Questions existentielles - page 262

Pour se reposer quelques minutes
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5539
Note: 320

La seconde vie des cabines
Les cabines téléphoniques disparaissent comme neige au soleil des villages aveyronnais. Si leur fonction première est dépassée, certaines ont droit à une seconde vie.

Avec le boom des téléphones portables dans un premier temps, puis celui des smartphones et autres objets connectés, les cabines téléphoniques sont tombées en désuétude. Pourtant, en 1997, l'année où la France comptait le plus de cabines, 300 000 postes étaient répartis sur l'ensemble du territoire. Le trafic baisse de 40 % depuis 10 ans. Démantelées depuis quelques années, la loi Macron du 6 août 2015 marque la fin des obligations d'Orange, ex-France Télécom, en matière de publiphonie. Une espèce en voie de disparition ? Dans le département de l'Aveyron, six cabines font encore de la résistance : à Sanvensa, Saint-Affrique, Camarès, Calmels-et-le-Viala, Viala-du-Pas-du-Jaux et Le Clapier. «Elles fonctionnent encore car 50 % d'entre elles se trouvent en zone blanche mobile», explique Sébastien Audra, responsable communication pour Orange en Midi-Pyrénées. En attendant que la 2G alimente ces communes. Mais les cabines, malgré une fonction première dépassée «avec un temps d'occupation inférieur à une minute par jour», ont du mal à quitter le paysage de certains villages. «Les cabines peuvent être cédées gratuitement quand les communes le demandent. C'est une donation mais Orange vérifie tout de même le dossier. Il faut qu'il y ait derrière un projet artistique ou culturel pour valider cette donation. La mairie s'engage également à la protection de l'environnement», détaille Sébastien Audra. Les pièces de l'habitacle sont recyclées par Veolia et les terminaux sont traités comme des déchets d'équipements électriques et électroniques. En Aveyron, la mairie de Martrin a fait le choix de préserver sa cabine pour la transformer en bibliothèque en libre-service. Les employés municipaux ont repeint l'extérieur qui n'a subi aucune dégradation depuis sa reconversion il y a trois mois. «L'annuaire présent dans cette cabine n'a jamais été volé. Maintenant les gens peuvent laisser des petites annonces ou proposer des covoiturages», explique Bernard Cauhapé qui a réalisé «le graphisme du livresphone». Les habitants peuvent prendre des livres en libre-service et en poser comme bon leur semble. Histoire de maintenir du lien social dans des milieux ruraux.
Une seconde vie animée
Colette, Nicole et Joëlle, les bénévoles de la bibliothèque de Martrin organisent des rencontres avec des auteurs, dernièrement «Pensées bêtes» de Bernard Cauhapé aux éditions Au chien qui pète. Prochainement, Elsa Dauphin, «La Compagnie des vaches», éditions du Larzac, et Xavier-Marie Bonnot, prix Cognac, sans oublier les soirées «J'ai lu, j'ai aimé…»

Loïc Bailles
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5539
Note: 320

Gare à la déprime, surtout dans les Hauts-de-France
Ce lundi est décrété jour le plus déprimant de l'année. Concept lancé en 2005 par une agence de voyages britannique, formule mathématique à l'appui. Une formule peu compréhensible, voire farfelue, de l'aveu même de son auteur, un universitaire missionné et payé par le voyagiste pour fixer cette bien triste date. Ce 15 janvier combinerait tous les facteurs de morosité : un lundi, jour de retour au travail, après les fêtes à un moment où il y a des dettes à rembourser et où les bonnes résolutions de la nouvelle année commencent à céder. La paie est encore loin, les prochaines vacances aussi et l'hiver bat son plein.

1h42 de soleil en 2018

La météo est particulièrement capricieuse. Froid, vent, pluie et manque de lumière, notamment dans les Hauts-de-France, où la presse locale s'interroge : Il est mort le soleil ? Avec seulement 1h42 de soleil depuis le début de l'année, la région pourrait battre le record du plus faible nombre d'heures d'ensoleillement jamais enregistré depuis l'après-guerre.
FranceInfo
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5539
Note: 320

La plus petite pomme au monde débarque sur les étals français
Facile à glisser dans un cartable ou un sac à main grâce à sa taille, Rockit est la plus petite pomme au monde. La variété est lancée ce lundi 15 janvier en France.

