Crise du coronavirus : retour sur deux ans de mensonges, de trouilles et de délires

Pour se reposer quelques minutes
jules Avatar de l’utilisateur

Posts: 23548
Note: 8642

Bilan
https://twitter.com/intent/tweet?text=Crise du coronavirus : retour sur deux ans de mensonges, de trouilles et de
Comment garder la tête froide ? Cinquième vague, troisième dose, énième variant et deuxième Noël placé sous le signe de la peur ! Rien de tel pour paralyser un citoyen.
C’était il y a une éternité. À la fin de l’année 2019. Le 31 décembre, l’OMS prenait acte du signalement officiel de cas de pneumopathie atypique en Chine, dans la province du Hubei. Quelques entrefilets dans la presse reprenaient alors l’information. L’épidémie, en réalité, était déjà hors de contrôle. Et deux mois plus tard, le monde se figeait dans une sorte de sidération. C’était il y a deux ans, et nous voilà repartis. « Il faut sauver Noël », nous répètent à l’envi les commentateurs. Cinquième vague, variant Omicron, tout y passe. L’objectif : nous convaincre que le regain épidémique est « fulgurant » selon le mot du porte-parole du gouvernement.
Mince alors, mais nous pensions avoir tout bien fait : première dose, deuxième dose, masque et gestes barrières, passe sanitaire dans chaque bistrot, pour chaque séance de cinéma… Et c’est le retour de Jean Castex sur nos écrans, pour nous dire qu’il va falloir être raisonnables et qu’il faut penser à ouvrir les fenêtres… Et le président du conseil scientifique, le Pr Delfraissy, à la sortie de la commission des Affaires sociales du Sénat, déclare benoîtement, alors que chacun cherche une troisième dose pour ne pas être privé de son passe sanitaire, qu’il « est possible que nous ayons besoin d’une quatrième dose ». À la limite du burlesque. Et sur les plateaux de chaînes d’info, le défilé des médecins, qui se demandent aussitôt s’il ne faudra pas aller plus loin, fermer les écoles, les restaurants, et qui piaffent :« À quand la vaccination des enfants ? »
Peut-être serait-il temps de regarder avec lucidité ce que le Covid a fait de nous. On peut d’ores et déjà prendre un pari : les lignes qui suivent vont scandaliser nombre de gens. Les uns accuseront leur auteure d’être une dangereuse populiste irresponsable, ennemie de la science et prête à faire mourir vieillards et enfants, les autres d’être vendue à Big Pharma, complice des manipulateurs qui nous gouvernent et qui ont inventé ce virus pour mieux nous contrôler. Choisis ton camp, camarade !
On a presque oublié la phase de panique absolue, durant laquelle de doctes études nous précisaient, en fonction de la vitesse de course, à quelle distance il fallait suivre un autre joggeur pour éviter les fameuses « gouttelettes » contaminantes ; d’autres encore nous détaillaient la durée de vie du virus sur telle ou telle surface, tel ou tel carrelage, papier, verre en plastique ou griffoir pour chat… Cette trouille quasi viscérale s’est amenuisée. Ou plutôt, elle s’est politisée. On a eu très peur de mourir, et l’on en veut à ceux qui pourraient nous faire replonger. Alors, les convaincre, ces récalcitrants, c’est trop long, trop compliqué. Puisqu’on est dans le vrai, la raison, la science, on ne va pas s’embarrasser.
Le droit au doute
Distinguer entre les excités persuadés qu’un complot mondial expérimente des produits dangereux sur les populations et les citoyens qui font valoir que jouer sur les peurs ne devrait jamais être une politique dans une société démocratique ou qu’il n’y a aucun argument rationnel pour que le vaccin, fondamental pour les adultes, devienne quasi obligatoire, via un passe sanitaire, pour des enfants à qui le virus occasionne, dans l’immense majorité des cas, un simple rhume (sauf si l’on considère qu’ils doivent venir compenser le nombre de non-vaccinés parmi les adultes à risque) ? Hors de question ! Tous dans le même sac.
Y a-t-il eu, depuis deux ans, un seul véritable débat sur une réforme de fond du système de santé et de l’hôpital public pour éviter que celui-ci ne soit, à chaque vague, submergé ? Une seule explication sur le sens de la stratégie vaccinale et son évolution en fonction des connaissances sur la diffusion du virus et l’efficacité des vaccins ? Un seul questionnement sur cette façon de comptabiliser les contaminations alors même que le vaccin a pour objet de faire en sorte que ces contaminations ne soient pas dangereuses ? Au lieu de cela, une foire d’empoigne où ne surnagent que les complotistes bas du front, convaincus que scientifiques, politiques et journalistes sont unanimement vendus, et les Torquemada empressés à mettre au pas les rares qui tenteraient d’exercer leur capacité au doute rationnel.
Le phénomène est majeur car il révèle et amplifie une crise démocratique dont les « gilets jaunes » étaient la forme éruptive. La tentation, pour certaines élites, de ce « centrisme autoritaire », dont Marianne s’était fait l’analyste, a trouvé dans cette crise sanitaire l’occasion de justifier ce « gouvernement des sachants », cette « épistocratie » qui, pour se réclamer de la science et de la raison, n’a pourtant rien à voir avec la démocratie, régime fondé sur l’idée que chaque citoyen est doué de raison et participe, pour cela, à la délibération commune. De cet immense malentendu, entretenu par les aimables Fouquier-Tinville du tribunal médiatique, découle l’étrange spectacle d’aujourd’hui : fatigue, repli sur soi, besoin, pour chacun, de se protéger d’un monde extérieur vu comme un danger potentiel et une agression perpétuelle.
Les Français, bien sûr, iront se faire vacciner pour la troisième fois. Certains, même, resteront convaincus qu’il n’y a de choix qu’entre fermer les écoles ou vacciner les enfants, et qu’on pourrait même enfermer les antivax parce qu’il n’y a pas de liberté pour les ennemis de la liberté. Ils attendront que les variants aient fait le tour de l’alphabet grec et rêveront toujours d’une éradication totale du virus. Mais quand surgiront d’autres problèmes à arbitrer collectivement, l’abandon de la démocratie aujourd’hui consenti laissera voir ses conséquences.
Phistoo

