrication de plastique à partir d'épluchures de banane.
De multiples essais pour un résultat concluant
Pour ce faire, elle a réalisé une petite vidéo qu’elle a partagée sur sa chaîne YouTube. Intitulée "Draw My Project" ("Je dessine mon projet"), Elif Bilgin présente son projet grâce à des dessins simplifiés et en commentant ce qu’elle dessine. "Bonjour à vous tous. Je m’appelle Elif, je viens d’Istanbul en Turquie et aujourd’hui je vais vous dessiner mon projet" commence-t-elle. "Dans ce projet, mon objectif est de transformer des épluchures de banane en matière plastique" continue-t-elle en dessinant un bonhomme tenant ce fameux fruit jaune. "Certains glissent dessus tous les jours mais les peaux de banane ont également une autre utilité" déclare-t-elle avec humour. Elif Bilgin explique ensuite que plusieurs éléments composent une épluchure de banane dont l’amidon ("starch" dans la vidéo) qui est essentiel à la fabrication de plastique. Si elle a plusieurs fois échoué dans ses tests, Elif Bilgin n’a pas perdu son opiniâtreté et a poursuivi ses expériences en changeant à diverses reprises ses formules chimiques. "Une solution au problème de la pollution"
Au bout d’un certain temps, elle a enfin pu trouver la formule magique et c’est ici qu’elle a alors été honorée par des scientifiques. "Mon projet serait potentiellement une solution au problème croissant de la pollution causée par le plastique d’origine pétrochimique" a-t-elle souligné au magazine Scientific American. Ce dernier lui a même donné une bourse de 50 000 dollars (un peu plus de 38 000 euros) pour émanciper ses recherches. Elle participera également au mois de septembre à un concours destiné aux jeunes scientifiques et organisé par Google.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

L'université Dauphine voulait choisir ses étudiants selon leur Facebook !
Le Point.fr -
Un professeur de l'université a demandé à ses étudiants de présenter à l'oral leur profil Facebook. La pratique étant illégale, les oraux ont été annulés.
On le sait, Facebook prend une place de plus en plus importante dans la vie professionnelle. Aux États-Unis, il n'est pas rare de vérifier le compte Facebook d'un demandeur d'emploi avant de l'embaucher. En France, une charte a été votée. Elle demande aux recruteurs de "ne pas utiliser les moteurs de recherche ni les réseaux sociaux comme outils d'enquête. Si une personne rend publiques sur Facebook des informations telles que sa religion, son lieu de naissance ou encore sa situation matrimoniale, le point de vue du recruteur peut être biaisé".
Apparemment, un des professeurs de l'université parisienne Paris-Dauphine n'avait pas vraiment pris connaissance de cette charte. En effet, celui-ci a demandé à une soixantaine d'étudiants postulant pour un master de gestion de venir avec une copie de leur profil Facebook. Son intention était de mieux de connaître les activités extrascolaires de ces étudiants lors des entretiens de motivation. Le professeur souhaitait que les étudiants se décrivent tels qu'ils sont, et non pas qu'ils tentent de "se vendre".
"Quand on fait une connerie, on le reconnaît"
Heureusement, mais à la plus grande tristesse du professeur concerné, les oraux ont été annulés par le directeur de l'établissement, Laurent Batsch. Celui-ci nie toute implication dans l'initiative prise par le professeur. Dans l'université, chacun des 90 masters est dirigé par un responsable, et celui-ci ne se réfère pas nécessairement à ses supérieurs. La direction de Dauphine a écrit aux étudiants pour faire son mea culpa. "Quand on fait une connerie, on le reconnaît", affirme Laurent Batsch, qui pour autant nous rappelle que l'enseignant en question est un excellent professeur et que sa démarche était simplement irréfléchie.
Face à la situation, les étudiants ont été le plus souvent surpris et décontenancés, ne sachant pas comment réagir. Certains ont violemment critiqué l'initiative, jugeant qu'il s'agissait d'une atteinte à la vie privée et que les professeurs n'avaient pas à savoir ce que l'étudiant fait dans sa vie quotidienne. D'autres sont plus modérés, affirmant qu'il ne s'agit que d'une officialisation : "Puisque tout le monde regarde déjà nos profils, pourquoi pas les profs ?" répond un étudiant. Avec Facebook, on confond de plus en plus espace public et espace privé, c'est là tout le problème des réseaux sociaux.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