Cette pomme miniature, qui prend des airs de Gala, ne mesure que 5 à 6 centimètres et ne pèse qu'entre 80 et 90 grammes. Il existait déjà des pommes de petit calibre, mais cette nouvelle variété contient un trognon proportionnel à sa taille, tout comme des mini-pépins.

Issue d'un croisement entre un pommier à fleurs et deux variétés de pommes, à savoir la Gala et la Pacific Rose, la Rockit se distingue par sa peau rouge à rosée ainsi qu'une saveur sucrée et peu acide. C'est une variété non-OGM dont la petite taille ne rend pas le travail de la cueillette moins difficile. Selon la marque, la récolte impose le double de temps par rapport à une pomme classique. Pratique, elle n'impose pas l'utilisation d'un couteau tandis que le gaspillage est réduit, puisque trognon et pépins sont d'autant plus petits.


La Rockit est née il y a sept ans en Nouvelle-Zélande. Les pommes étaient jusqu'ici envoyées pour alimenter le marché asiatique. La mini-pomme commence à débarquer aux Etats-Unis et le Vieux Continent. En France, 24 producteurs, reconnus au sein du groupement de fruiticulteurs Blue Whale, cultivent la Rockit dans le Val de Loire et le Sud-Ouest. La toute première récolte tricolore vient d'avoir lieu. Près de 130 tonnes ont été cueillies pour ce début. D'ici trois ans, la récolte doit atteindre les 900 tonnes.

La vente débutera le 25 janvier dans les magasins Proxy, dans les stations-service et dans les réseaux de distribution automatique. La pomme Rockit est conditionnée dans un tube en plastique recyclable. Une commercialisation en avant-première a lieu jusqu'au 24 janvier dans un magasin éphémère de la gare Saint-Lazare à Paris.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5539
Note: 320

Des bouteilles de Bordeaux enfouies sous la neige
C'est une expérience insolite et spectaculaire menée par la station de Cauterets et Franck Labeyrie, viticulteur de l'appellation Graves dans le Bordelais. Ce dernier a ainsi enneigé sous trois mètres d'or blanc à 2400m d'altitude, pas moins de 600 bouteilles de rouge et autant de blanc sec. Franck Labeyrie n'en est pas à son coup d'essai puisqu'il immerge depuis dix ans maintenant ses bouteilles dans les eaux du bassin d'Arcachon, donnant naissance au Blanc et au Rouge des cabanes.
Acheminées par hélicoptère, les bouteilles resteront en haut du cirque du Lys jusqu'au mois de mai. L'occasion de déguster à ce moment-là le vin des neiges et d'apprécier si la température froide et constante et la luminosité minimale auront bonifié cette cuvée unique.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5539
Note: 320

Pourquoi les princesses Disney portent-elles toutes du bleu ?
La question est sur toutes les lèvres ! Pourquoi les princesses Disney portent-elles toutes du bleu ? Jasmine, Mulan, Aurore, Arielle, Belle, Blanche-Neige… aucune ne déroge à la règle. Et ce n’est pas Elsa qui va nous contredire !
Il semblerait que cette couleur, miroir de la mer et du ciel, induise le calme et la sérénité tout en insufflant un sentiment de confiance. Le bleu inspire également des sentiments de familiarité, de confiance, de loyauté, d’intégrité et de responsabilité. Alors, la prochaine fois que vous souhaiterez briller en société, vous pourrez ressortir cette info. ..

ladepeche.fr
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5539
Note: 320

Un concours de cassoulet à New York
Alignés sur les tables, les faitouts remplis de viande et de haricots fondants fument sous le nez des gourmands. Ces cassoulets ont été préparés dans le respect de la tradition, or c’est au cœur du quartier new-yorkais de Brooklyn, à plusieurs milliers de kilomètres du berceau de ce plat roboratif, qu’ils ont longuement mijoté. Samedi 20 janvier dans les locaux d’une école de cuisine, six chefs américains, amateurs et professionnels, se sont affrontés lors de la dixième édition du « Cassoulet Cookoff », le plus ancien des concours culinaires visant à sacrer le ou la champion(ne) de la spécialité du sud-ouest français à New York.
assoulets créatifs