Posts: 1431
Note: 430

[size=92]Croire que le franchouillard moyen pourra un jour comprendre le sens de sa motivation et se poser les quelques bonnes questions proposées dans cet article est une chimère !…..[/size]
[size=92]Comment veux tu que les « çeuses » lesquels aujourd’hui nagent dans la peur qu’ils ne leur arrive rien en période normale,..... puisse réagir positivement en ces périodes de troubles artificiellement entretenus par les Enarques toujours prêts à toutes propositions qui organisent un désordre dont ils sont les premiers bénéficiaires?……[/size]

[size=92]Achch!!!!…… tu vas voir que certains et d’aucuns de nos grands jesaitoujaitoufai va[/size]éviter la moindre réponse se disant qu'il y a des articles "qu'on peut ne pas lire"..
yves63000 Avatar de l’utilisateur

Posts: 2515
Note: 1011

Je me suis fait piquer Vendredi, chez mon toubib (il pique un matin par semaine). En sortant un autre patient m’a demandé c’est du Moderna ?
Non, Pfiezer.
Le patient : Ah bon, moi il m’a dit qu’il me mettrait du Moderna pour mon rappel.
Et quand je lui ai répondu, moi c’est mon premier vaccin, il a arrêté de me parler sous le nez et a reculé de deux mètres.

Si je me suis fait piquer, c’est pour les petits enfants. Quand on entend "on pique les gamins pour sauver les vieux" ça me met en rogne. On reviendrait au moyen-âge avec la mentalité actuelle, ça serait la fin de l’humanité, vu la vague de suicides qu’entrainerai la peur du pangolin.
jules Avatar de l’utilisateur

Posts: 23548
Note: 8642

yves63000 a écrit : Je me suis fait piquer Vendredi, chez mon toubib (il pique un matin par semaine). En sortant un autre patient m’a demandé c’est du Moderna ?
Non, Pfiezer.
Le patient : Ah bon, moi il m’a dit qu’il me mettrait du Moderna pour mon rappel.
Et quand je lui ai répondu, moi c’est mon premier vaccin, il a arrêté de me parler sous le nez et a reculé de deux mètres.

Si je me suis fait piquer, c’est pour les petits enfants. Quand on entend "on pique les gamins pour sauver les vieux" ça me met en rogne. On reviendrait au moyen-âge avec la mentalité actuelle, ça serait la fin de l’humanité, vu la vague de suicides qu’entrainerai la peur du pangolin.