L'hôtel de ville de Nancy en vente sur Internet
La mairie de Nancy a déposé une plainte pour "mise en vente abusive d'un bien communal", après la parution d'une annonce sur le site internet Le bon coin prétendant vendre l'hôtel de ville de la place Stanislas, a annoncé mercredi à l'AFP une porte-parole de la ville.
L'annonce, titrée "Magnifique hôtel particulier centre Nancy", affirmait vendre le bien de "10.000 m2 habitables et 52 pièces" , "3 étages pour y faire toutes les folies possibles", le tout pour 65 millions d'euros.
"Premier arrivé, premier servi", concluait sous la photo de l'hôtel de ville le faux vendeur anonyme, qui a posté son annonce le 13 juin, laquelle a depuis été retirée du site.
Une porte-parole de la ville a affirmé à l'AFP que la mairie de Nancy avait "déposé plainte pour mise en vente abusive d'un bien communal".
L'hôtel de ville constitue l'une des quatre façades de la place Stanislas, de style néoclassique, construite entre 1751 et 1755 et classée au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1983.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

Insolite : En Argentine, cinq chiens de rue ont évité qu'une fille de 12 ans se fasse violer
Par Gentside
En Argentine, cinq chiens de rue ont évité qu'une fille de 12 ans se fasse violer la semaine dernière. Une histoire qui a fait le tour de la presse argentine et qui va sûrement redorer le blason des chiens de rue, eux qui sont régulièrement accusés de tous les maux par certains passants et commerçants.
Souvent pointés du doigt, les chiens de rue vont peut-être avoir une meilleure image auprès des citoyens après cette histoire. En effet, en Argentine, cinq chiens de rue ont attaqué un pédophile sur le point d'abuser d'une jeune fille d'à peine 12 ans. Un acte héroïque qui en dit long sur l'humanité de ces bêtes.
La fillette sauvée in extremis !
Les faits se sont déroulés vers 9h30, mercredi 26 juin, dans le quartier de Costa Azul, rapporte le site d'informations locales QPS. Alors que la fillette se rendait chez sa tante pour lui apporter un paquet et qu'elle passait devant un terrain vague, un homme l'a accosté et l'a attiré vers un endroit isolé. Mais au moment de passer à l'acte, le pédophile s'est fait attaquer par cinq chiens qui ont entendu les pleurs de la jeune fille.
Le pédophile s'est ensuite débattu pour éviter les morsures des animaux et la fille a pu fuir et avertir un voisin qui a tout de suite appelé la police. Mais l'histoire aurait pu être plus belle si l'agresseur avait été arrêté et les chiens de rue retrouvés. Or, la police cherche toujours le pédophile et les chiens eux ont disparu de la circulation, un peu comme le font les super-héros.
"Les chiens qui vivent dans la rue sont moins dangereux que les autres"
Voilà une histoire qui risque de confirmer les théories du vétérinaire rouennais Matthieu Broussois qui avait déclaré après une attaque de chien de rue dans les colonnes du Grand Rouen que "les chiens qui vivent dans la rue sont moins dangereux que les autres." Il ne serait donc pas étonné en apprenant cette fabuleuse histoire. En effet, en plus d'être moins dangereux que les autres, certains d'entre eux sont donc même prêts à tout pour sauver des jeunes filles en grand danger ! Comme quoi, chien de rue ou pas, cet animal reste avant tout l'ami de l'homme.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