Les quelque 60 visiteurs qui se sont acquittés des 45 dollars (37 euros) pour participer à l’événement voguent de marmite en marmite à la recherche du meilleur « khassouley ». Les trois juges officiels de la compétition, Kathy Blake, auteure du blog The Experimental Gourmand, Grant Springer, l’un des lauréats de l’an passé, et Jacob Schiffman, organisateur d’événements pour la chaîne Food Network, scrutent quant à eux les cocottes et goûtent religieusement chaque préparation, des plus traditionnelles aux recettes revisitées, comme celle de Noah Sheetz, chef professionnel salué pour sa touche « mexicaine » ... Une sauce « mole » à base de chocolat amer, de piment et de chili. « Nous jugeons un cassoulet à la texture de la viande, des haricots et au résultat global du plat », explique Jacob Schiffman.
Deux heures après l’ouverture des portes, le jury rend son verdict : la cheffe amatrice Alana Szemer décroche la première place pour la troisième année consécutive. « Il y a une Grande Confrérie du Cassoulet à Castelnaudary. J’ai utilisé leur recette et je l’ai légèrement changée pour lui donner un goût plus américain », révèle la lauréate new-yorkaise, tenante du titre passionnée de cuisine française. Elle a passé trois jours à préparer son plat gagnant, à base de canard confit, de saucisse à l’ail et de haricots tarbais.

Promouvoir le terroir

A l’origine de cet événement insolite : Jimmy Carbone, un restaurateur et organisateur d’événements culinaires à New York qui se décrit comme « impresario de la cuisine et des boissons du terroir ». Tout a commencé en 2008 dans son pub de Manhattan autour d’un verre de vin du Languedoc, raconte de sa voix rauque ce joyeux personnage, aux cheveux blancs et au ventre rond. « J’étais avec un ami restaurateur. On voulait aider les fermiers locaux en leur achetant de la saucisse. Mon ami a dit , on n’a qu’à organiser un concours de cassoulet. J’ai pensé que c’était une idée folle. Mais dix ans plus tard, le concours existe encore ! », se félicite Jimmy Carbone, qui rêve de venir déguster un authentique cassoulet dans le Sud-Ouest de la France.
Le cassoulet, star internationale

Depuis deux ans, à New York, Miami ou encore Tokyo, le cassoulet est un des plats les plus «trendy». Un des ambassadeurs de la spécialité toulousaine à New York est Jimmy Carbone, un chef réputé qui a proposé 10 déclinaisons du cassoulet dans son restaurant le Jimmy's No. 43 où s'est déroulé le concours « Cassoulet Cookoff ».

En janvier 2016, le New York Post a consacré tout un article au cassoulet, citant notamment une blogueuse à la mode, Cathy Erway, («Not Eating Out in New York») qui encourage les Américains à adopter ce plat «économique, très réconfortant, idéal pour l'hiver».
Ladepeche
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5539
Note: 320

40 Faits insolites mais bien réels que vous aurez du mal à croire
C'est parti pour une nouvelle orgie d'informations insolites, bizarres, étonnantes mais qui sont pourtant bien réelles !

Préparez les carnets de notes cat dès demain, vous pourrez tranquillement vous la raconter en apprenant à vos collègues quelques une de ces informations qui nous en disent encore un peu plus sur notre monde, et les sociétés qui le composent. La nouvelle salve de 40 infos insolites c'est maintenant, vous êtes prêts ?

1. Superman était à la base un méchant.

2. George W. Bush et Hugh Hefner, le fondateur de Playboy, sont cousins.
3. Environ 1 milliard d'euros est détourné chaque année par les cybercriminels.
4. Le Liechtenstein a le taux de criminalité le plus faible au monde. Le dernier meutre remonte à 2007.

5. Aux Etats Unis, il y a 24 dialectes différents d'anglais.

6. En Arabie Saoudite, il est interdit de célébrer la Saint Valentin.
7. La Bigorexie représente l'addiction à la pratique du sport.