Nous sommes devenus fadas. Le citoyen lambda qui prétend qu'il a compris quelque chose a ce Mercier organisé...( j'ai de moins en moins de doutes la dessus ) celui la est un couillon ou un faux derche .
Allez .... encore un effort...en ce qui concerne les vieux ... "Soleil Vert " n'est plus qu une question de temps
yves63000 Avatar de l’utilisateur

Posts: 2515
Note: 1011

Fred Carpe Avatar de l’utilisateur

Posts: 30932
Note: 2909

J'ai chopé la COVID en octobre 2020, aucun symptôme ni aucun soucis et je ne m'en serais même pas aperçu si je n'avais pas fait un test en tant que cas contact, je n'ai aucun risque particulier de comorbidité et pourtant j'ai été dans les premiers à vouloir me faire vacciner, madame et mes deux grands ados le sont aussi, si c'était possible les plus jeunes le seraient aussi et je n'hésiterais pas un quart de seconde à le faire
J'ai fait mon rappel mercredi dernier et ça m'a bien pris 20 minutes, quel sacrifice...

Ce n'est même pas par peur ni parce que je serais un mouton comme le disent ceux du troupeau d'en face, encore moins pour avoir un pass sanitaire puisque je m'en passerai très bien, c'est juste mon sens des responsabilités personnel, après avoir pris le temps d'écouter de vrais scientifiques par contre

Une espèce de non égoïsme aussi sans doute, si je peux sauver une ou deux vies que je ne connais même pas, ça vaut le coup

« Les vrais vaincus de la guerre, ce sont les morts. »
Ernest Renan
jules Avatar de l’utilisateur

Posts: 23548
Note: 8642

Je suis vacciné aussi
Février....Mars....Septembre
Ça ne m'empêche pas d'avoir des doutes sur tous les discours à la con que j'ai entendus depuis deux ans de la part des Veran , Salomon, Castex, etc....les retours en arrière, les "Pas de deux" ... les certitudes de la veille dementies par les mêmes "responsables" dès le lendemain
Je reconnais que la situation n'est pas facile....mais ne pourraient ils pas nous considérer de temps en temps comme des adultes ?
GoLDoZ Avatar de l’utilisateur

Posts: 37310
Note: 1904

Fred Carpe a écrit : J'ai chopé la COVID en octobre 2020, aucun symptôme ni aucun soucis et je ne m'en serais même pas aperçu si je n'avais pas fait un test en tant que cas contact, je n'ai aucun risque particulier de comorbidité et pourtant j'ai été dans les premiers à vouloir me faire vacciner, madame et mes deux grands ados le sont aussi, si c'était possible les plus jeunes le seraient aussi et je n'hésiterais pas un quart de seconde à le faire
J'ai fait mon rappel mercredi dernier et ça m'a bien pris 20 minutes, quel sacrifice...

Ce n'est même pas par peur ni parce que je serais un mouton comme le disent ceux du troupeau d'en face, encore moins pour avoir un pass sanitaire puisque je m'en passerai très bien, c'est juste mon sens des responsabilités personnel, après avoir pris le temps d'écouter de vrais scientifiques par contre

Une espèce de non égoïsme aussi sans doute, si je peux sauver une ou deux vies que je ne connais même pas, ça vaut le coup


Je l'ai eu en janvier 2021, et je l'ai probablement chopé à l'hôpital 2 semaines avant. J'ai eu le nez qui coule, j'ai toussé 3 jours, et c'est juste parce que j'ai été KO une journée que j'ai fait le test.
Vacciné en juillet, une seule dose car je l'avais eu pas longtemps avant. Je ferai la 3ème en janvier sans hésitation.

Natacha Polony fait plaisir aux complotistes depuis quelque temps déjà, elle sait que ça rapporte.

Le jour où les antivax auront crevés, on pourra arrêter de se faire vacciner. Ils ont vraiment rien compris ces cons...
"Je n'ai pas de rancune contre les imbéciles, s'ils font des progrès" (Coluche)

"The greatest enemy of knowledge is not ignorance, it is the illusion of knowledge." (Stephen Hawking)

"L'authenticité de cette anecdote est en effet plus que douteuse, mais ça ne retire rien à sa validité !" (Sheldon "Obs" Cooper)
GoLDoZ Avatar de l’utilisateur

Posts: 37310
Note: 1904

jules a écrit : Je suis vacciné aussi
Février....Mars....Septembre
Ça ne m'empêche pas d'avoir des doutes sur tous les discours à la con que j'ai entendus depuis deux ans de la part des Veran , Salomon, Castex, etc....les retours en arrière, les "Pas de deux" ... les certitudes de la veille dementies par les mêmes "responsables" dès le lendemain
Je reconnais que la situation n'est pas facile....mais ne pourraient ils pas nous considérer de temps en temps comme des adultes ?