Et si les mégots de cigarettes se transformaient en plantes ?
Par Gentside
La Cigg Seeds est une cigarette qui, une fois jetée au sol, se transforme en une jolie plante. Pour lutter contre les mégots qui tapissent nos rues, le Britannique Ben Forman a imaginé cette cigarette écologique.
Face à l'inefficacité des pouvoirs publics à parvenir à freiner la consommation de cigarettes et la mauvaise manie des utilisateurs qui consiste à jeter tout simplement son mégot sur le sol plutôt que dans les poubelles réservées, un jeune Londonien, Ben Forman, propose de rendre les cigarettes plus écologiques.
4 500 milliards de mégots jetés chaque année
Résigné, ce Londonien sait qu'il n'arrivera pas à faire changer les habitudes de ces fumeurs. Il a donc eu l'idée d'inverser la tendance pour tirer une bonne action de ce geste néfaste pour l'environnement. Son idée est d'insérer une graine dans chaque cigarette. Protégé par un filtre biodégradable, le mégot pourrait une fois jeté se transformer et devenir une plante.
Chaque année, ce sont près de 4 500 milliards de mégots qui sont jetés dans les rues. Pour ce Britannique, la seule manière de lutter contre la propagation de ces déchets dans les rues est de créer une cigarette propre. Cigg Seeds semble être la combinaison parfaite pour contrer la mauvaise habitude des fumeurs tout en faisant un geste pour l'environnement.
La cigarette écologique à l'épreuve de la ville Bien que cette idée paraisse formidable, elle rencontre néanmoins ses limites faces à la multiplication des zones goudronnées dans l'espace urbain. De ce fait, cette solution ne pourra donc être que partielle. Dans certaine zone, on pourra donc voir le nombre de plante verte se multiplier à vue d’œil. Cette nouvelle urbanisation devra être toutefois contrôlée pour ne pas laisser les plantes pousser n'importe où. Le concepteur du projet Cigg Seeds, Ben Forman, prévoit donc d’insérer dans chaque cigarette une graine de fleur sauvage. Ces cigarettes vertes ne sont pas encore mis en circulation, mais le projet est déjà salué par les critiques. Toutefois, en 2007, comme le signale le site Mdelmas.net, les membres d'OzCollective avaient déjà proposé cette idée de cigarette verte.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5942
Note: 162

A Tokyo, les seniors volent plus à l'étalage que les jeunes
Point.fr
A Tokyo les seniors volent plus à l'étalage que les jeunes, indique un rapport officiel de la police rendu public lundi.
Selon des chiffres de la police, près d'un quart des personnes arrêtées en 2012 pour vol à l'étalage dans la capitale avaient au moins 65 ans.
"Bien que le nombre total d'arrestations ait décliné l'an dernier, la proportion de personnes âgées est en nette augmentation", indique un porte-parole de la police de Tokyo.
"Notre enquête montre que les voleurs âgés sont en général des personnes seules, qui n'ont personne à qui parler et n'ont aucune passion ni hobby", ajoute le porte-parole.
C'est la première fois depuis que de telles études statistiques sont menées que le nombre de vieux voleurs dépassent celui des jeunes, commente le quotidien Mainichi Shimbun.
En novembre 2012 une autre enquête avait révélé que le nombre de criminels de 65 ans et plus arrêtés au Japon avait explosé en 2011, atteignant un niveau six fois plus élevé qu'il y a 20 ans, selon le ministère de la Justice.
Dans un rapport, le ministère indiquait que 48.637 personnes âgées avaient été interpellées en 2011 pour divers délits, dont certains avec violence.
La plupart des délits sont des vols, notamment à l'étalage, mais les crimes violents ont augmenté singulièrement: 49,5 fois plus d'agressions qu'en 1992 et 8,7 fois plus de plaintes pour blessures physiques, indique encore le document.
Dans un cas extrême, la presse avait rapporté le cas d'un homme de 97 ans avec un déambulateur arrêté après avoir été soupçonné d'avoir voulu tuer une femme de 84 ans avec un sabre japonais, dans le centre du pays.
Le ministère soulignait toutefois que le taux global de criminalité, déjà exceptionnellement bas au Japon, avait continué de diminuer en 2011, pour la neuvième année consécutive.
Le Japon compte l'une des populations les plus âgées du monde: pas moins de 24,1% de ses 127,5 millions d'habitants avaient 65 ans et plus en 2012.
ImageImage
PrécédentSuivant

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)