8. En 1894, un prêtre a sauvé un enfant de 4 ans de la noyade. Il s'agissait d'Adolf Hitler.
9. En Espagne, il existe une école qui donne des cours professionnels de prostitution.

10. Au Bangladesh, un enfant de 15 ans ou plus peut finir en prison pour avoir triché à ses examens.

11. A New York, il est légal pour les femmes de se ballader seins nus.

12. Les ongles des doigts de la main poussent 4 fois plus vite que les ongles des orteils.
13. A l'origine, les talons hauts étaient faits pour les hommes.
14. La didaskaleinophobie représente la phobie de l'école !

15. La chauve souris est l'animal qui a le plus grand taux d'homosexualité.
16. La lumière met environ 8 minutes et 20 secondes pour aller du Soleil à la Terre.

17. Jusqu'aux années 70, on servait encore de la bière dans les cantines scolaires en Belgique.

18. L'Angleterre est plus petite que l'Etat de Floride.

19. Seulement 5% des océans ont été explorés jusqu'à aujourd'hui.

20. L'eau chaude gèle bien plus vite que l'eau froide.

21. En Alaska, une pizzeria livre ses pizzas par avion.
22. Il y a plus de poulets sur Terre que d'hommes.

23. En 1893, un amendement a été proposé pour renommer les Etats Unis d'Amérique en Etats Unis de la Terre.

24. Au Japon, aspirer bruyament ses noodles (nouilles) signifie qu'elles sont délicieuses.
25. Une voiture en Angleterre reste en moyenne garée 96% du temps.

26. Chaque minute, il y a environ 2 millions de recherches sur Google.
27. Environ 44% des utilisateurs de Twitter n'ont jamais rien twitté.

28. Il existe une espèce de tortues qui respire par l'anus.

29. 1 américain sur 10 pense que HTML est une maladie sexuellement transmissible.

30. La fille de Shakespeare était illétrée.

31. Dans la mythologie grecque, on pensait que les roux se transformaient en vampires lorsqu'ils mouraient.

32. La Californie produit environ 80% de toutes les amandes du monde.
33. Environ 48% de la population de l'Ouganda est âgée de moins de 14 ans.

34. Un chilien possède 82 tatouages de Julia Roberts sur son corps.

35. Faire de la publicité destinée aux enfants de moins de 12 ans est illégal en Norvège et en Suède.

36. Un homme a été mordu par un serpent alors qu'il était assis sur des toilettes publiques.

37. L'oiseau de Twitter s'appelle Larry.
38. L'utilisatrice la plus âgée de Facebook a 106 ans.
39. Au cours de sa vie, une femme ingère environ 350 grammes de rouge à lèvres.

40. Un américain sur 4 pense que le Soleil tourne autour de la Terre.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5539
Note: 320

Faites livrer vos mots doux à vélo
Vous souhaitez distribuer de l'amour pour la Saint-Valentin, et cherchez une façon originale de déclarer votre flamme ? La Maison du Vélo à Toulouse a la solution. Cette année, l'association propose la livraison de mots doux à bicyclette.
Les messages seront inscrits sur des cartes graphiques, concoctées grâce au «vélo psychédélique» : une invention maison qui projette, via l'entraînement du plateau, de la peinture sur les cartes.

Les missives hautes en couleurs seront ensuite déposées chez leurs destinataires, dans un rayon de cinq kilomètres autour de La Maison du Vélo (située en face de la gare Matabiau). «Nous voulions nous éloigner des clichés commerciaux autour de la Saint-Valentin, avec une analyse originale et humoristique», explique Alice Pavillet, responsable du pôle culture de l'association. L'association recherche des bénévoles prêts à se transformer en Cupidon à deux roues le temps d'un après-midi.