Imagine seulement que ce fût un autre que Macron au gouvernement. Dans quelle merde on aurait été...

Tout comme pour la crise de 2008. Je n'avais pas voté Sarkozy, mais je suis bien content que ce soit lui qui ait eu à gérer la crise plutôt qu'un autre (surtout la gourdasse).
"Je n'ai pas de rancune contre les imbéciles, s'ils font des progrès" (Coluche)

"The greatest enemy of knowledge is not ignorance, it is the illusion of knowledge." (Stephen Hawking)

"L'authenticité de cette anecdote est en effet plus que douteuse, mais ça ne retire rien à sa validité !" (Sheldon "Obs" Cooper)
Indiana

Posts: 37420
Note: 24423

Je n'ai plus de peine pour le cas "Jules", c'est un brave type, mais tout de même, mettre un article à la con comme celui-ci, ce n'est pas joli !
S'il commentait, un peu (c'est fatigant sans doute!).
Bien entendu, cela n'a pas été parfait mais...
On se moquait de nous, en comparant avec l'Allemagne !
On dit quoi aujourd'hui !
Idem pour l'Angleterre.
DragonRouge Avatar de l’utilisateur

Posts: 19397
Note: 4275

GoLDoZ a écrit :Natacha Polony fait plaisir aux complotistes depuis quelque temps déjà, elle sait que ça rapporte.

Moi elle me fait chier quand elle flingue , pour faire plaisir à quelques rebelles, nos institutions.
On ne peut vouloir donner des leçons sur la démocratie et conséquences, et même temps la critiquer.
J'ai l'impression qu'elle se ....non rien.
ImageImage
........... toujours Charlie...
Indiana

Posts: 37420
Note: 24423

Moi je peux dire merci à notre Jules, qui abonné à Marianne, nous fait profiter du texte de Polony, avec gentillesse ! :lol:
jules Avatar de l’utilisateur

Posts: 23548
Note: 8642

Indiana a écrit : Moi je peux dire merci à notre Jules, qui abonné à Marianne, nous fait profiter du texte de Polony, avec gentillesse ! :lol:

Oui, seulement Jules il te pisse à la raie
Et puis il lit ce qu il veut le Jules même si ca defrise les cons (dont je parlais plus haut)...qui voient des complotistes à chaque coin de rue :mrgreen:
Observateur

Posts: 63116
Note: 10354

Il n'y a pas de vaccin contre la connerie...

Le chef du service de réanimation de l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches dans les Hauts-de-Seine, le docteur Djillali Annane, a révélé vendredi soir qu'une femme de 57 ans qui s'était procuré un faux certificat de vaccination est décédée du Covid-19 et il appelle les patients non vaccinés à ne pas le dissimuler aux médecins.
La patiente, sans antécédents médicaux, avait été admise à l'hôpital munie d'un faux pass sanitaire acheté à un médecin, assurant qu'elle était vaccinée.
Tout est partie d'une incompréhension. Les médecins ont constaté qu'elle souffrait d'une forme grave de la maladie qui progressait très très rapidement. "C'était la première fois qu'on était confronté à une personne jeune, sans aucun antécédent médical connu, a priori vaccinée, et qui développait une forme d'une gravité remarquable par sa sévérité" a confié le médecin à France Info.
Si les médecins avaient su, ils lui auraient donné des anticorps.
L'équipe médicale s'est finalement rendue compte qu'elle n'avait pas d'anticorps et ont compris que son certificat vaccinal était un faux. Or, si les médecins avaient su que la patiente n'était pas vaccinée contre le Covid-19, ils auraient pu précocement lui administrer des anticorps, qui auraient pu stopper la progression de la maladie.

Source
Fred Carpe Avatar de l’utilisateur

Posts: 30932
Note: 2909

jules a écrit : Je suis vacciné aussi
Février....Mars....Septembre
Ça ne m'empêche pas d'avoir des doutes sur tous les discours à la con que j'ai entendus depuis deux ans de la part des Veran , Salomon, Castex, etc....les retours en arrière, les "Pas de deux" ... les certitudes de la veille dementies par les mêmes "responsables" dès le lendemain
Je reconnais que la situation n'est pas facile....mais ne pourraient ils pas nous considérer de temps en temps comme des adultes ?



Sommes nous seulement des adultes ? :mrgreen:

« Les vrais vaincus de la guerre, ce sont les morts. »
Ernest Renan
Suivant

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invité(s)

cron