La Dépêche du Midi
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5539
Note: 320

Pays-Bas : Hermien, une vache en cavale, émeut le pays
Le bovin s'est échappé juste avant de partir pour l'abattoir. Cachée dans un bois depuis plus d'un mois, Hermien ne se laisse pas capturer.
PAR LE POINT.FR (AVEC AFP)
Elle a décidé d'aller à l'encontre de son (funeste) destin. Hermien, une vache limousine de trois ans et demi, est devenue une star aux Pays-Bas en échappant à l'abattoir. Alors qu'elle devait être emmenée dans un camion avec plusieurs de ses congénères, elle a réussi à prendre la fuite avec une autre vache. Si cette dernière a été capturée très rapidement, Hermien, elle, reste introuvable. Elle s'est réfugiée dans un bois situé à l'est du pays, où elle est traquée depuis plus d'un mois, rapporte l'Agence France-Presse.
Hermien ne sort de sa cachette que la nuit, pour aller se nourrir dans des étables voisines et reste bien cachée le reste du temps. Si elle se retrouve seule dans son bois, Hermien peut compter sur le soutien de tout le pays. Son histoire rocambolesque a profondément ému les Néerlandais, qui se mobilisent pour la retrouver et lui offrir la retraite qu'elle mérite. Les internautes ont largement repris l'histoire du bovin et exprimé leur compassion en créant les hashtags « #JesuisHermien » et « #GoHermien ». Un allié de poids a même apporté son soutien à la vache : Pieter van Vollenhoven, beau-fils de l'ancienne reine Beatrix, a tweeté ; »Nous devons sauver la vache Hermien (...) achetons-la ensemble pour lui offrir la liberté. »

50 000 euros récoltés

Son message a été entendu sur les réseaux sociaux puisqu'une cagnotte a été mise en ligne par le parti animaliste Pour les animaux. Selon le quotidien néerlandais AD , le financement participatif aurait déjà obtenu 50 000 euros, de quoi racheter la vache à son propriétaire. Le parti souhaiterait ensuite l'envoyer dans un refuge pour bovins ayant échappé à l'abattoir ou anciennement maltraités. Mais, avant d'offrir à Hermien la sécurité, il faudrait pouvoir la capturer.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5539
Note: 320

Le filet à provisions en coton, nouveau sac à la mode
Fabriqué en Normandie par la société Filt, le filet à provisions 100 % coton, appelé aussi « filet de mémé », fait un retour en force.
DE NOTRE CORRESPONDANT À CAEN, JEAN-PIERRE BEUVE
Le Point.fr
La fin des sacs en plastique gratuits et la vogue des produits naturels ont donné un coup de jeune au bon vieux filet à provisions en coton. Produit phare de la société normande Filt durant l'après-guerre, ce sac était peu à peu tombé en désuétude. « En 2010, on n'en vendait pas plus de 5 000 par an », déclare à Ouest-France Catherine Cousin, cogérante de Filt. Fondée en 1860, cette entreprise de Caen (Calvados) reste spécialisée dans le tissage et le tressage de cordons et de filets.
Lorsqu'il s'est agi de relancer la production des « filets de mémé », l'entreprise a dû rappeler une couturière partie à la retraite : cette dernière a transmis sa technique à ses collègues plus jeunes. Afin de mettre en valeur ce savoir-faire, le nom de la couturière figure désormais sur chaque sac. Mais fini le sac gris un peu tristounet, place aux filets de toutes couleurs, du pastel au plus vif, et de toute taille.
Nouveaux usages

Avec un produit pour enfant, un filet qu'on peut porter à l'épaule, un sac XXL pour le linge ou les jouets. Avec quelques adaptations, le filet peut aussi se transformer en gibecière pour le chasseur. Les qualités initiales du produit demeurent : un cabas solide, peu encombrant, lavable en machine et bon marché. En 2017, Filt, qui réalise un chiffre d'affaires de 1,3 million d'euros, a vendu 200 000 filets, dont la moitié à l'export. En particulier en Asie.
Les filets de Filt ont aussi d'autres usages : ils enveloppent les jambons d'Aoste, assurent l'essentiel des hamacs ou complètent évidemment les paniers de basket-ball. Une nouveauté : l'écharpe porte-bébé. L'entreprise normande a également conquis un marché de niche : elle tisse les mèches en coton des lampes Berger. Un véritable retour en grâce pour le filet hier encore remisé au placard.
Filets de mémé © Jean-Pierre Beuve / Le Point
Les filets de Filt enveloppent désormais les jambons d'Aoste.
ImageImage
Carlbarks Avatar de l’utilisateur

Posts: 12950
Note: 2954

J'en ai un qui est indispensable pour ma recette du chou farci. On "démonte" le chou, on fait blanchir les feuilles pendant dix minutes, on les égoutte et ensuite dans un saladier, ou étale bien le filet, et on place dedans les grands feuilles du chou, ou les tartine d'une couche de farce, nouvelle couche de feuilles nouvelle couche de farce, lorsque il ne reste ni chou ni farce, on referme le filet bien serré, le chou se reforme (sans le trognon indigeste) on serre bien fort (avec une baguette de restaurant Chinois par exemple) un petit verre d'Armagnac par dessus et une nuit au frigo avant de le cuire. C'est léger et pas indigeste.
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5539
Note: 320

La glace la plus dangereuse du monde: signez la décharge avant d'acheter
"Respiro del Diavolo", traduisez "Le souffle du diable", est un nom prometteur. Mais il ne s'agit pas d'une sauce piquante pour rehausser une pizza: c'est le nom d'une crème glacée à base de piments que l'on trouve dans un salon écossais. Attention, cette glace hors du commun, "la plus dangereuse du monde" ne se consomme pas sans certaines mesures de sécurité.
Vous avez plus de 18 ans et vous êtes prêt à traverser la Manche puis à signer une décharge avant de goûter à cette crème glacée de feu? Alors la glace la plus dangereuse du monde, vendue au Aldwych Café près de Glasgow en Ecosse, est une expérience à votre portée.

Considérée 500 fois plus piquante que le Tabasco, la Respiro Del Diavolo atteint un score de 1.569.300 points sur l'échelle de Scoville, qui mesure la force des piments en les classant tant par points que par catégories, de "neutre" à "nocif" en passant par "torride", "vocanique" et "ardent", par exemple. En suivant cet indice, la glace piquante qui flirte avec le haut du classement vous brûlera 31 fois plus la langue qu'une bouchée de piment de Cayenne, et seulement 3,3 fois moins qu'un spray de gaz poivre, utilisé par la police (5.300.000 points). La crème glacée est, toujours selon l'échelle de Scoville, classée "dangereuse".

Préparée depuis peu en Ecosse, cette recette italienne de 1936 a été importée le mois dernier par Martin Bandoni, propriétaire de l'Aldwych Café. "Je sais que les habitants de Glasgow aiment la nourriture très relevée, mais c'est ici une explosion nucléaire dans la bouche", s'amuse-t-il.


Une boule dans un petit pot vous coûtera deux livres (2,25 euros), un cornet 1,9 livre (2,14 euros). Il vous faudra donc signer au préalable un document confirmant que vous prenez l'entière responsabilité du risque encouru en consommant la Respiro Del Diavolo.
7sur7
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5539
Note: 320

"L'épicentre de l'amour", c'est en Slovaquie
Le poème d'amour le plus long du monde est né en 1844 à Banska Stiavnica en Slovaquie, 2.900 lignes d'un écrivain du cru. Aujourd'hui, la petite ville médiévale veut se muer en un lieu de pélerinage pour les amoureux du monde entier, grâce à une "Banque de l'amour" créée pour stocker leurs histoires.
Pour que Banska Stiavnica rejoigne Paris ou Vérone sur la carte des places romantiques, une ONG locale cultive le souvenir de l'histoire (malheureuse) du poète Andrej Sladkovic et de sa muse Marina -- contrainte par ses parents bourgeois d'épouser un riche fabricant de pains d'épices plutôt qu'un auteur désargenté -- et a aménagé 100.000 compartiments sous l'ancienne maison de la belle, voués à accueillir des histoires d'amour et des souvenirs de couples.

Publié en 1846, le long poème où Andrej Sladkovic crie sa flamme et son désespoir amoureux a été enregistré comme l'œuvre de ce genre la plus longue du monde par l'Académie mondiale des records (basée à Miami en Floride, principale rivale du Livre Guinness des records). Il a été traduit en plusieurs langues, dont l'allemand et le français.

Andrej, Marina et la maison en Slovaquie: l'histoire est moins célèbre que Roméo, Juliette et le balcon de Vérone, mais elle a le mérite d'être authentique et l'ONG "Epicentre de l'amour" compte bien capitaliser là-dessus.

"Quand les 100.000 boîtes seront remplies d'histoires, cette maison deviendra le lieu de la plus grande concentration d'amour du monde, l'Epicentre de l'amour", prédit Katarina Javorska, chargée des relations publiques de l'ONG.

L'association a installé son siège dans l'ancienne maison de Marina et, après deux ans de travaux, a inauguré en décembre une exposition interactive présentant notamment une copie du manuscrit du poème de Sladkovic, sa bibliothèque et un "amouromètre" censé mesurer la force des sentiments d'un couple.

Mais c'est sous la maison que semble se situer la principale attraction, avec la "Banque de l'amour". Un long tunnel dans le souterrain du bâtiment a été transformé en chambre forte comptant 100.000 compartiments, où les amoureux peuvent "faire des dépôts" à certains moments de l'année. Sans surprise, la prochaine date est... la Saint-Valentin. Les amateurs peuvent même réserver leur place sur http://epicentrumoflove.com/

"Nos visiteurs ne cachent pas leur étonnement quand ils voient comment cette histoire, et ce poème qui fait partie des lectures obligatoires à l'école primaire, ont été transformés en une expérience pratique", se félicite Mme Javorska.

Un 'registre de l'amour'
inRead invented by Teads
"Nous reviendrons ici, mon fiancé et moi, dans quelques jours et déposerons les tickets de cinéma de notre premier rendez-vous", confie à l'AFP Dominika Hrabusova, 24 ans, qui vit à Lucenec, une ville de la région.

Pour Jan et Anna, un couple accompagné d'un bébé de sept mois, c'est déjà la "quatrième ou cinquième visite à Banska Stiavnica". "Avant notre mariage, nous venions plus souvent", confie Jan, 38 ans. "La ville est en soi un bijou", dit-il, en se disant "impressionné par la créativité" de l'exposition.

Jadis connue pour ses mines d'argent, la petite ville de 10.000 habitants est inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco en raison de son histoire minière qui remonte au Moyen Age et de son centre urbain datant du 16e siècle.

Dans la maison de Marina, l'architecture ancienne demeure, cohabitant avec un concept d'exposition moderne. Le sol du tunnel du 16e comprend des carreaux de miroirs multipliant à l'infini les "boîtes d'amour" - petits tiroirs en bois - qui tapissent les murs. Dans une pièce du bâtiment, les personnages de peintures murales s'animent soudain pour jouer des scènes de la vie amoureuse, et l'illusion est parfaite. Les visiteurs sont aussi invités à remplir un "registre de l'amour", un livre de 3.200 pages pesant 53 kilos.


"Certains estiment le projet très audacieux et ambitieux. Mais si des millions de gens sont prêts à aller à Vérone pour voir le balcon de Roméo et Juliette, un couple imaginaire, je pense que beaucoup viendront à l'Epicentre de l'Amour pour revivre une vraie histoire d'amour", veut croire Mme Javorska.
LaDepeche
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5539
Note: 320

Un Belge reçoit par erreur 2 000 milliards d'euros sur son compte en banque
Et vous, comment réagiriez-vous si vous receviez soudainement 2 000 milliards d'euros sur votre compte en banque ? Luc Mahieux, un attaché parlementaire belge, est devenu le temps de quelques heures l'homme le plus riche du monde et a pris ce nouveau statut avec philosophie. Il faut dire qu'il savait pertinemment que cette somme, qui équivaut à presque cinq fois le PIB de son pays, lui avait été adressée par erreur.
Une plateforme très généreuse

Luc Mahieux a même partagé sur son compte Facebook une capture d'écran de ses mouvements bancaires accompagné du commentaire suivant : « C'est un débit ou un crédit ? Il n'y a pas de moins devant !? Je vais quand même téléphone à ma banque ».
Quant à l'origine de ce virement faramineux, l'ex milliardaire a donné une explication simple au média belge Matélé : « Je me suis abonné il y a quelques temps sur un site qui m'a réclamé les coordonnées de ma carte bancaire. Après m'être aperçu qu'il me ponctionnait tous les mois 34,90 euros, j'ai voulu résilier mon abonnement. La somme arrivée sur ma carte provient de cette plateforme. » Luc Mahieux a alors fait bloquer sa carte, craignant de s'être fait pirater et la somme a alors disparu de son compte en banque.
Bien que très éphémère, sa nouvelle situation a fait quelques envieux qui n'ont pas tardé à le solliciter sur les réseaux sociaux. Une situation qu'il a une nouvelle fois gérée avec humour : « Je tiens à préciser à tous mes futurs 'amis' que je n'ai pas de pognon » a-t-il écrit sur son compte Facebook.
ImageImage
photos Avatar de l’utilisateur

Posts: 5539
Note: 320

D'où viennent les cravates?
7sur7
Certains usages font aujourd'hui tellement partie de notre quotidien qu'on en oublie souvent leur origine. Tel est le cas de la cravate. Qu'on la porte tous les jours pour aller au boulot ou simplement à l'occasion d'événements importants, elle est un élément indispensable de la garde robe masculine. Symbole d'élégance, de sérieux professionnel, ou simple accessoire de mode, son histoire remonte à plusieurs millénaires. Loin d'être un acte banal, celui de porter une cravate a toujours une signification bien particulière.
Une origine militaire
Les premières traces des cravates remontent au IIIe siècle avant JC et ont été découvertes sur les statues des soldats appartenant à la garde personnelle de l'empereur Qin. Celui-ci est célèbre pour son mausolée abritant une armée de plusieurs milliers de soldats en terre cuite. Simple étoffe de soie enroulée autour de leur cou, elles seraient une distinction spéciale accordée à l'armée de l'empereur.

Dans l'empire romain, les légionnaires portaient également une sorte d'écharpe censée les protéger du froid mais qu'on imagine également être un symbole honorifique.

L'histoire la plus racontée est celle des hussards croates appelés à la rescousse pour soutenir l'armée de Louis XIII lors de la Guerre de Trente Ans au XVIIe siècle. Ils portaient alors des foulards blancs que les nobles et hauts gradés auraient adoptés et que l'on appellerait aujourd'hui cravate en analogie aux "Croates".

La tendance continue à prospérer sous les règnes suivants de Louis XIV et Charles II pour lesquels la mode tenait une place centrale. La cravate était alors richement ornée, décorée de dentelles ou de rubans multicolores. C'est également à cette époque que l'on crée la fonction officielle de "cravatier" du roi qui dépend du "Grand Maître de la Garde Robe". Sa principale occupation consistait à choisir la cravate du roi ainsi que ses boutons de manchette.

La cravate va continuer à évoluer au fil des époques et des folies de la cour: bouffante, aux noeuds complexes, noire ou blanche, elle est alors l'apanage de l'aristocratie. La Révolution Française, loin d'en abolir l'usage, lui donne la fonction d'illustrer par sa couleur la tendance politique de celui qui la porte.

Ce n'est qu'au milieu du XIXe siècle que l'utilisation de la cravate sort des milieux politiques et militaires pour se répandre parmi la population masculine. Elle devient plus fine et abandonne ses fantaisies pour mieux correspondre aux milieux des travailleurs. C'est à la même époque qu'apparaît le nœud papillon tel qu'on le connait aujourd'hui.

Langdorf en 1924
La véritable révolution se passe en 1924 quand Jesse Langdorf, un cravatier new-yorkais, a l'idée de la couper en diagonale et de la confectionner à partir de trois morceaux de tissu. Elle gagne alors son aspect actuel et son succès la fait entrer dans les moeurs et coutumes.

La cravate aujourd'hui
Aujourd'hui déclinée sous tous les formats et toutes les couleurs (en cuir, en laine, fluo ou avec le père Noël dessus), elle reste un élément incontournable de la tenue masculine. Aucune révolution politique ou sociale n'en est venue à bout et si, de nos jours, les tenues de travail deviennent dans certains secteurs de plus en plus décontractées, le port de la cravate reste un signe manifeste d'élégance. Et maintenant que son origine militaire est connue, rien n'empêche de la voir sous un jour beaucoup plus épique!
ImageImage
PrécédentSuivant

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)